Censure, paranoïa et islamisme: les journalistes hollandais quittent la Flottille

Le quotidien néerlandais De Telegraaf confirme la présence et le rôle clé du leader hollandais du Hamas dans l’organisation de la Flottille dont je vous parlais, hier. Tous les journalistes hollandais ont abandonné le navire des militants néerlandais dû au climat de “paranoïa” et “dictatorial’. Ce qui suit est ma traduction d’extraits de l’article publié aujourd’hui.

Censure à Gaza en bateau
par Bart Olmer (Source)

LONDRES / CORFOU – Furieux à cause de la paranoïa, de l’atmosphère dictatoriale, de la méfiance mutuelle et de l’opposition catégorique rencontrée à bord, tous les journalistes hollandais ont abandonné le navire avec lequel les militants néerlandais cherchent la confrontation avec les marins israéliens au large de la bande de Gaza.

Selon les quatre éditeurs qui sont partis, ils ont été censurés par les militants, qui se sont sentis desservis par des questions essentielles, telles que le financement du navire (…). L’argent a été amassé dans les mosquées néerlandaises, a révélé plus tôt ce journal.

La rédactrice de Vara, Hasna El Maroudi, a décidé de quitter parce que l’organisation n’a pas voulu dire qu’il y avait d’autres occupants à bord: «Je n’ai pas été surprise par la présence de personnalités ou d’ organisations avec lesquelles je ne veux pas avoir affaire. Aussi, la question du financement du bateau est demeurée ambiguë. J’ai posé la question à plusieurs reprises, mais la réponse est restée suspendue dans une vague toile de fondations et d’organisations-parapluie.” Hasna El Maroudi est une ancienne chroniqueuse du (quotidien) NRC-Handelsblad.

Le chef du Hamas

Il semble que le notoire dirigeant néerlandais du Hamas Amin Abou Rached était également présent ces derniers jours lors de la formation de l’équipage en Grèce. El Maroudi: “Amin était présent le jour où la délégation néerlandaise a suivi sa formation de non-violence. Wilfred van de Poll, journaliste du (quotidien) Trouw, a même discuté avec Amin de sa présence et de son rôle au sein de l’organisation. ‘Le cerveau derrière la flottille’ a organisé l’achat du bateau. Il a également fourni la part du lion du financement”.

El Maroudi: «Pendant le dîner Anne de Jong (l’une des forces motrices derrière la flotte, ndlr) a tonné que  tout cela était mensonge et qu’Amin était un homme extrêmement bien avec un amour et un engagement extraordinaires envers les Palestiniens. J’aimerais tant croire ses yeux bleus (naïveté, NdT), mais je n’y arrive pas.  Tout simplement parce que son implication dans la flottille est restée secrète jusqu’à l’arrivée en Grèce. Non seulement pour le monde extérieur, mais aussi pour les passagers. ”

Paranoïa

Le journaliste de Trouw Wilfred van de Poll a aussi abandonné le navire parce qu’il n’avait plus confiance dans l’organisation. Selon lui, la paranoïa de l’organisation était absolue, notamment eu égard à d’éventuelles fuites au quotidien De Telegraaf. Le journaliste de Trouw dit que les reporters ont été reçus avec  des “insinuations enfantines” et dans une “atmosphère de suspicion”.

Fermé

Le journaliste de Radio Hollande International Eric Beauchemin s’est également retiré: “Après une semaine en Grèce, j’ai perdu toute confiance dans les responsables de la Fondation Gaza néerlandaise. Lors de notre première réunion sur l’île de Corfou, tout s’est mal passé. Un des organisateurs étaient furieux parce qu’un journaliste néerlandais aurait divulgué une information à De Telegraaf. J’ai travaillé 25 ans comme journaliste, mais je n’ai jamais vu une organisation aussi fermée. Je voulais faire un reportage vidéo sur les deux jours de formation obligatoire afin de montrer comment les activistes se préparaient. Mais l’organisation a interdit l’accès à de nombreuses parties de cette formation. ”

Fumisterie

Le journaliste de Radio Hollande International parle de “mystification”. Avant le voyage, il a assisté à des réunions obligatoires dans les Pays-Bas et a fait l’objet d’une enquête de sécurité. «Quand les organisateurs m’ont ‘choisi’, je me suis senti obligé d’être heureux. Rétrospectivement, tout semble avoir été mystification: il n’y avait pas de groupe sélect et aucune célébrité néerlandaise. Au lieu de 32 participants néerlandais, l’organisation en a à peine rassemblés 10 “.

Le pigiste chevronné en journalisme de crise Bud Wichers a aussi  abandonné le navire et son reportage pour EénVandaag est tombé à l’eau: «Les faits étaient toujours en contradiction avec ce qui nous était présenté. La perte de confiance a fini par devenir irréversible “.

“Transparent”

Martijn Dekker, porte-parole de la Fondation de Gaza-Hollande, est profondément embarrassé par  le départ collectif des journalistes. Dekker, qui a un Ph.D. en  anthropologie politique de l’Université d’Amsterdam, dit que la querelle entre les militants et les journalistes est “choquante”: “Quatre journalistes qui racontent la même histoire, on ne peut pas ignorer ça. Cette opacité est le contraire de ce que nous prétendons être, à savoir ouverts et transparents”.

(…)

Le cerveau de la flottille européenne derrière le guide spirituel des Frères musulmans, Yusuf Al-Qaradawi

La Fondation a été obligée d’admettre que Rashed était présent en Grèce, en raison de son implication dans l’achat du navire. Mais l’organisation nie son implication dans la formation, la sélection et les sessions d’information. Une image unique est maintenant apparue, où l’on voit le leader hollandais du Hamas, le Cheikh Amin Abou Rached,  derrière Yusuf Al Qaradawi, chef spirituel des Frères musulmans. Ce Al-Qaradawi espère transformer l’Egypte en dictature intégriste. Le cheikh, féroce antisémite et connu pour ses discours enflammés, vit en exil au Qatar. Après la révolte contre le président égyptien Moubarak, il est retourné au Caire. Al Qaradawi veut lapider les homosexuels et les adultères,  “démanteler” Israël, encourage les attentats suicides en Israël et estime que les hommes peuvent fouetter les femmes “rebelles”.



Categories: BDS, Hamas, Médias

Tags:

7 replies

  1. Voici de source arabe ce que les palestiniens ne racontent à personne :
    http://arabespourisrael.unblog.fr/

  2. Chabbat Chalom Soleil tout le Monde !

    Bravo à ces Journalistes qui Quittent, pour des Raisons de Lucidité, la Flottille Hollande pour GaZa ; un Geste Audacieux et Courageux super Trippant de Dissidence, à Médiatiser !

    De ce Geste Bouleversant, il est à souhaiter que d’Autres “Humanitaires de la GoGauche” Internationale et Québécoise soient en mesure de l’Imiter ou de susciter Raison et Sagesse favorablement à des Gestes similaires !

    QuelQues Doutes, Réserves, Espoirs ? – 2 juillet 2011 / 30 sivan 5771 –

  3. Non seulement Gaza ne souffre d’aucun blocus humanitaire, mais l’économie est florissante et l’obésité en hausse au point tel qu’elle inquiète l’UNWRA et l’OMS… Bien sûr radio-canada, ni cyberpresse vous en soufflera mot, encore moins Anièce Grudas…

    Enfin ici le rapport (en italien) “Gaza 2010″ de l’ONG Secondo Protocollo
    http://www.secondoprotocollo.org/wp-content/plugins/downloads-manager/upload/rapporto%20gaza%202010.pdf
    qui dénonce le silence international des dirigeants, des journalistes mais aussi des ONG concernant le soi-disant blocus à Gaza et le détournement de l’argent
    versé par la communauté internationale par le Hamas qui n’a aucun intérêt à ce que le bien-être des Gazaouis soit ébruité.
    Les ONG n’ont pas davatange intérêt à dénoncer ce scandale sinon elles n’auraient plus lieu d’être et ne toucheraient plus de subventions.
    Ce rapport expose notamment l’augmentation des biens entrés dans la bande de Gaza en 2009 qui est de 900 % par rapport à 2008. Il dénonce également le
    racket dont sont victimes les commerçants par le Hamas.

  4. Enfin des journalistes retrouvent la vue, c’est formidable. SRC fera-t-elle la même expérience ? Je le lui souhaite.

  5. C’est ce que l’on appelle se “faire déculotter”.

    Mais ce déculottage, Radio-Canada n’en soufflera mot, n’ayez crainte.

    On a trop peur !

    Ça faire peur d’être plus équilibré dans le traitement d’une nouvelle comme la Flottille.

    Jason

  6. Je ne veux pas tomber dans le sadisme en souhaitant que nos québécois de la flottille vivent la réalité d’un blocus maritime légal et de ses conséquences.

    J’espère que nos humanistes québécois; Stéphan Corriveau, l’un des organisateurs du bateau canadien, Marie-Ève Rancourt, avocate et représentante de la Ligue des droits et libertés du Québec, Manon Massé, représentante de Québec solidaire et Santiago Bertolino, cinéaste, du bateau canadien, Tahrir, de la flottille Liberté II, vont se rendre jusqu’au bout de leur croisade de provocation en ne faisant pas dans leur « froc » comme ces idiots utiles européens qui ont soudainement retrouvé la lucidité.

    C’est toute une saga, dans ses aboutissements, à garder en mémoire.

Trackbacks

  1. Questions à l’attention des passagers et supporters des Flottilles « Leblogdenoach

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: