Pour en finir avec la “taxe cachère”

Les familles américaines paient tribut aux Juifs chaque fois qu’elles se mettent à table pour manger et, dans certains cas, cirent leurs chaussures ou enveloppent dans du papier aluminium les restes de la dinde de l’Action de grâce. Pourquoi? Parce que les Juifs ont découvert un moyen de contraindre les commerces à payer des taxes directement à des organisations juives et à refiler les coûts au consommateur.

– “The Kosher Food Swindle”, Invisible Empire Knights of the Ku Klux Klan, 1991

A la faveur de la controverse sur les repas halal et cachères servis dans les centres de détention du Québec, le mythe de la “taxe cachère” refait son apparition dans les médias québécois cinq ans après avoir défrayé la chronique dans la foulée de la Commission Bouchard-Taylor. La “taxe cachère” est une théorie du complot antisémite propagée par les suprématistes blancs du Ku Klux Klan (KKK) et autres organisations racistes et néo-nazies. Elle prétend que les consommateurs versent à leur insu une taxe sur la certification cachère à des organisations juives.

Le 2 mars dernier, l’avocat Reynaldo Marquez a redonné souffle au mythe dans un billet intitulé “On mange tous cachère” publié dans Huffington Post Québec. Comme il l’avait déjà fait dans son blogue le 28 janvier dernier, l’avocat a abandonné la prudence caractéristique de sa guilde pour donner libre cours à ses spécieuses spéculations: “Est-ce que c’est le consommateur qui paye en fin de compte? Est-ce un autre exemple d’accommodement raisonnable? Est-ce une taxe religieuse? “.

Si on voit le mythe de la “taxe cachère” surgir sur les forums du mouvement Occupy Wall Street et pulluler sur les sites néo-nazis, rien, en revanche, ne me préparait à cet échange ridicule entre Mario Dumont et Reynaldo Marquez, hier midi, sur les ondes de V.

Site de l'ancien dirigeant du KKK David Duke

Dumont: Est-ce que ça coûte plus cher? Est-ce que l’ensemble des consommateurs paient pour que ça respecte ces normes-là?

Marquez: C’est là où je m’interroge parce que les entreprises, évidemment, pour se faire certifier cachères ou halal ça implique plusieurs milliers de dollars. Donc, est-ce que cette facture est refilée aux consommateurs? C’est ça ma question, c’est de savoir si nous, en tant que Québécois, est-ce qu’on paie la TPS et la TVQ…

Dumont: C’est sûr que c’est le consommateur qui finit par payer

Marquez: Est-ce qu’on paie une taxe religieuse? C’est ça le gros de la question. Si oui, c’est combien? Et j’estime qu’on a le droit de savoir si c’est une taxe religieuse, qu’on en paie une ou pas ou pourquoi.

Dumont: Très bonne question, est-ce qu’on paie une taxe religieuse? J’ai l’impression que la réponse est oui.

Les recherchistes de Dumont connaissent-ils Google? Dans un article intitulé “Pas plus cher pour manger cachère” de Valérie Dufour (Journal de Montréal, 22 octobre 2007), une spécialiste du commerce au détail, un porte-parole de Metro et un entrepreneur agro-alimentaire avaient déjà tous répondu par la négative à la question

Extrait:

Depuis les débuts des travaux de la Commission Bouchard-Taylor, plusieurs participants soutenaient que les 7,5 millions de Québécois payaient 10% de plus leurs produits à cause de cette certification religieuse.

Cette affirmation est fausse. «Les produits de consommation courante sont fabriqués en grand volume et l’effet d’une telle certification sur les prix est très minime», souligne JoAnne Labrecque, professeure de marketing aux HEC et spécialiste du commerce de détail.

Site néo-nazi koshertax.net

«Dans la portion épicerie, autour de 75 % des produits ont la certification cachère. Le ketchup Heinz, par exemple, est cachère. Nos fournisseurs ne nous chargent pas plus cher pour les produits qui ont cette certification», indique la porte-parole de Metro, Marie-Claude Bacon.

Jo-Anne Labrecque explique que le sceau cachère dépend plus d’un choix d’ingrédients permis que de manipulations très strictes à suivre. «Les produits spécialisés sont plus chers, mais ils ne se vendent en général que dans des épiceries spécialisées.»

La viande cachère fait partie de cette frange de produits plus onéreux. Les animaux doivent être abattus par un spécialiste et la viande doit être lavée et salée pour enlever le sang. Ce produit n’est offert que dans quelques grandes surfaces québécoises et il est clairement identifié.

Chez Fumoir Grizzly, le patron de l’entreprise soutient que la certification cachère lui coûte quelques milliers de dollars, mais que cela ne se répercute pas sur le prix de son saumon fumé. «La compétition est trop vive pour que je puisse refiler la facture à mes clients», résume Pierre Fontaine.

La question avait tant hanté les audiences de la Commission Bouchard-Taylor, que dans leur rapport final abrégé les deux commissaires y consacrèrent deux paragraphes pour remettre les pendules à l’heure:

Perception répandue : Dans le secteur de l’alimentation, de nombreuses entreprises modifient secrètement leurs recettes et investissent des sommes substantielles pour rendre leurs produits conformes aux normes de la religion juive orthodoxe. Il s’ensuit une importante hausse des prix que les consommateurs absorbent à leur insu. Au Québec, cette hausse est de l’ordre de plusieurs dizaines de millions de dollars chaque année, et peut-être davantage. Ces revenus sont partagés entre les entreprises et les rabbins.

Les faits reconstitués : Il n’existe actuellement aucune étude synthèse qui fasse autorité sur le sujet. Cependant, on dispose de témoignages et d’aperçus partiels, mais fiables, qui établissent clairement que a) l’intérêt que manifestent les entreprises pour la certification casher relève de stratégies de marché qui s’étendent à une partie des États-Unis ; b) les frais additionnels que doivent assumer les consommateurs sont minimes ; c) les exigences liées à la certification peuvent amener des entreprises à modifier certains procédés de production (lavages additionnels, par exemple), mais non pas à modifier la composition de leurs produits ; et d) les rabbins ne tirent pas profit de la certification.

Il est scandaleux qu’en 2012 un mythe antisémite aussi éculé que la “taxe cachère” puisse encore faire l’objet de discussions sérieuses dans le paysage médiatique québécois.



Categories: Varia

Tags: , , , , , , ,

68 replies

  1. Les animaux
    Pierre Foglia
    La Presse
    De nombreux pays européens, notamment la France, contournent l’interdiction européenne par des dérogations, mais pas les Norvégiens, pas les Suédois, pas les Grecs ni les Suisses, qui interdisent totalement l’abattage rituel. Est-ce que cela fait des Norvégiens, des Suédois, des Suisses et Grecs des membres du Parti québécois?

  2. Voir « Loyalisme et fanatisme », Petite histoire du mouvement orangiste canadien,
    par Pierre-Luc Bégin, Les Éditions du Québécois, 2008, 200 p. (ISBN 2923365224).
    Les Orangistes sont le bras canadien du KKK… contre les nègres blancs Francophones!!!!
    Il y avait des liens entre les orangistes et le KKK. Ils s’échangeaient des listes de membres. Il y a aussi une grosse différence…. Le KKK a été déclaré illégal à l’USA, mais les Orangistes sont toujours actifs et légal au Canada.
    Pierre-Luc Bégin: Conférence sur les orangistes
    http://video.google.com/videoplay?docid=-1332834420313016581#

  3. @Suzie: «Personnellement, je suis très ignorante de tout ce dossier, comme la majorité de la population québécoise.»

    Ma chère Suzie, à la différence de vous, ces québécois n’avoueront jamais qu’ils sont ignorants, mais préfèrent déblatérer leurs sornetttes partout sur les blogues, comme celui de Martino…

    D’ailleurs, nous en avons un exemple sur le blogue avec le Frédéric que M. Ouellette, à beau tenter de lui répondre, il continue à croire ces complots antisémites, parce que finalement, cela l’arrange bien.

    Vous savez Suzie, je vais vous répondre comme M. Ouellette. Moi même j’ai tenté de rétablir la vérité sur le blogue de Martino, et, mon message n’a jamais passé, pendant que d’autre répétant les vieux clichés antisémites passaient sans aucune censure. Il est tant que le citoyens lambda saches que les médias censurent alors qu’ils répètent à longueur de journée voulloir informer la population ! Bref. J’ai eu beau renvoyer mon com 3 à 4 fois, le rapetisser, mais rien y fit, il n’est, jamais passé !

    Alors, tout cela pour vous dire que je ne suis guère étonnée que M. Ouellette ne soit malheureusement pas invité dans nos médias, qui préfère laisser déblatéré ce monsieur Pierre, qui a une curieuse obsession des juifs, en effet…

  4. “a representative of the Heinz Company has said that the per item cost is “so small we can’t even calculate it,” and that such labeling actually makes products less costly by increasing the market for them.”

    Pas besoin d’être comptable agréé ou économiste pour imaginer que si une taxe de moins de 0,01% fait augmenter les ventes de 1 %, cela peut faire diminuer les coûts de production, et donc au consommateur, de plus de 0,01%.

    Un exemple: supposons que doubler la production permet de diminuer les coûts par item de 1 %. Il est alors fort logique de penser qu’une augmentation de 1 % de la production fait diminuer les coûts de 0,01%, ce qui rembourse le coût de la “taxe cachère”.

    J’aurais une critique à faire à la compagnie Heinz. Je comprends qu’ils ne puissent évaluer le coût de la “taxe cachère”, tellement elle est faible, mais il me semble qu’ils pourraient évaluer le coût MAXIMUM de cette taxe, et nous dire: “elle coûte moins de X”, tout en avertissant que cela pourrait signifier 0,1 X, 0, 01X ou même moins.

  5. @Frédéric Pageau: M. Ouellette aurait être plus précis quand à ce qu’il fallait rétracter. Je propose: se rétracter d’avoir soulevé un épouvantail démagogique, d’avoir créé une tempête dans un verre d’eau et prétendre ensuite que c’est une sorte de tsunami, etc.

    Le cout cachère est dévoilé ici: http://en.wikipedia.org/wiki/Kosher_tax_(antisemitic_canard). La réalité crue est que la “taxe cachère” équivaut à moins que 0.004 cents par 4 L de lait acheté $5.

    Si ça vous dérange, cette “taxe” de moins de 0,017 % (je suis généreux car wikipedia y voit un pourcentage beaucoup plus faible) je ne vais jamais jeter à terre une cenne noire devant vous, de peur de la commotion que vous déclencheriez pour la ramasser!

    Comparez maintenant à la “taxe made in Canada” qui est d’environ 80 cents par 4 L de lait.

    La “taxe made in Canada” est 20 000 fois plus élevée que la “taxe cachère”: soyez logique, pour chaque minute que vous consacrez à la “taxe cachère”, consacrez au moins 2 mois, à un raison de 40 h/semaine, pour déblatérer sur la “taxe made in Canada”

    Comparez aussi à la “taxe canadienne-française” (étiquettes bilingues, etc.), qui me semble au moins 0,08 cents par 4 L de lait: au moins 20 fois plus grande que la “taxe cachère”. The Curious one dirait, probablement avec raison: au moins 200 ou 2000 fois plus grande que la “taxe cachère”.

  6. Avez-vous finis avec votre police de la pensée?

    “Le congrès juif invite le PQ à se rétracter”

    http://www.journaldemontreal.com/2012/03/16/le-congres-juif-invitele-pq-a-se-retracter

    Se rétracter pourquoi? Désolé mais je fais plus confiance à un péquiste vétérinaire qu’à un lobbyiste pro-juif!

    Comment pouvez-vous prétendre qu’il n’y a rien à voir alors que le gouvernement canadien se cache?

    http://www.radio-canada.ca/audio-video/pop.shtml#urlMedia=http://www.radio-canada.ca/Medianet/2012/CBF/SamediEtRienDautrePourquoiPasDimanche201203171008_2.asx

  7. “Admettons pour un instant que les Juifs s’enrichissent depuis des décennies aux dépens et à l’insu du public. Comment se fait-il qu’une telle arnaque n’ait jamais été exposée au grand jour sinon par le KKK ou des néo-nazis?”

    Votre argumentaire est bourré de sophisme, admettons que seulement des néo-nazis et des kkk (ce qui n’est pas le cas) dénonçaient ces faits liés à la nourriture cachère et halal, est-ce que cela voudrait automatiquement dire que c’est faux? Donc si un néo-nazi et un kkk dit que la terre est ronde, c’est faux puisqu’un néo-nazi l’a dit?

  8. “Cet épisode de JE a tout faux et le Journal de Montréal a corrigé le tir depuis”

    Elle est bonne celle-la! Ce sont plutôt les commissaires qui se sont excusés!

    http://www.vigile.net/Un-intervenant-accuse-d

    http://www.vigile.net/Vous-avez-dit-antisemite

  9. “Quant aux insultes je vous ferai remarquer que c’est vous qui êtes venus me traiter ici de vendu.”

    Oui parce que vous traité ceux qui questionnent ces histoires de halal et de cachere de suppot du kkk ou d’hitlérien comme si cela ne pouvait être légitime de se poser des questions sur ce sujet sans être atteint de racisme profond…

    • Admettons pour un instant que les Juifs s’enrichissent depuis des décennies aux dépens et à l’insu du public. Comment se fait-il qu’une telle arnaque n’ait jamais été exposée au grand jour sinon par le KKK ou des néo-nazis?

  10. L’émission J.E. de TVA est conspirationniste maintenant?

  11. “Au risque de me répéter, la certification cachère ne profite nullement aux synagogues ou au congrès juif, etc”

    Un mensonge ne devient pas vérité même si il est répété!

    “In the 1940s and early 1950s kosher meet supply in Toronto was unregulated and chaotic, frustrating the local Jewish community. The Canadian Jewish Congress was asked to help establish an effective and orderly supervisory regime for kosher meat in Toronto. In 1950, an Orthodox Division within Congress was established with 10 synagogue presidents appointed to serve on the Executive Committee with Mr. Meyer Gasner serving as Chairman. The Committee met in November 1952 and formally established the Kashruth Committee.”

    http://www.facebook.com/pages/Kashruth-Council-of-Canada/137867039568839

    “We gratefully acknowledge the contribution of:

    Rabbi M. Levin, Assistant Executive Director, Canadian Jewish Congress, Orthodox Division and rabbinical Vaad Hakashruth;
    Rabbi S. Steinberg, Director, Chaplaincy Services, Canadian Jewish Congress; and,
    All others for their assistance.”

    http://www.csc-scc.gc.ca/text/prgrm/chap/aliment/diete-07-eng.shtml

    • Cette situation démontre que des institutions juives se sont organisées pour rationnaliser la production de viande cachère que seuls les juifs observants consomment. Quel rapport avec la théorie du complot antisemite denla taxe cachère?

  12. Pierre Lacerte dit n’importe quoi?

    Vous savez qu’il a gagné en cours contre ceux comme vous qui voulaient lui clouer le bec sous prétexte d’antisémitisme?

    Cette accusation d’antisémitisme utilisée à tout vent finis par perdre de son sens, p-e serait-il temps que vous vous en rendiez compte?

    Le politiquement correct occupe de moins en moins les cerveaux!:)

    Ah oui, c’est drôle de vous voir du même côté que les communistes de Québec solidaire!:)

  13. Hormis les insultes et les accusations gratuites, avez-vous des faits?

    Parce qu’en voici, il y a 100 000 juifs dont 30 % pratiqueraient!

    Est-ce acceptable de faire payer une grande majorité de non-juifs pour un si petit nombre? Pourquoi la facture ne serait pas refiler à ceux qui veulent ces produits? Il me semble que ce serait plus légitime que de faire payer une majorité pour une minorité!

    Il me semble que c’est tout à fait légitime de savoir la où va mon argent!

    Comme de savoir combien ça coute de fournir du kosher et du halal aux prisonniers

    http://www.csc-scc.gc.ca/text/prgrm/chap/aliment/diete-07-eng.shtml

    • Vous dites n’importe quoi. La prétendue taxe cachère est classée depuis belle lurette comme une légende urbaine. Mon blogue donne deux sources fiables. Si vous vous donnez la peine de chercher ailleurs que sur des sites conspirationnistes vous en trouverez d’autres. Quant aux insultes je vous ferai remarquer que c’est vous qui êtes venus me traiter ici de vendu.

  14. Tellement aucun rapport les attaques d’antisémitismes, c’est un fait que tous nous payons pour des produits kosher et ce sans le savoir! Même le coca-cola est kosher…. voulez-vous bien me dire c’est quoi le rapport? Je pense avoir le droit de savoir ce que je mange et ce pourquoi je paie! Moi qu’une partie de mon argent aille quasiment à mon insus au congres juif canadien, désolé ça me dérange et j’aimerais savoir quel produit sont kosher et j’exercerais mon droit de consommateurs de choisir ou va mon argent! Si soi-disant pour des raisons économiques des compagnies choisissent de faire du kosher, p-e que pour des raisons d’affaires ils vont comprendre qu’ils sont mieux de pas s’aliéner une majorité de consommateurs!

    Vous prétendez que les couts sont minimes, alors pourquoi ne refilent-on pas la facture à qui de droit plutôt qu’à tous?

    Avez-vous vu le reportage de J.E. pour prétendre qu’il n’y a pas de couts?

    http://tva.canoe.ca/emissions/je/reportages/16935.html

    J’en ai marre des vendus comme vous Monsieur Ouellette!

    • C’est un badge d’honneur que se faire traiter de “vendu” par des semi-lettrés de votre espèce absorbés par les plus ridicules théories du complot. Je ne serais pas surpris si vous croyiez aussi que la lune est faite de fromage. Pffft

  15. Monsieur David Ouellette,

    dans la foulé du halal on voit que la taxe cachère revient. Vous avez demandez aux politiciens de s’excuser pour avoir fait l’équivalent entre la taxe cachère et celle halal.

    Je vous demande, pour qu’on en finisse avec cela

    1) d’expliquer correctement à la population la différence entre l’abattage cachère et celui halal.
    2) Si tel que vous le dites que la population ne paie pas de taxes spéciales sur le cachère que cela soit démontré de façon transparente et avec des chiffres clairs dans des tableaux clairs la circulation des montants d’argent provenant du cachère.

    Personnellement, je suis très ignorante de tout ce dossier, comme la majorité de la population québécoise. Comprenez que si Israël est continuellement sur le qui vive et cherche à assurer son existence, il en va de même pour le Québec. C’est votre devoir de montrer à la population québécoise que nous sommes deux peuples intriqués et nous souffrons de la même peur vis-à-vis l’islamisation galopante de l’occident. Imposer le halal c’est imposer la charia. Je vous demande de faire le point sur les différentes émissions: Dumont, Martineau, Radio-Canada, Mongrain, etc. dans une démarche qui montre son appui au peuple québécois,. Cela permettra de faire un début de rapprochement qui est dû depuis bien des lunes. Unissons-nous.

    Voici ce que j’ai écrit sur le blogue de Djemila Benhabib:
    Merci Djemila de montrer le chemin juste et droit aux musulmans. Je dirais que tu es une prophétesse des temps moderne. N’est-il pas dit que parmi les musulmans seulement 1% d’entre eux en sont de vrais. Certes il est difficile et incompréhensible pour le 99% de comprendre ce que tu cherches à accomplir: une société juste pour tous, Que la paix soit sur toi.
    Premièrement ceux et celles qui incitent les québécois à accuser les juifs et le cachère, je dis qu’ils sont antisémites.
    L’histoire des juifs de Montréal en particulier remonte à plus de 200 ans. L’exemption religieuse leurs a été accordé selon les lois fédérales depuis des lunes. Question: pourquoi depuis tout ce temps les québécois n’ont jamais ciblé la viande cachère? Parce que la viande cachère est uniquement pour leur communauté. Si on veut en acheter c’est notre choix. Est-ce qu’ils ont depuis toutes ces lunes tentés de façon hypocrite à financer leurs synagogues via la vente de viandes cachères? Non. Beaucoup disent qu’il y a pleins de produits qui portent le symbole cachère dessus. Oui! et c’est très bien. Cela montre la très grande transparence et donne le choix au consommateur averti d’acheter ou non le produit qui comporte le symbole cachère.
    Deuxièmement, combien y a-t-il de juifs sur la planète? 16 millions! Combien y-a-til de musulmans sur la planète? 1.2 milliards.
    Voyant que de ce nombre un marché très lucratif est possible, les musulmans ont mis en place la marque de commerce halal. Le problème est qu’ils se servent de nos institutions de nos abattoirs pour financer le halal au détriment du reste des peuples, sauf évidemment les juifs car eux ils n’achètent que du cachère.
    Bon, on peut se dire, les musulmans ne représentent que 2-3% de la population et les montants obtenus à notre insu pour le financement des mosquées afin qu’ils propagent leur haine et leur désir de destruction de l’occident est en fin de compte minime. Mais le problème est là et c’est écrit dans l’analyse que Djemila nous fait. Quel est le problème réel? C’est que nos abattoirs vendent sur le marché international de la viande halal à des pays musulmans.
    Maintenant faisons le décompte, une clientèle potentiel de 1,2 milliards ça en fait de la viande. Qui dit viande dit une dime pour tant de kilo de viande halal vendu. Maintenant le 2-3% de la population musulmane devient 7 millions de québécois versus 1,2 milliards de musulmans. Cela fait 170 % de population musulmane dans le petit Québec.
    En se basant sur cette analyse il n’y a qu’une seule et unique solution qui soit juste pour tous le monde, incluant les musulmans.
    1) que les montants de la dime perçu pour le financement des mosquées correspondent uniquement à la quantité de viande halal vendu exclusivement aux musulmans au Québec. Rien de plus rien de moins.
    2) Si des chrétiens mangent du halal et du cachère en toute connaissance et qu’ils veulent déduire ces montants perçus aux mosquées et synagogues,…

    • Bonjour Mme Sirois,

      Rien ne me ferait davantage plaisir que démystifier les ridicules théories du complot qui circulent dans nos médias sur le compte des Juifs. Malheureusement, les émissions que vous mentionnez préfèrent inviter des ignorants ou des énergumènes comme Pierre Lacerte qui disent n’importe quoi et exacerbent la méfiance. Au risque de me répéter, la certification cachère ne profite nullement aux synagogues ou au congrès juif, etc.

  16. @David Ouellette

    Mr. Ouellette I regret that you felt insulted by the tone of my comments to you regarding your interview with Émilie Dubreuil.

    True, I have chosen not to identify myself. However, neither has anyone else commenting on your blog. So I don’t see why I should be singled out for this.

    As for my tone. I think you’re right there. My last question regarding Yiddish speaking children failed to convey my true feelings.

    I am a passionate reader. And among my favourite authors are Isaac Bashevis Singer, Israel Joshua Singer, Sholem Asch, Sholem Aleichem, and a host of others whose original texts were written in the Yiddish language. For me, Yiddish does not just represent a 1,000 year old language, but a millennial European culture whose gifts to the world are beyond description.

    I, like so many other Montreal Jews, cannot read or speak Yiddish, though I would have no problem reciting the (Christian) Lord’s Prayer or singing Onward Christian soldiers, marching off to war, with the cross of Jesus …. and so on.

    On this, I do not think I am very unique. Like so many others of my generation, I am a product of the Protestant School Board of Greater Montreal. And with all due respect for the education I received and the tireless efforts of my parents, I have some very deep regrets.

    The fact is that the only young children whose mother tongue is Yiddish in Montreal are the Jewish children of Outremont, the Mile End, Boisbriand (and a few pockets elsewhere) . If they were to go, or if they were to “integrate” in the fashion of the children attending most of other Jewish schools elsewhere, what would become of our Yiddish heritage?

    They are peacefully carrying on in their tradition. Yes, very religious. But are they all that different from our grandparents and great grandparents who showed no less a degree of Jewish religiosity and Jewish ingenuity?

    That the Satmar and the Skver and the Belz etc. have managed to reconstitute their communities following the Hitler nightmare and are now thriving is a little miracle. For now, they are the bearers of the Yiddish culture and I am sure they will go on, and maybe in time some of their children will find other ways of fulfillment – like Isaac Bashevis Singer and create great works of art and be rewarded by Nobel prizes. And if they don’t that’s okay too. They will no doubt contribute in their own way, in their Yiddish way.

    • @ The Curious One

      This blog is pretty much the only Francophone blog in Quebec read and used by friends of Israel, Jewish and not, to discuss. While we can disagree on issues, I try to avoid and ask other users of the blog to avoid attributing ill intentions to others. This principle is harder to apply to the handful of anti-Israel activists here who are always the first to insult others. I tolerate them because I believe in free speech but have expelled users who engage in blatant antisemitism and racism or make libellous statements.

      On the question of schools, most Hassidic communities accept to conform their schools to the provincial curriculum. Surely they’ve concluded that their children can learn French, mathematics and sciences without having to forsake their identity and religious learning. And I am certain they will manage to. I don’t see why some resist the idea, when most Hassidic communities feel they can manage both secular and religious learning.

      As a speaker of German and reader of Hebrew, I have access to Yiddish culture like few people of my generation do. And like yourself, I cherish Yiddish culture. However, I disagree that Hassidic Jews are carriers of Yiddish culture. True, they speak Yiddish. But theirs is not the culture of Sholem Aleichem who greatly contributed to forging modern Jewish identity. Isaac Bashevis Singer had to leave behind the Hassidic world in which he grew up to become a tremendous writer. Hassidic Jews do not read or probably even know of these profane authors. Tragically, Yiddish culture disappeared with the Holocaust. If the Hassidim were to vanish through assimilation (NOT my wish), it is Hassidut that would be lost, not the secular Yiddish culture of Singer, Aleichem, etc.

      Finally, we can and should agree to disagree. But let’s just keep the tone civil.

      • I would so much like to hear the voices of other Jews on all that you have just said.

        I don’t know enough about it but I hope, I pray, you are wrong when you say “tragically, Yiddish culture disappeared with the Holocaust.”

  17. @cescomtl

    «Hélas cher Hanael, ce n’est plus de l’ignorance à ce point ci mais plutôt de la stupidité crasse et borné. Je peut respecter quelqu’un qui veut amoindrir
    son ignorance en cherchant le savoir. Mais quelqu’un qui persiste a demeurer dans l’ignorance comme ce Paul Robert fait pitié et, à mon humble avis, est
    plus dangereux.»

    Tout à fait. Je crois qu’hélas à ce stade nous ne pouvons plus faire grand chose pour ces gens là. Comme je dis souvent, il y a des personnes pour qui la vérité ne compte pas. Tout ce qu’ils désir, c’est de pouvoir continuer à propager leurs mensonges et leur haine contre une communauté.

    Mais le plus choquant et dégueulasse, c’est lorsque des citoyens comme moi tente de rétablir la vérité en n’étant empêcher par les médias principaux et de grande écoute. Ça c’est doublement plus grave. De plus, je ne peux, être accusé de parti pris, n’étant pas juive ni musulmane.

    J’aie retenté de reposté mon commentaire au début de l’après-midi, en le ratetissant encore, mais rien à faire il ne passe pas ! C’est une véritable censure au Québec… Et quand je pense que ces mêmes gens accusent Harper de censurer les médias ! Quelle honte !

    Bonne soirée à vous, Hanael.

  18. Suite: la désinformation continu…. S. Rivard dit :
    15 mars 2012 à 12 12 12 03123

    De plus, il n’y a pas de taxe halal, alors que la cacheroute est omniprésente dans les supermarchés.

    Chaque fois que vous achetez un produit avec un logo cachère, vous remettez quelques sous à un rabbinat. Juifs ou goyims (non-juifs). Et une partie est
    envoyée à Israël…

    La cacheroute n’est pas un mythe; le magazine Protégez-Vous en a même fait un article (août 2002). Ainsi que J.E., d,ailleurs.

    Informez-vous. Et cessez de répandre des sornettes. SVP.

    En passant, malgré que j’ai envoyé 2 fois mon com ce matin, il n’est jamais passé ! c’est scandaleux ! Tant pis, j’aurai essayé…

  19. M. Ouellette, j’ai oublié de vous avertir, que j’ai utilisé une partie de votre poste pour mettre sur le blogue de Martino, moi qui m’étais promise de ne plus écrire là, justement dû à la censure que je subissais ! Mais là c’est trop cela m’écoeur litéralement ! Voyons voir si il passera…

  20. @cescomtl

    «Ouf, Martineau recommence mais avec la viande Halal cette fois-ci:»
    http://blogues.journaldemontreal.com/martineau/franc-parler/le-scandale-de-la-viande-halal/

    Oui. Mais il faut lire les commentaires pour voir comment cela tourne autour des juifs beaucoup plus que de la viande halal. Certains reprochent à Martino de ne pas parler assez des juifs ! J’ai, justement relevé quelques commentaires qui démontre l’ambiance…

    «Paul Robert dit :
    15 mars 2012 à 8 08 59 03593
    Casher & Halal c’est une taxe approuver par le parti Libéral qui en retour reçoive des beaux cadeaux en votes et enveloppe brune. C’est inacceptable de
    nous obliger a manger cela.. payer une taxe pour construire des synagogues et des mosquée, lieu idéal pour recruté des terrorismes. Je connais bien ces
    gens j’ai travailler 5ans dans une banque au centre ville de Montréal. Ils ont beaucoup de difficulté à respecter les Québécois.

    M. Martineau.
    Avez vous peur de vous faire traiter d’antisémite que vous bûchiez uniquement sur le Hallale alors que tout ce mal vient du Kasher qui depuis des décennies
    emplissent nos rayons a 70 pour cent et les Musulmans sachant tout ça ne voient pas pourquoi il ne profiteraient pas de cette mane facile a ramasser ,
    que font-ils de tout ce fric qu’ils ramassent illégallement en se servant de moyens maffieux ( là je parle du Kasher) car si les producteurs refusent de
    Kashériser leurs productions ,leurs produits ne seront pas admis dans les grandes chaînes de distributions du canada qui sont de mêche avec les Rabins
    ,si ce n’est pas un système maffieux dites moi c’est quoi alors , j »ajoute que si il y a du Kasher ou Hallal dans nos commerces ils devraient par la loi
    Le plus désolant c’est qu’ils ramasent des millions de dollars par année pour s’enrichir sur notre dos et ils ne paient pas d’impôts , alors Mr. Martineau
    faites donc une enquête sur ce qui se passe avec tout cet argent ramassé par les religieux et ce depuis très très longtemps ,sert-il a donner des retraites
    dorées aux assidiques qu’on voit plus dehors a se promener qu’a travailler ou peut-être envoyent-ils tout cet argent en Israël au ministère de la défense
    ???»

    Ça fait peine à voir cette ignorance et ce climat mal sain… Les vieux clichés ont la vie dur !

    • Hélas cher Hanael, ce n’est plus de l’ignorance à ce point ci mais plutôt de la stupidité crasse et borné. Je peut respecter quelqu’un qui veut amoindrir son ignorance en cherchant le savoir. Mais quelqu’un qui persiste a demeurer dans l’ignorance comme ce Paul Robert fait pitié et, à mon humble avis, est plus dangereux.
      Bonne journée à vous 🙂

  21. Re the recent spate of media reports, I think it is incumbent on the Jewish community to respond with facts and figures, with scientific information, to the questions being raised about Halal and Kosher methods of slaughter. Someone needs to explain that shechita is all about using the most humane method of slaughter. I have heard nothing from the community on this.

    On another front, I notice that David Ouellette (misspelled Ouellet) got quoted in Emilie Dubreuille’s piece on the kerfuffle in Outremont the other day involving Céline Forget.

    http://www.journaldemontreal.com/2012/03/14/une-impossible-cohabitation

    You’re right to express your disapproval of the “nazi” epithet being used by one or two people. But then the article concludes with: “Par ailleurs, M. Ouellet déplore que toute la communauté juive pâtisse des tensions à Outremont.” I would be very careful in suggesting that there are divisions in the Jewish community regarding its relationship with the secular, largely French-Canadian community.

    Your group’s position on the yeshivas, siding with the government that they must teach the standard Quebec curriculum, was tantamount to a green light for the government to go after them. The precursor for an emboldened Liberal government to now go after the Jewish daycare centres.

    Earlier in the article Ms Dubreuil sets out a tendentious list of “dossiers which have inflamed passions in the community”. Check them out. It’s the usual fare, “illegal” synagogues, the Eruv, the succahs, the “illegal” schools, the frosted YMCA windows, and the “discovery” of the illegal sale of alcohol.

    No mention of the firebombing of the Skver boys school, the attack on a teenager leaving the school, the desecration with swastikas and vandalizing of the Vishnitzer shul, the frequent broken windows at the Satmar school, the recent judgement in favour of the Satmar elementary school rejecting the Quebec government’s efforts to close it, the refusal of neighbours to permit a small legal Bobov synagoge to expand by a few meters to permit a coatroom and bathroom on the ground floor. And I am sure there other examples of the pressure being put on a, for the most part, very peaceful and law-abiding community.

    Émilie Dubreuil has made a career at Radio-Canada going after the Hassids. Before turning to journalism, she briefly taught at one of the Outremont schools. Now she’s at Quebecor, which has no ombudsman. Her influence in Quebec media has been pernicious. Her reports on the yeshivas are probably what sparked the Quebec government’s actions – so far to no avail, thankfully, but at an outrageous expense to these communities. Legal costs in excess of a quarter of a million dollars, the closure by the Satmar community of it’s yeshiva for its teenage boys after 60 years of operation, etc…..

    Mr. Ouellette, you do not speak for me, with that concluding remark reported by Ms. Dubreuil.

    • For a very informative essay on this matter:

      Shehita: Jewish Ritual Slaughter
      by Ronit Gurtman, Class of 2005, April 2005, Combined Course and Third-Year Work
      Harvard Law School

      Gurtman05.rtf

      (I hope the above link works)

    • @the curious one

      Before chiding me, you would have been prudent to ask me what I actually told the journalist. Anyone who’s ever dealt with the media knows there is no assurance that the full extent of one’s statements will be published.

      As for the question of respecting the curriculum, it is not “my group”‘s position but the consensus of the organized Jewish community that all schools must respect the curriculum and that Jews must respect the law of the land.

  22. @The curious one: je vais jouer au devin. Si on me posait la question, je répondrais que la “taxe canadienne-française” ajoute 1 % au prix de choses et que la “taxe cachère” ajoute 0,05 % au prix des choses. La “taxe canadienne-française” serait 20 fois plus élevée que la “taxe cachère”. Comme j’aimerais que quelqu’un vérifie, toute en admettant que ce n’est sans doute pas un calcul facile à faire avec sérieux.

    • @attention: Beaucoup moins que 0,05%.

      “Although companies may apply for kosher certification, the cost of the certification does not figure into the final cost of the product to the consumer, and is more than offset by the advantages of being certified.In 1975 the cost per item for obtaining kosher certification was estimated by The New York Times as being 6.5 millionths of a cent ($0.000000065) per item for a General Foods frozen-food item.”

      http://en.wikipedia.org/wiki/Kosher_Tax

      Et selon la site Wiki, peut-être il n’y aucun coût; qu’effectivement la certification “cachère”, à cause de l’augmentation des ventes, a l’effet de baisser le prix:

      “Dispellers of the “kosher tax” legend argue that if it were not profitable to obtain such certification, then food producers would not engage in the certification process, and that the increased sales resulting from kosher certification actually lower the overall cost per item.”

  23. M. David Ouellette, par mon intervention, soyez assuré que ce n’est pas un piège que je voudrais vous tendre.

    J’aimerais savoir de votre part si je suis dans l’exactitude quand j’affirme dans sa plus simple signification que : « le kacher est défini religieusement tandis que le halal est défini politiquement par la charia ( donc non religieux ).»

  24. Sur le billet à Martineau, ils en étaient rendus à associer, nourriture cachère à cancer au sens littéral du terme. Ça commence à goûter la propagande haineuse.

  25. Il sera toujours bon de croquer du juif cahère chez les antisémites. Le mensonge ne devient jamais avarié on dirait.

  26. @The curious one: la “taxe canadienne-française” est sans doute au moins 1000 fois plus onéreuse que la “taxe cachère”. Il serait vraiment intéressant que quelqu’un tire des chiffres précis et fasse cette comparaison. J’aurais dû inclure cette taxe dans mon message précédent, puisqu’elle est relativement très importante.

  27. When will someone courageous enough raise the question of the “Taxe Canadienne-Française”. In the Vancouver area, there are approximately 325,000 people whose mother tongue is a Chinese language (Mandarin, Cantonese, etc.) and approximately 24,000 whose mother tongue is French. Yet all food packaging must be in English and French. In French to accommodate a population that represents less than 10% of the number of Chinese speakers and about 1% of the total Vancouver population. How much does that cost the Vancouver consumer?

    • Et comme la certification cachère, ces emballages bilingues n’ont aucune incidence significative sur le prix des biens de consommation. Et puis franchement, si les emballages sont bilingues à Vancouver c’est parce que le Canada l’est officiellement.

      • M. Ouellette, with all due respect, official bilingualism, from coast to coast, does carry a price. For instance, about 10 years ago, while vacationing in Puerto Vallarta, while out for supper with my gang which included several French Canadians, a young American from Seattle approached our table and asked if it would be okay to offer us a bottle of champagne on him.

        You can imagine our answer. We were curious, however. Why? He explained that he was in the advertising business and that when he got the nod to do the graphics and posters for the Gap in Canada, he had no idea just how lucrative the contract would be. He hadn’t been very conscious of Canada being bilingual of there being a Bill 101 in Quebec.

        You see, even though the French posters were mostly for the Quebec region, and so were much less in number than the English posters, he explained that in advertising and printing, that made little difference. You still needed what he called “a second run”, which meant that he was earning practically double what he had anticipated.

        And you think that doesn’t get passed on to the Canadian consumer?

  28. M. Ouellette,Hmmm… c’est surement un autre billet, car je n’y figure pas à cet époque ! À bien y penser, je crois que le billet n’était pas explicitement le Kosher, mais un autre sujet… mais comme tout fini par parler d’Israel et des juifs…

    • J’ai posté le lien pour mettre en évidence comment toute référence à la cacheroute provoque un torrent de commentaires antisémites.

      • Je me souviens de ce billet de Martineau. Outre les commentaires définitivement antisémites, ce qui m’avait le plus choqué était la teneur même du billet, à savoir : faire croire (ou se faire accroire) que la population non-juive mange de la viande cachère à leur insu, ce qui est totalement faux. Même si Martineau est un chroniqueur et non un journaliste, un minimum de recherche sur le sujet n’aurait pas fait de tort. Martineau a baissé dans mon estime depuis ce billet là.

  29. A part la “”taxe cachère, il y a la “taxe snobisme” (dans plusieurs épiceries, chaque fruit est emballé et on n’a pas le choix d’en acheter en vrac dans la même épicerie), la taxe “nouveau-riche” (les Cheerios ou les Special K se vendent seulement en boite couteuse plutôt qu’en sac, comme pour le gruau), la “taxe automobiliste” (le prix de la construction et de l’entretien d’immenses stationnements d’épiceries est inclus dans le prix des aliments, qu’on soit automobiliste ou non). Toutes ces “taxes” sont bien plus élevées que la “taxe cachère”.

  30. Merci M. Ouellette pour ces informations précieuses, afin de cloué le bec aux antisémites de tout acabit, mais le problème c’est que ces gens ne sont pas rationnels, mais irrationnels. Au lieux de voir en face qu’ils ce sont trompés, et d’admettre leur erreur et leur bêtise, ils persisteront en vous disant que : « vos avis ne compte pas, étant donné que vous êtes juif et de surcroît israélien », (qui est une tare à leurs yeux) ; et vous serez discalifié d’office… On vous dira même que cette taxe sert presque exclusivement à Israel et à l’armée israélienne et à “mal traiter les palestiniens” !Il y a quelques année, j’ai tenté de faire la preuve de cela sur le blogue de Martino, à l’époque ou je n’étais pas censuré sur celui-ci, point par point à l’effet que cela était archi faux, mais rien y fie, les antisémites pullulaient et leurs idées étaient toute faite, quoi que je dise ou fasse. Ces gens la vérité ils s’en fichent. Ce qu’ils veulent s’est de pouvoir continuer à croire et à propager leurs mensonges goebbelien !
    Je me suis même fait accuser que je travaillais pour le Mossad ! Ou si j’avais l’imprudence de citer un site juif j’étais de ce pas discrédité ! Mais ceux qui donnaient des sites antisémites, ou musulmans étaient crus sur parole !

  31. La généalogie de la théorie du complot sur la “taxe cachère” devrait pourtant être connue.

    Je ne comprend pas que l’on revienne sur ce sujet avec tant de candeur et d’ignorance DANS LES MÉDIAS au Québec.

    Je crois que c’est surtout l’ignorance et une mauvaise préparation de Mario Dumont et son équipe.

    Jason

  32. Un point intéressant que vous dites M. Ouellette et qui mérite d’être encore dit:

    La théorie du complot juif mondial (comme par exemple la “taxe cachère”) peut être instrumentaliser dans le monde à la fois par les islamistes, les néo-nazis et/ou les suprématistes blancs, certains militants “pro-palestiniens” (ça existe oui !), les antisionistes, certains ultra-gauchistes (obsédés par le lien entre Juifs et l’argent) et certains “chrétiens identitaires fondamentalistes”.

    Certe, pour des raisons et des objectifs différents, mais dans une même “communion” délirante…

    Plus près de nous au Québec, l’organisation catholique controversé des Bérêts Blancs ont déjà eu une position conspirationniste anti-juive qui assimilait la monnaie, l’économie à la satanique haute finance juive. Mais cette position semble s’ édulcorer pour la nouvelle génération maintenant au commande de l’organisation.

    Voir: Gilles Bibeau, 1976: LES BÉRETS BLANCS

    ESSAI D’INTERPRÉTATION D’UN MOUVEMENT
    QUÉBÉCOIS MARGINAL.

    “Selon les Bérets Blancs, le corps mystique de l’Antéchrist est une hydre, un monstre à plusieurs têtes qui aussitôt coupées repoussent. Le monstre, c’est Satan et ses têtes sont le communisme, la franc-maçonnerie, la juiverie internationale et le système monétaire qu’elle commande.”

    classiques.uqac.ca/contemporains/…/berets_blancs/berets_blancs.doc

    Jason

    • Voici ce que le sociologue Martin Geoffroy disait sur les Bérêts blancs dans leurs logique délirante conspirationniste:

      “Les Bérets blancs ont déjà associé malencontreusement la haute finance aux Juifs, ce qui leur a valu d’être taxés d’anti-sémitisme”.

      Voir: Martin Geoffroy, Les Bérêts blancs, à la croisé des chemins , 1998, page 10

      classiques.uqac.ca/contemporains/geoffroy…/berets_blancs.doc

      Jason

  33. Mario Dumont est pathétique sur ce sujet qu’il ne maîtrise évidemment pas.

    Il devrait rectifier le tir… pour sa crédibilité !

    Et prendre le temps de bien vérifier avec son équipe.

    Merci M. Ouellette sur cette pelure de banane de Mario à V.

    Jason

  34. Extrait du site Snopes qui se spécialise de démentir ou, toute au moins, donner une explication de ces rumeurs:

    http://www.snopes.com/racial/business/kosher.asp

    “Does certification add to the price of a product? Certainly, but the amount is miniscule, especially compared to the advertising, packaging, shipping, research, testing, admin and finance-related costs, and a myriad of other components that contribute to the process of bringing a product to market or making it better appeal to consumers. One might as well rail against the costs associated with selecting the ink colors and style of lettering used on a package — it’s all legitimate business expense, even though no one ever rails against the “Secret Red Ink Conspiracy” or rants about the “Helvetica Font Tax.” “

    • Il n’est pas juste question de savoir si on paie plus ou pas. Il est aussi question de savoir pourquoi le casher a été imposé, sachant que si on ne paie pas plus, cela donne au moins l’avantage à la communauté Juive de payer sa nourriture casher beaucoup moins cher, les frais étant repartis sur toute la population. Comment peut-on se proclamer societé laique quand tout le monde mange casher ? Que dirait l’ensemble de la population si c’était le cas d’une domination du halal dans le contexte actuel de la diabolisation de l’Islam ? Au lieu de traiter les gens qui veulent savoir de nazi ou de KKK, donnons les chiffres en details de ce que cela coute reellement par produit ou categorie de produits. L’antisemitisme est promu par ceux qui ne donnent aucun details et qui font passer les gens qui demandent pour des idiots. Plus de transparence permettrai d’eteindre ce mythe si s’en ai un.

      • La certification se fait dans la plus grande transparence. Quant à savoir pourquoi le cachère a été “imposé”, il s’agit d’un choix de marketing des entreprises agro-alimentaires qui assurent que la certification ne se répercute pas sur le prix de vente. Quant au KKK, il est strictement vrai que la notion que la certification en coute à tous les consommateurs est une théorie du complot antisémite avancée par cette organisation raciste et que des gens, par ignorance surtout, répètent sans le savoir.

      • Apparemment pas, vu le nombre de gens dans l’emission JE qui ne savaient meme pas qu’ils consomment des produits cashères. A savoir pourquoi le cashère a été imposé, votre réponse n’a aucun sens. L’histoire du cashère en Amerique du Nord ne date pas d’hier, donc au tout début qui a decidé que cela serait la norme en Amérique du Nord (et pas en Europe) ? Quant aux entreprises agro-alimentaires qui assurent que la certification ne se répercute pas sur le prix de vente, d’où tenez vous cela ? Quel est votre source ? On devrait faire confiance aux dires de ces fameuses entreprises qui n’hésitent pas à frauder pour mettre dans l’alimentation des produits chimiques nocifs pour la santé ? Je veux bien que cela ne coute rien aux consommateurs (et encore j’aimerais avoir des sources serieuses, et non partisannes, que l’on puisse voir en details) mais pourquoi on ne dit pas que c’est grace à nous, que la communauté Juive peut manger cashère à moindre cout ? Parlant de repeter sans savoir, beaucoup reprennent les memes explications sans jamais donner les details. A cette allure, on associera revisionisme et l’idée de douter d’un processus alimentaire. Il est certain qu’aujourd’hui traiter d’antisemite est la réponse facile pour éviter tout débat. Comme je disais une transparence sérieuse détaillée ainis que des rapports détaillés et pas juste des oui-dires de journalistes du système, mettraient fin à ce genre de “mythe”. C’est quand on a rien sous la main qu’on commence à douter.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: