Nouveau dérapage antisémite à Radio-Canada

Une fois encore, l’émission d’affaires publiques “La période de questions” (RDI/Radio-Canada) a permis à sa tribune téléphonique de devenir une plateforme pour distiller un antisémitisme primaire tiré tout droit des Protocoles des sages de Sion. Non seulement l’animatrice Christine Fournier n’a-t-elle pas tenté de rappeler à l’ordre l’auditrice, mais son invité, le professeur Alain-G. Gagnon de la Chaire Raoul-Dandurand (UQAM), en a même remis.

En octobre 2014, l’ombudsman de Radio-Canada avait blâmé cette même émission pour une tribune téléphonique antisémite.

Apparemment, la production de l’émission n’en a retenu aucune leçon. Résultat: une fois de plus, le diffuseur public du Canada contribue à banaliser la haine des Juifs.

Cet extrait vidéo est présenté conformément aux exceptions prévues dans la Loi sur le droit d’auteur qui établit que:

L’utilisation équitable d’une oeuvre ou de tout autre objet du droit d’auteur aux fins de critique ou de compte rendu ne constitue pas une violation du droit d’auteur à la condition que soient mentionnés :

  • a) d’une part, la source;

  • b) d’autre part, si ces renseignements figurent dans la source :

    • (i) dans le cas d’une oeuvre, le nom de l’auteur,

    • (ii) dans le cas d’une prestation, le nom de l’artiste-interprète,

    • (iii) dans le cas d’un enregistrement sonore, le nom du producteur,

    • (iv) dans le cas d’un signal de communication, le nom du radiodiffuseur.

(http://lois.justice.gc.ca/fra/lois/C-42/page-19.html#h-25)



Categories: Médias

Tags: ,

17 replies

  1. Mr OUellette aver vous but la boussole electorale de radio Canada …. C est incroyable que l on puisse poser dans les question une question sur Israel….

  2. L’auditrice qui a donné son avis , est une parmi des millions d’individus qui soutiennent le hamas, qui lui est frères jumeaux avec el quaida , boko haram , isis , j’en passe et des meilleurs , tous partis reconnus terroristes .
    Je ne pense donc pas que l’auditrice , et Madame Lafontaine, soient en mesure de critiquer la politique sécuritaire d’ Israel .
    il vaudrait mieux qu’elles s’intéressent a tous ceux venus tenter l’islamisation du Quebec .
    cordialement .

  3. Être d’accord eu pas avec cette auditrice est une chose.
    Aller conspuer Madame Lafontaine, l’animatrice, ou Radio Canada démontre un manque de respect à la liberté d’opinion et d’expression.
    Le gouvernement israélien peut et doit être critiqué, comme le gouvernement canadien ou des États-Unis.
    Je n’ai rien entendu de raciste dans ce vidéo, par contre, ce n’est pas la même chose concernant les commentaires.
    Il n’est pas question que le dérapage démocratique que l’on constate en Europe, se reproduise ici.
    C’est la raison d’ailleurs, pourquoi, je soutiens le mouvement “boycott Israël”.
    N’en déplaise à M.Pierre.

  4. Pas d’amalgame comme on dit souvent pour les musulmans!

  5. Antisémite à Radio Canada, je crois qu’il n’y a plus lieu d’en faire la démonstration .Même l’ombudsman l’a admis (je ne dis pas reconnu), à maintes reprises.Alors je ne dirais qu’une chose, à jeter de l’huile sur le feux on finit par se brûler soit même .Quant aux juifs,ils. Sont immunisés contre cette injustice qui dure depuis des millénaires .Cela ne veut pas dire qu’ils n’en souffre pas.

  6. Durand cette campagne électorale, la question double de RC, sur ou concernant l’électorat juif via le soutien de Harper à Israël, risque d’alimenter l’adversité ainsi que le monde de la déraison, et du dérapage grossier !

    De ce genre de situation à décrier, ce frisson émergeant :

    Si l’adversité l’emporte, qu’adviendra de la politique canadienne à l’endroit d’Israël ? de l’Iran ?

    Et, de ce frisson, RC sera, tôt ou tard, tenue pour RESPONSABLE !

    Entre-temps ??? – 6 août 2015 / 21 av 5775 –

    • @ Marcel Fafouin: Tout de même, étant donné l’appui clair de M. Harper pour Israël et son discours à la Knesset lors de sa visite dans l’État hébreu, ce n’est pas anormal que les politologues et analystes s’interrogent sur le vote juif lors de ces élections fédérales !
      Cela dit Christine Fournier a eu l’air bien niaise de laisser passer des commentaires antisionistes qui viraient à l’antisémitisme (allusion de la dame au lobby de «ces gens-là») et en remerciant l’interlocutrice pour son intervention!

  7. C’était pas de l’antisémitisme, mais de l’antisionisme.

  8. Radio-Canada toujours imbus et égal a eux même, un ramassis de nuls. Du bourrage de crane a longueur d’année. “ils ne sont pas antisémites, ils sont juste anti sioniste” Moi qui ai survécu 39/45 en Europe, je sais très bien ce que cela veut dire.

    • merci, mr.Silber, votre témoignage est important afin de faire la lumière sur cette différence qui ne contribue qu’a manipuler l’opinion publique.

  9. Les journalistes de Radio-Canada auraient intérêt à se procurer la revue québécoise Globe qui parlera prochainement de l’antisémitisme. On parlera de l’antisémitisme de type théorie de la conspiration.

    Nouveaux regards sur le phénomène de l’antisémitisme dans l’histoire du Québec.

    http://www.revueglobe.ca/

  10. L’année dernière, c’était le jeune journaliste animateur Alexis De Lancer qui faisait face à la musique. Cette année c’est pourtant l’expérimentée Christine Fournier qui agit comme animatrice à la tribune téléphonique….

    On peut se poser cette question. Les personnes qui filtrent les appels à la tribune téléphonique sont-ils aussi à blâmer dans le code journalistique ?

    Il y aurait en studio des personnes spécifiques qui font ce travail à Radio-Canada. Manifestement, ce travail ne se fait pas bien…

  11. Si des propos haineux aurait été fait non pas sur les juifs mais sur les homosexuels, les lesbiennes, les transgenres, les noirs, les arabes, les handicapés, est-ce que l’animatrice et journaliste de Radio-Canada aurait tolérer en onde ces propos sans intervenir ? J’en doute.

    Méditons une chose. On peut critiquer un gouvernement ou un parti. Mais la conjonction de la question juive et/ou israélienne (via aussi souvent l’antisionisme radical démonologique) à Radio-Canada est ENCORE problématique puisque la haine est le contraire de l’intelligence (BIS).

    Il se trouve que des journalistes qui sont sensée être des gens éduqués avec des diplômes manquent encore à leurs devoirs éthiques et leurs probités. Il doivent corriger la situation sinon il vont avoir l’air fou encore une fois…

    N’oublions pas que nous sommes en campagne électorale. Imaginons un journaliste français du Figaro ou américain du Washington Post qui couvrent la campagne électorale fédérale au Canada et qui scrute attentivement les lignes ouvertes à Radio-Canada… Imaginons seulement…

  12. R-C est une disgrâce a plusieurs égards. Je rêve du jour ou un grand ménage sera fait dans cette boite de cons!

  13. Retenez ce nom: Marie Lafontaine, Québec PQ

  14. Une auditrice de la région de Québec (!) qui déblatère sa haine sans aucune retenue. Et nos pontifs radio-canadiens qui laissent la chose se passer en onde.

    C’est une honte !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: