Radio-Canada dénature le rapport de l’ONU sur la flottille pour Gaza

Mise à jour – Radio-Canada reconnaît que le rapport de l’ONU sur la flottille pour Gaza ne condamne pas l’arraisonnement israélien

A la suite de la publication de ce billet, Radio-Canada a apporté un rectificatif à deux de ses articles sur le rapport de l’ONU sur la flottille pour Gaza et a modifié la présentation écrite de l’entrevue de Michel Désautels avec Rachad Antonius. Les trois documents affirmaient faussement que le rapport de l’ONU “condamnait” l’arraisonnement de la flottille. Un article publié après la rédaction de mon billet n’a cependant pas été corrigé. Il reste que si la correction de Radio-Canada est la bienvenue, son public aura malheureusement retenu qu’Israël a été condamné par l’ONU.

Le rectificatif de Radio-Canada aurait pu ajouter que selon le rapport de l’ONU les Israéliens ont affronté “une résistance importante, violente et organisée”, ce qu’elle n’a jamais rapporté à l’époque contrairement à bien des médias, notamment la BBC et  La Presse…

Radio-Canada serait-elle incohérente jusque dans l’expression de son parti-pris anti-Israël ? C’est l’impression qui se dégage de sa couverture de la publication cette semaine du Rapport de la commission d’enquête de l’ONU sur la première flottille pour Gaza. Depuis sa publication, Radio-Canada adopte deux positions fausses et contradictoires sur la portée du rapport, néanmoins réconciliables entre elles dans la mesure où l’effet recherché est de discréditer Israël.

Israël condamné ?

Radio-Canada répète à souhait que l’ONU a “condamné” le raid israélien sur le navire turc Mavi Marmara.

L’ONU condamne l’assaut contre la flottille pour Gaza“, rapporte Radio-Canada le 1er septembre 2011, dans la foulée de la publication du Rapport de la commission d’enquête de l’Onu sur la première flottille pour Gaza dans le New York Times.

Le lendemain, Radio-Canada rapporte que la Turquie a expulsé l’ambassadeur israélien “dans la foulée des fuites sur le rapport de la commission d’enquête de l’ONU condamnant l’assaut israélien contre une flottille à destination de Gaza en mai 2010″.

Et de poursuivre Radio-Canada: “Selon le quotidien américain (New York Times), le rapport Palmer condamne l’assaut contre la flottille”.

Hier, en fin d’après-midi, Michel Desautels reçoit sur les ondes de la première chaine le “spécialiste du Proche-Orient” Rachad Antonius pour faire l’ “analyse”, dixit Radio-Canada, du “rapport de la commission d’enquête de l’ONU condamnant l’assaut israélien“.

Le seul ennui avec toutes ces condamnations est qu’elles n’ont pas eu lieu. Le rapport onusien, à ne pas confondre avec une résolution, ne condamne personne et le New York Times n’a jamais rapporté une pareille chose.

En fait, la commission d’enquête établie à la demande du secrétaire-général de l’ONU, Ban Ki-moon, avait pour mandat d’enquêter sur les circonstances et d’établir les faits autour de l’arraisonnement du Mavi Marmara le 31 mai 201o. Il ne lui avait pas été demandé d’assigner de blâmes ou de prononcer de condamnations.

Outre sa conclusion sur l’ usage de force “excessive” de la part des Israéliens, le rapport conclut essentiellement que:

– “Israël fait face à une véritable menace à sa sécurité de la part de groupes militants à Gaza”.

– “Le blocus maritime a été imposé comme une mesure de sécurité légitime afin de prévenir l’entrée d’armes à Gaza par la mer et sa mise en oeuvre est conforme avec les exigences du droit international”.

– Israël avait le droit d’aborder les navires de la flottille.

– “Le blocus ne constituait pas un châtiment collectif de la population de Gaza”.

– “Deux soldats ont été blessés par balles” lors de l’arraisonnement et “les soldats descendus d’hélicoptères ont fait face à une résistance importante, violente et organisée”. De plus, “trois soldats ont été capturés, maltraités et mis en péril par ces passagers” et “plusieurs autres ont été blessés”.

– Israël aurait dû reconsidérer ses options lorsqu’elle a constaté la violente résistance de certains passagers à bord du Mavi Marmara.

– “Il existe de sérieux doutes sur le comportement, la véritable nature et les objectifs des organisateurs de la flottille, en particulier l’IHH”.

– “Les actions de la flottille véhiculaient inutilement le potentiel d’une escalade”.

– La Turquie aurait pu en faire davantage pour dissuader les participants de confronter les forces israéliennes.

Ou Israël auto-exonéré ?

C’est en vain qu’on cherchera la moindre expression de condamnation dans les 105 pages du rapport. C’est vraisemblablement pourquoi le “spécialiste du Proche-Orient” de Radio-Canada (et à ses heures boycotteur antisioniste et pourvoyeur de théories du complot anti-israéliennes Rachad Antonius) a consacré son “analyse”, de passage à Désautels, à la déconsidération du rapport comme une espèce de machination politique outillée par Israël pour s’exonérer de tout reproche.

“Pour comprendre ce rapport, il faut le mettre en contraste avec le vrai rapport de l’ONU, c’est-à-dire, celui de la Commission (sic) des droits humains, du Conseil des droits humains, pardon, qui a vraiment fait une enquête très approfondie et établi que l’action israélienne était complètement illégale et tout à fait injustifiée. La différence avec ce rapport-là, ce n’est pas un organe de l’ONU qui l’a fait, c’est suite à des pressions israéliennes le (sic) Ban Ki-moon a nommé quatre personnes dont le Président Uribe de Colombie, qui avait des liens assez étroits avec les militaires et les milices en Colombie pour faire ce rapport qui avait pour but essentiellement, un but politique, c’est-à-dire, dégager Israël de ses responsabilités”.

Avec tout le sens critique qu’on connaît à tant de professionnels de l’information de Radio-Canada, Désautels s’empresse de faire siens le fatras de propos contestables de son invité en enchaînant:

“Et l’une des choses que fait ce rapport pour arriver à ces fins-là, c’est reconnaître la légitimité d’un blocus autour de Gaza”.

Donc, d’une part Radio-Canada affirme que l’ONU a condamné le raid israélien, d’autre part elle acquiesce avec les thèses de son “spécialiste” pour dire que l’ONU, cette grande amie des Israéliens, s’est livrée à un simulacre d’enquête afin de dédouaner Israël. Ce faisant, combien de ses propres “normes et pratiques journalistiques” Radio-Canada a-t-elle foulées au pied dans sa couverture du rapport?

Exactitude de l’information
Nous recherchons la vérité sur toute question d’intérêt public. Nous déployons les efforts nécessaires pour recueillir les faits, les comprendre et les expliquer clairement à notre auditoire

3 comptes: Le rapport ne condamne pas Israël et le New York Times n’a pas rapporté qu’Israël y était condamné. Il s’agit d’un rapport et non pas d’une résolution. De plus, en soutenant à la fois faussement que l’ONU a condamné Israël dans ce rapport, mais que ce rapport est politique et cherche à dégager Israël de ses responsabilités, Radio-Canada entretient la confusion au lieu de “recueillir les faits, les comprendre et les expliquer clairement à notre auditoire”.

Principe d’impartialité
En vertu du principe d’impartialité qui fait partie de nos valeurs, les membres du personnel de l’Information ne peuvent exprimer leurs opinions personnelles sur des sujets controversés, et ce, sur l’ensemble de nos plateformes.

2 comptes: Non seulement Michel Désautels exprime-t-il une opinion personnelle en faisant sien le point de vue contestable de son invité, il y apporte des “preuves à l’appui”.

Équilibre
Lorsque nous abordons des sujets controversés, nous nous assurons que les points de vue divergents sont reflétés avec respect

1 compte: Le seul point de vue présenté par Radio-Canada sur le rapport onusien est celui de Rachad Antonius qui s’emploie à le discréditer gratuitement.

Responsabilités liées à l’entrevue
Si nous présentons les propos d’une personne comme soutien à un énoncé de faits, nous nous assurons que ses propos ont fait l’objet d’une vérification sérieuse et diligente.

4 comptes: 1) Rachad Antonius prétend que le rapport de la commission d’enquête n’est pas un “vrai” rapport de l’ONU. Or, la commission a été établie par le secrétariat général de l’ONU. Son mandat était de répondre à la déclaration présidentielle du Conseil de sécurité de l’ONU sur la flottille exigeant une enquête sur l’incident du Mavi Marmara. Le rapport est un document de l’ONU, publié sur papier en-tête de l’ONU, soumis au secrétaire général de l’ONU et reçu par ce dernier. 2)Antonius prétend gratuitement que le but de la commission était politique. 3) Rachad Antonius prétend que le but de l’enquête était de déresponsabiliser Israël, alors que le rapport formule de nombreuses critiques et recommandations à son endroit (et à l’endroit des autres acteurs dans cet incident). 4) Antonius prétend gratuitement que la commission d’enquête est le résultat de pressions israéliennes alors que son établissement avait été applaudi par la Turquie qui y a participé et présenté, comme Israël, les résultats de son enquête nationale.

Non seulement n’y a-t-il pas eu de vérification sérieuse et diligente, mais le journaliste de Radio-Canada, dont le rôle est de poser des questions, renchérit.

Identité des participants à l’entrevue
Nous mettons tout en oeuvre pour dévoiler l’identité des intervenants et donner le contexte et les explications nécessaires qui permettent à l’auditoire de juger de la pertinence et de la crédibilité de leurs propos.

1 compte: Radio-Canada et Michel Désautels présentent Rachad Antonius comme “sociologue, professeur à l’UQAM et spécialiste du Proche-Orient”. Or, pour pouvoir “juger de la pertinence et de la crédibilité” de l’antagonisme débridé de Rachad Antonius à l’endroit d’un rapport qui juge légitime et légal le blocus de Gaza et confirme la menace sécuritaire qui pèse sur Israël, Radio-Canada devrait préciser que M. Antonius a aussi été affilié à des groupes de pression canado-arabes et pro-palestiniens comme la Fédération canado-arabe, le Conseil national des relations canado-arabes et le Centre d’études arabes de Montréal. (qu’il a représenté pour s’opposer à l’adoption de l’Accord de libre-échange canado-israélien en audience parlementaire en 1996).

Je compte onze accrocs en deux jours sur un même sujet d’actualité. C’est à se demander parfois s’il n’existe pas une autre collection de “normes et pratiques journalistiques” pour Israël à Radio-Canada.



Categories: Antisionisme, BDS, Diplomatie, Médias, Varia

Tags: , , , ,

14 replies

  1. Voila la joke de la reponse de l”ombudman …Svp retenez vous ne riez pas trop..

    L’ombudsman de Radio-Canada nous a fait part de vos commentaires concernant notre couverture du rapport de l’ONU sur l’assaut d’Israël contre la flottille pour Gaza. Nous avons pris bonne note de vos remarques et permettez-nous de répondre à certaines de vos critiques.

    Nous tenons d’emblée à vous rassurer, Radio-Canada n’est pas un média antisioniste ou anti-Israël. Radio-Canada ne prend pas de position politique. Son service d’information se doit d’être impartial et ses journalistes sont encadrés par des normes journalistiques rigoureuses.

    Prenons l’exemple que vous nous soulignez, soit, le rapport de l’ONU concernant l’assaut d’Israël contre la flottille de Gaza. Vous déplorez que Radio-Canada n’ait donné qu’un point de vue biaisé de ce rapport. Nous avons vérifié l’ensemble de notre couverture sur le sujet tant à la télévision qu’à la radio et sur le web.

    Nos reportages ont très bien fait valoir les conclusions du rapport, favorables et défavorables à Israël. À chaque fois nous avons souligné que le rapport avait reconnu la légalité du blocus naval mais avait conclu à une utilisation « excessive et déraisonnable » de la force lors de son assaut contre la flottille.

    Dans aucun de nos reportages, nous n’avons dit que le rapport condamnait Israël.

    Lorsque nous avons utilisé le mot condamner, dans quelques-uns de nos articles sur le site web notamment, nous parlions spécifiquement de l’assaut et de la violence excessive utilisée. À la lecture du rapport, on pouvait comprendre que la “violence excessive et déraisonnable” utilisée était condamnée, dans le sens de dénoncée.

    Cependant, pour éviter toute confusion quant au sens ou à la portée du mot condamner, puisqu’il s’agit d’un rapport d’enquête de l’ONU et non d’une résolution, nous avons modifié quelques titres ou textes sur nos pages web. Le mot n’apparaît plus dans ces articles.

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/09/01/005-rapport-onu-gaza.shtml

    http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/09/02/007-israel-turquie-gaza.shtml

    http://www.radio-canada.ca/emissions/desautels/2011-2012/archives.asp?date=2011-09-02

    Vous déplorez également que Michel Désautels ait interviewé Rachad Antonius, professeur de sociologie à l’UQAM et spécialiste du Proche-Orient. M. Antonius a certainement les qualifications requises pour être interviewé sur les questions qui touchent à son champ d’études. http://www.ieim.uqam.ca/spip.php?auteur252.

    Nous devons cependant nous assurer de faire entendre différents points de vue sur des questions aussi controversées que le conflit israélo-palestinien. Nous entendons donc revenir sur ce sujet afin d’offrir un autre éclairage à notre public.

  2. Comme d’habitude , il font des erreurs et apres se corrige mais la ses trop tard….
    J’;ai eu la meme reponse de Martine Lanctot..
    Ma Question que personne ne veut me repondre a Radio Canada, c’est le mensonge
    que dans chaque Texte il Marque Le Mot TEL AVIV…au lui de dire Jerusalem comme si la knesset etais a Tel Aviv….A ce que je sache c’est a Jerusalem…
    Pourqoui nous nire un mensong de la sorte

  3. L’ambassadeur des “palestiniens” l’AP à l’ONU, Maen Areikat a déclaré « qu’après 44 années d’occupation, il serait bon qu’en Palestine, il n’y ait pas de
    juifs car les Palestiniens devaient construire leur identité nationale et être séparés d’autres communautés» !!! Propos curieux pour un « peuple » qui
    proclame « qu’il existe depuis 9000 ans » ! Les terroristes palestiniens de sentent tellement soutenus par la communauté internationale qu’ils font sans
    gêne ce genre de déclarations à une semaine de l’Assemblée générale de l’ONU. Le journal « USA Today » rapporte qu’Arekat répondait à une question concernant
    les droits des minorités dans un futur Etat palestinien…

    Allôôôô ! Radio-Canada n’a rien entendu ? n’a rien vu ? Imaginez si Netanyahou avait osé déclarer cela ! Je vous laisse deviner ! Cela fait des années qu’on le dit que “les palestiniens” veulent une palestine judenrein… Le rêve d’hitler, quoi ! Et si Israel renvoyait les 1.5 millions d’arabes ? Car elle aussi a besoin de se forger son identité… et de panser ses blessures depuis 60 ans de guerre, de survie, d’attentats de négation par ses voisins etc etc. etc…

  4. Oups, pardon, M. Ouellette, je viens de me rendre compte que je l’avais déjà posté ! Désolée , pour le doublons !

  5. J’accuse tous les supporters des révolutions arabes, qu’elles se nomment printemps arabe ou révolution de jasmin par une envolée lyrique des médias occidentaux
    en mal de titres accrocheurs, de faire le lit de l’antisémitisme généralisé.

    Messieurs qu’on nomme grands, vous avez applaudi, debout sur vos sièges, les mouvements de protestations ayant abouti à la chute de dirigeants considérés
    comme des dictateurs dans les pays arabes. Ceux-là même que vous embrassiez sur la bouche il y a peu en leur déroulant le tapis rouge dans vos chancelleries.

    Vous avez plébiscité les mouvements qui devaient conduire à la démocratie pour ces peuples soumis aux dictateurs. Vous avez même utilisé l’OTAN pour bombarder
    je ne sais quels objectifs militaires lybiens, en occultant les massacres de population en Syrie, les attaques répétées contre la communauté juive de Tunisie.

    Vous applaudissez des deux mains l’initiative palestinienne à l’ONU sans jamais prendre en compte la population israélienne qui vit depuis 63 ans dans un
    déni du droit à l’existence et qui a dû son salut à sa volonté farouche de survivre face aux attaques de ceux que vous défendez aujourd’hui.

    Vous avez soutenu les flottilles pour Gaza.

    Vous n’avez eu aucune réaction aux multiples missiles envoyés par les terroristes du Hamas sur les populations civiles israéliennes.

    Vous ne vous levez pas non plus contre les menaces du premier « sinistre » turc qui attise la haine contre Israël, au risque de déclencher une troisième
    guerre mondiale pour exiger d’Israël des excuses pour avoir défendu ses frontières en faisant, hélas, 9 morts. Ce premier « sinistre » turc qui ne montre
    aucune compassion pour les milliers de morts en Lybie, en Syrie ou ceux qui sont tombés sous la torture dans les geôles iraniennes sous la botte d’Ahmadinedjab,
    autre enfant de cœur de la scène politique qui vous manipule sur le bout de ses doigts . ..

    Que ferez-vous aujourd’hui pour protester contre les manifestations anti israéliennes du Caire ?
    Laisserez-vous s’installer cette haine génétique contre tout ce qui porte une étoile bleue aujourd’hui, jaune hier ?

    Avez-vous admis la nécessité de faire disparaître un peuple qui dérange ces populations arabes, et qui, quelque part, doit vous déranger aussi un peu ?

    Serez-vous complice de ce crime contre l’humanité qui se prépare sous vos applaudissements ?

    Vous avez choisi votre camp, mais votre mémoire est très courte. Vous êtes confrontés aujourd’hui à l’invasion de vos campagnes par une immigration anthropophage
    qui dévore votre civilisation et qui se félicite de votre incapacité à protéger votre propre population. Vos campagnes fleurissent de minarets et de mosquées.
    C’est vrai, vous êtes le pays des droits de l’homme. Je pensais que c’était les droits de tous les hommes mais il me semble que dans cette définition,
    il y ait une hiérarchie, des hommes ayant plus de droits que d’autres. Mais qu’en est-il des devoirs de ces hommes ?

    L’Ambassade d’Israël au Caire a été cette nuit sauvagement attaquée par des centaines de partisans de la démocratie que vous avez aidés hier à se libérer
    de Moubarak. Il y a pour le moment 1 mort et 450 blessés, bilan qui illustre la détermination et la haine de ceux que vous pensiez capable de sauver la
    paix et la démocratie. Vous ignorez dans vos journaux les 15 millions de juifs de par le monde blessés par ces attaques répétées contre Israël.

    Quand sauverez-vous votre honneur en défendant ces juifs persécutés par des islamistes fanatisés ?
    Vous prouvez encore une fois qu’Israël ne doit compter que sur elle-même pour assurer sa sécurité.

    Il ne vous reste qu’une seule chance de sauver le monde du chaos dans lequel les islamistes tentent de vous entraîner :dites NON à la déclaration unilatérale
    pour la création d’un autre état palestinien, proposée à l’ONU par Mahmoud Abbas allias Abbou Mazen, dans le flou le plus absolu.

    L’acceptation de cette proposition serait synonyme de la fin des accords d’Oslo et surtout de la paix relative qui règne dans cette région qui s’embrasera
    dès le lendemain du vote que vous aurez cautionné.

    Je vous accuse d’être responsables de ce qui va arriver demain. Je vous accuse d’avoir sacrifié Israël en particulier et la communauté juive du monde entier
    en général, à votre tranquillité électoraliste.

    Je ne vous dis pas merci, vous devrez rendre des comptes à vos petits-enfants qui vous jugeront pour les avoir abandonnés et trahis.

    Mais Chuuuuuut, c’est Israël qu’on assassine !

  6. Chuuuuuut, c’est Israël qu’on assassine ! par Denis Benkemoun

    J’accuse tous les supporters des révolutions arabes, qu’elles se nomment printemps arabe ou révolution de jasmin par une envolée lyrique des médias occidentaux
    en mal de titres accrocheurs, de faire le lit de l’antisémitisme généralisé.

    Messieurs qu’on nomme grands, vous avez applaudi, debout sur vos sièges, les mouvements de protestations ayant abouti à la chute de dirigeants considérés
    comme des dictateurs dans les pays arabes. Ceux la même que vous embrassiez sur la bouche il y a peu en leur déroulant le tapis rouge dans vos chancelleries.

    Vous avez plébiscité les mouvements qui devaient conduire à la démocratie pour ces peuples soumis aux dictateurs. Vous avez même utilisé l’OTAN pour bombarder
    je ne sais quels objectifs militaires lybiens, en occultant les massacres de population en Syrie, les attaques répétées contre la communauté juive de Tunisie.

    Vous applaudissez des deux mains l’initiative palestinienne à l’ONU sans jamais prendre en compte la population israélienne qui vit depuis 63 ans dans un
    déni du droit à l’existence et qui a du son salut à sa volonté farouche de survivre face aux attaques de ceux que vous défendez aujourd’hui.

    Vous avez soutenu les flottilles pour Gaza.

    Vous n’avez eu aucune réaction aux multiples missiles envoyés par les terroristes du Hamas sur les populations civiles israéliennes.

    Vous ne vous levez pas non plus contre les menaces du premier « sinistre » turc qui attise la haine contre Israël, au risque de déclencher une troisième
    guerre mondiale pour exiger d’Israël des excuses pour avoir défendu ses frontières en faisant, hélas, 9 morts. Ce premier « sinistre » turc qui ne montre
    aucune compassion pour les milliers de morts en Lybie, en Syrie ou ceux qui sont tombés sous la torture dans les geôles iraniennes sous la botte d’Ahmadinedjab,
    autre enfant de cœur de la scène politique qui vous manipule sur le bout de ses doigts . ..

    Que ferez vous aujourd’hui pour protester contre les manifestations anti israélienne du Caire ?
    Laisserez-vous s’installer cette haine génétique contre tout ce qui porte une étoile bleue aujourd’hui, jaune hier ?

    Avez-vous admis la nécessité de faire disparaître un peuple qui dérange ces populations arabes, et qui, quelque part, doit vous déranger aussi un peu ?

    Serez-vous complice de ce crime contre l’humanité qui se prépare sous vos applaudissements ?

    Vous avez choisi votre camp, mais votre mémoire est très courte. Vous êtes confronté aujourd’hui à l’invasion de vos campagnes par une immigration anthropophage
    qui dévore votre civilisation et qui se félicite de votre incapacité à protéger votre propre population. Vos campagnes fleurissent de minarets et de mosquées.
    C’est vrai, vous êtes le pays des droits de l’homme. Je pensais que c’était les droits de tous les hommes mais il me semble que dans cette définition,
    il y ait une hiérarchie, des hommes ayant plus de droits que d’autres. Mais qu’en est-il des devoirs de ces hommes ?

    L’Ambassade d’Israël au Caire a été cette nuit sauvagement attaquée par des centaines de partisans de la démocratie que vous avez aidés hier à se libérer
    de Moubarak. Il y a pour le moment 1 mort et 450 blessés, bilan qui illustre la détermination et la haine de ceux que vous pensiez capable de sauver la
    paix et la démocratie. Vous ignorez dans vos journaux les 15 millions de juifs de part le monde blessés par ces attaques répétées contre Israël.

    Quand sauverez-vous votre honneur en défendant ces juifs persécutés par des islamistes fanatisés ?
    Vous prouvez encore une fois qu’Israël ne doit compter que sur elle-même pour assurer sa sécurité.

    Il ne vous reste qu’une seule chance de sauvez le monde du chaos dans lequel les islamistes tentent de vous entrainer :dites NON à la déclaration unilatérale
    pour la création d’un autre état palestinien, proposée à l’ONU par Mahmoud Abbas allias Abbou Mazen, dans le flou le plus absolu.

    L’acceptation de cette proposition serait synonyme de la fin des accords d’Oslo et surtout de la paix relative qui règne dans cette région qui s’embrasera
    dès le lendemain du vote que vous aurez cautionné.

    Je vous accuse d’être responsables de ce qui va arriver demain. Je vous accuse d’avoir sacrifié Israël en particulier et la communauté juive du monde entier
    en général, à votre tranquillité électoraliste.

    Je ne vous dis pas merci, vous devrez rendre des comptes à vos petits enfants qui vous jugeront pour les avoir abandonnés et trahis.

    Mais Chuuuuuut, c’est Israël qu’on assassine !

  7. Incraoybale encore et ca continue….30 arrestation sur 400000 manifestatnt…Radio Canada attendais que cela pour faire une nouvelle

    Premières arrestations de manifestants en Israël

    C’est vraiment degoutant…j’en peut plus…mais il faut faire quelque chose de continue et de maniere systematique deligitimser Israel…..ca devien de anti sioniste qui va vers de l’antisemitisme…

  8. Il est temps de fermer la shop!

    Que Harper fasse sa job!

    Radio-Canada n’a jamais reçu le mandat de s’attaquer à Israël!

  9. n’existe : lire : n’existe pas et ;

    Israêl : lire : Israël

    Nos Excuses ! Grands mercis !

  10. Bon Matin Chalom Soleil honorable les AmiEs !

    Grands nercis pour cet Article portant sur R.-C. et le Rapport de l’ONU sur une Flottille. un Article bien documenté et assuré !

    De cet Article, ce Mot :

    De Philosophie partisane et pro-palestinos, R.-C. s’y Conforme allègrement et volontairement !

    Reste que R.-C. est une Société d’État et, de son rôle d’Informatrice, doit demeurée “NEUTRE” !

    Mais, on dirait que, de R.-C., le principe du Monde de la Neutralité n’existe, point à la Ligne !

    De ce qui précède, il est à espérer que le Ministre Responsable de R.-C. Exige toute Reddition de Compte relative aux NeWs portant sur le Moyen-Orient et Israêl et d’Agir en conséquence !

    En serait-il Capable Politiquement parlant ?

    I don’t No NoW ! – 4 septe,bre 2011 / 5 eloul 5771 –

  11. Encore Un autre artcile……

    Le président turc, Abdullah Gül, a qualifié de nul et non avenu le rapport des Nations unies sur le raid meurtrier contre une flottille humanitaire en route vers Gaza en mai 2010 qui avait fait neuf morts, tous des Turcs. Selon le New York Times, qui en a obtenu une copie, le rapport conclut que l’opération israélienne était excessive et déraisonnable, mais que le blocus contre Gaza est légal. La Turquie a vivement réagi, en expulsant notamment l’ambassadeur d’Israël. Tel-Aviv attend la publication officielle du rapport, en après-midi, avant de répondre, rapporte Daniele Kriegel

    TEL AVIV??? POURQUOI TEL AVIV….
    Je Crois que Daniel Kriegel a besoin d’un cours Sur Israel…
    A ce que je SACHE , LA KNESSET est A JERUSALEM et Non a Tel Aviv…

  12. Tous A fais d’accord avec Vous….
    Six Article il y a vais hier et pas un mot sur tous le contenue du Rapport et voila ce que le directeur de l’inofmration me dit…Svp ne rier pas…

    J’aimerais d’abord vous remercier d’avoir pris le temps de nous écrire. Vos commentaires sont importants pour nous et nous nous faisons un devoir de les lire et d’y répondre au besoin.
    Dans le cas qui nous occupe, vous estimez que notre article sur les fuites entourant le rapport de la commission d’enquête mandatée par l’ONU pour faire la lumière sur l’incident de mai 2010 au large de Gaza, est incomplet, notamment dans son titre.
    L’article titré “L’ONU condamne l’assaut contre la flottille pour Gaza, mais pas le blocus” se trouve à cette adresse: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/09/01/005-rapport-onu-gaza.shtml

    Cet Article est reste pendant Quelque heure et a ete enleve et disparue….

    je ne conteste pas le fait que vous ayez vu le mot “assaut” d’abord et avant tout mais je doute que tous nos internautes en fassent la même lecture. Il est important, à mon sens, de relever la condamnation, par ce rapport, de l’assaut donné par l’armée israélienne sur la flottille. Tout comme il est important de préciser que ce même rapport n’a pas condamné le blocus. En ce sens, je crois que notre titre remplit parfaitement son rôle qui est de résumer en quelques mots le coeur d’une nouvelle et d’inviter l’internaute à poursuivre la lecture. Il est d’ailleurs écrit au 2e paragraphe, que le rapport de la commission d’enquête reconnaît la légalité du blocus de l’enclave palestinienne par Israël.

    Un tel article ne saurait prétendre être une copie du rapport ni offrir un récapitulatif exhaustif de cette affaire, fort documentée par ailleurs sur le web. Vous remarquerez que nous avons placé, au bas du texte, des hyperliens menant vers l’article du New York Times et le rapport d’enquête, tel que publié par ce même New York Times.

    nous avons à coeur d’offrir une information équilibrée, juste et neutre et je crois humblement que nous y parvenons fort bien.
    Nous espérons avoir réussi à vous convaincre de notre bonne foi. Si tel n’est pas le cas, vous pouvez en faire part à nouveau au bureau de l’Ombudsman des Services français de Radio-Canada qui décidera de la suite des choses. L’Ombudsman relève directement du président-directeur général et possède le pouvoir de faire des enquêtes au nom des téléspectateurs, auditeurs et internautes. Vous pouvez le joindre en tout temps à l’adresse électronique ombudsman@radio-canada.ca

    Pierre Champoux

    Directeur de l’Information, ISN

    Radio-Canada

    Alors Voila Comment on repond
    C’est Vraiment une honte Radio Canada depuis longtemps passer maître dans la fabulation, le mensonge et la propagande partisane !
    Elle Atise la haine Antisioniste….

    Le Directeurs, les Chef Editoriaux etc. ne font rien pour corriger ce manque
    d’honnêteté de la part des journalistes avec une claire et –pas de tout subtile–
    inclinaison vers la gauche. Non seulement le manque d`objectivité laisse a désirer,
    mais aussi la profondeur de leur réportages. Ils ne vont pas au fond des faits et
    les causes des événemnets.
    Et pourtant ils se dissent objectifs et impartiaux.
    Le résultat de leur facon de faire , donne une publique ignorant et désinformé.

    Aucune mention il ya une semaine de L’attentat a tel Aviv…Le seule Media qui ne le rapporte Pas….

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: