Le “parti de gauche” de Radio-Canada tue 14 Palestiniens

Dimanche dernier, Radio-Canada nous présentait le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), une organisation considérée terroriste par une trentaine de pays, comme un parti de gauche dans un reportage sur les affrontements entre Palestiniens et l’armée israélienne à l’occasion de l’anniversaire de la défaite arabe lors de la Guerre des Six jours.

Aujourd’hui, on apprend que dans un camp de réfugiés en Syrien des Palestiniens endeuillés ont manifesté contre le FPLP, furieux de ce que l’organisation aient mis en danger la vie de leurs proches en les incitant à se placer dans la ligne de mire de l’armée israélienne alors que plusieurs centaines de Palestiniens tentaient de forcer la frontière syro-israélienne dimanche dernier.

Résultat: 14 Palestiniens auraient été abattus par  le “parti de gauche” qui joue cyniquement avec la vie de ses compatriotes pour détourner l’attention populaire et médiatique de la répression sanglante du régime syrien contre son peuple.



Categories: Médias, Moyen-Orient

Tags: , ,

5 replies

  1. On dirait que les palestiniens prennent le monde pour des idiots.
    Eux ont tous les droits de détruire des barrières s’infiltrer dans les territoires Israéliens et personne doit les toucher.
    En réalité ce sont les idiots qui suivent les ordres des dirigeants palestiniens qui pour mettre Israel dans l’embarras vont pousser des naïfs a se faire tuer en commettants des actes insensés.
    Chose bizarre,ou sont passés les soldats de l’ONU qui sont supposés garder les frontières.
    Quand il s’agit d’attaquer Israel l’ONU s’éclipse. C’est ca la réalité.

  2. Cela fait longtemps que Radio-Cacanada n’est plus une source fiable d’information !

  3. Où étaient donc les soldats de l’O.N.U., la F.N.U.O.D. ( Force des Nations Unis chargée d’Observer le Dégagement ) quand les Syriens ont attaqués Israël ?

    Elle a été établie en 1974 à la suite de la conclusion de l´Accord sur le dégagement des forces israéliennes et syriennes des hauteurs du Golan. La F.N.U.O.D., selon le site internet de l’O.N.U., continue à surveiller la mise en œuvre de l´accord et le respect du cessez-le-feu. Ses missions quotidiennes sont :
    -Le maintien du cessez-le-feu entre Damas et Jérusalem,
    -La supervision du désengagement des forces israéliennes et syriennes, et
    -La supervision des zones tampons, des zones de séparation et de limitations, comme le prévoit l’Accord de mai 1974 sur le dégagement.

    Nous constatons avec désabusement qu’en ce qui conserne la F.I.N.U.L. et la F.N.U.O.D. sous mandat de la partiale O.N.U., quand ça brasse ils regardent ailleurs en restant penauds.

    Ceux qui ont tenté d’envahir Israël le jour de la « naqba » n’étaient pas des civils innocents, mais des gens impliqués dans un acte de guerre. L’armée israélienne a fait preuve de retenue et de sang froid. Ce qui explique quil n’y ait pas eu davantage de victimes.

    http://www.drzz.info/article-agression-de-la-syrie-contre-israel-des-faits-graves-que-vous-ne-lirez-pas-dans-la-presse-75789931.html

    Quant aux arabes qui ont inventé la Naqba, puis la Naqsa, nous leur souhaitons de continuer à conjuguer l’alphabet et à célébrer encore de nombreuses défaites.
    ( Jacques Kupfer )

  4. On gage tu que Radio-Canada n’en parlera pas???

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: