Colloque: Quelle place pour les minorités ethnoreligieuses et ethnoculturelles au Moyen-Orient ?

colloqueLe Centre consultatif des relations juives et israéliennes est fier de coparrainer le colloque Y a-t-il encore une place pour les minorités ethnoreligieuses et ethnoculturelles au Proche et Moyen-Orient post « printemps arabe » ? dans le cadre du 81e congrès de l’Association canadienne-française pour l’avancement des sciences les 9 et 10 mai prochains à Québec.

Depuis la naissance du Proche et Moyen-Orient contemporain suite à l’effritement de l’Empire ottoman au début du siècle dernier, de nombreuses entités politiques ont été créées par les puissances mandataires de l’époque, souvent regroupant des ethnies et des communautés religieuses différentes. Ces dernières ont vécu durant des décennies tant bien que mal sous la botte de dictatures principalement ou de monarchies absolues. Les mouvements nationalistes laïques, de même que libéraux laïques ont tenté leur percée, mais en vain face à la prise du pouvoir par des dictateurs s’improvisant laïc!

Aujourd’hui que les mouvements révolutionnaires ont réussi à créer le « printemps arabe », on remarque que la problématique interethnique et interreligieuse resurgit. En effet, l’avenir des minorités ethno-religieuses et ethnoculturelles semblent souffrir dans un contexte qui ressemble de plus en plus à un redécoupage de la carte géopolitique du Proche et Moyen-Orient mettant ainsi fin aux ententes de Sykes-Picot. Se pose alors la question de savoir si les différentes communautés ethnico-religieuses réussiront à créer un nouveau momemtum de modus vivendi capable de sauvegarder leurs droits et privilèges dans une nouvelle société séculière et laïque. Or, les premiers signes qui nous parviennent de ce « printemps arabe » semblent montrer le contraire.

Organisé par le spécialiste du Proche-Orient Alain-Michel Ayache et le professeur de théologie et d’études religieuses Marc Dumas (Université de Sherbrooke), le colloque est soutenu, outre le Centre, par Citoyenneté et Immigration Canada, le Conseil des relations internationales de Montréal et l’Université Saint-Esprit de Kaslik.

Consulter le programme



Categories: Moyen-Orient, Varia

Tags: , , , ,

1 reply

  1. M. David Ouellette,

    Hors sujet :

    Félicitation pour la traduction en français que vous avez fait concernant l’ONU qui fait marche arrière en condamnant l’expert onusien sur la Palestine Richard Falk pour avoir justifié l’attentat terroriste à Boston comme une forme de « résistance » qui est parue sur, Un Watch, le 29 avril 2013.

    http://unwatchenfrancais.blogspot.fr/2013/04/victoire-lonu-fait-marche-arriere-et.html

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: