Réconciliation interpalestinienne: une bouée de sauvetage pour le Hamas

Khaled Abu Toameh, spécialiste des affaires palestiniennes au Jerusalem Post, conclut que l’Égypte et le Fatah ont offert une victoire politique au Hamas

Source: Jerusalem Post, 29 avril 2011 / Traduction de David Ouellette

Peu importe comment on l’aborde, l’accord palestinien de réconciliation est une victoire pour le Hamas. Ironiquement, la victoire est accordée au Hamas par les deux parties qui, jusqu’à récemment, faisaient d’énormes efforts pour le délégitimer et l’affaiblir: le Fatah et l’Égypte.

En outre, le moment ne pouvait pas mieux tomber pour le Hamas. L’accord parrainé par l’Égypte intervient alors que le Hamas donnait des signes de perdre son emprise sur la bande de Gaza en raison du maintien du blocus et de son boycott par la communauté internationale.

Le mois dernier, des milliers de manifestants palestiniens ont affronté les forces de sécurité du Hamas pour la première fois depuis que le mouvement a pris le contrôle de l’ensemble de la bande de Gaza à l’été de 2007. Beaucoup de Palestiniens, y compris le Fatah, ont déclaré que les affrontements reflétaient un ressentiment accru envers le Hamas.

Or, l’accord d’unité avec le Fatah va maintenant aider le Hamas à réaffirmer son autorité sur la bande de Gaza. Il aidera également le Hamas à s’extirper de l’isolement politique en le transformant en un acteur légitime et essentiel au sein de l’arène internationale. Le fait que l’accord d’unité ne l’oblige pas à renoncer au contrôle de la bande de Gaza est l’une des plus grandes réalisations pour le Hamas. En fait, le Hamas serait autorisé à conserver ses forces de sécurité dans la bande de Gaza, ce qui resserrera son emprise sur le territoire.

En outre, l’accord n’exige pas du Hamas qu’il accepte le processus de paix au Moyen-Orient ou la solution à deux États. Le Hamas sera introduit dans le gouvernement d’union nationale comme un partenaire égal. Jusqu’il ya quelques jours, le Hamas et le Fatah détenaient et torturaient leurs militants réciproques. Au cours des trois dernières années et demie, les forces de sécurité fidèles à Mahmoud Abbas et à Salam Fayyad ont travaillé sans relâche pour éliminer la présence du Hamas en Cisjordanie.

Aux termes de l’accord de réconciliation, le Fatah devra libérer tous les détenus politiques affiliés au Hamas. Ceci ne contribuera qu’à renforcer le Hamas en Cisjordanie.

L’accord permet également au Hamas de se présenter sans conditions aux élections, comme ce fut le cas lors du vote parlementaire 2006. Il n’y a aucune garantie que le Hamas ne remportera pas à nouveau lors des prochaines élections qui devraient avoir lieu d’ici un an.

Le Hamas a été  reconnu comme un partenaire et un acteur légitime non seulement par le Fatah, mais aussi par le plus populeux pays arabe, l’Égypte. Le soulèvement populaire qui a expulsé Hosni Moubarak du pouvoir plus tôt cette année n’est rien de moins qu’une bénédiction pour le Hamas. Le nouveau régime égyptien a depuis travaillé à améliorer ses liens avec le Hamas par le biais d’une série de gestes de bonne volonté qui comprennent la réouverture de la frontière de Rafah et l’autorisation pour le mouvement d’ouvrir son propre bureau de représentation au Caire.

Bien que certains Palestiniens demeurent sceptiques quant aux perspectives de longévité de l’accord d’unité, beaucoup sont d’accord pour dire que l’entente profite davantage au Hamas.



Categories: Diplomatie, Islamisme, Moyen-Orient

Tags: , , ,

4 replies

  1. Désolée, fallait lire : annihilation*

  2. Quant au dernier commentaire sur le blogue, on se demande si il faut en rire ou pleurer ; il ne faut pas chercher bien bien loin, pour voir soit 2 choses : soit l’individu est ignorant et de mauvaise foi, ou bien, il se réjouit de l’extrémiste au P.O et qu’Israel sera de plus en plus encerclé et qu’il risque son existance. Il n’est pas difficile de voir que l’Egypte a sombré dans l’islamiste depuis la fin du régime de Moubarak ; et que tout cela facilitera l’extrémiste et par le fait même l’Iran, qui est, satisfait de l’accord conclu entre le fatah et le hamas…

    Tout s’est dessiné lorsque l’Egypte a laisser passé les bateaux provenant d’Iran, dans le canal de Suez. Car il faut noter qu’aucun bateau depuis 79 avait eu l’autorisation d’y passer. Alors cela présume rien de bon pour un avenir à courte terme. Et là la fin du blocus de Gaza avec sa frontière. On sait tous n’est-ce pas comment le hamas est humain et que tout ce qu’il fera passer, c’est bien sûr des biens essentiels ! On sait tous sans ironie à part Spritzer, que le hamas tout ce qu’il désir c’est pouvoir s’armée pour tirer plus de missiles sur Israel, particulièrement les bus scolaire jaunes bien identifiés, comme ils ont fait ce mois ci, dont hélas un jeune a perdu la vie dans cette attaque. Se réjouir de l’accord signé entre le fatah et le hamas est désiré la guerre à courte échéance. Se réjouir de cette réconciliation entre un parti qui désire égénocider les juifs et qui terrorise chaque jour ses voisins juifs et leur permettre d’entrer dans un semblant de gouvernement est à coup sûr une personne qui désir voir Israel acculer. Si fallait une preuve de plus que la plus part des détracteur d’Israel et des pro palestiniens aveugles n’est pas la paix pour tous, mais bien l’hannilation du seul État juif de la planète !… Se réjouir que le hamas soit mieux armée c’est espérer plus de sang et de mort des deux côté ! Ne nous y trompons pas. Si le hamas avait l’oportunité d’avoir le centième de l’armemant israéliens, cela ferait longtemps qu’Israel serait détruit. Dégueulasse de voir un tel message sur ce blogue.

    Qui pourrait imaginer que le Canada soit composer de députés de talibans ou d’un quelconque mouvement terroriste dans son gouvernement ?

  3. Ce que j’aime de cette réunion, c’est qu’elle a été faite sous les bons soins de l’Égypte. Maintenant que Moubarak est parti, les palestiniens ont un parrain qui saura les conseiller et les soutenir comme le montre le projet d’ouvrir la frontière entre Gaza et l’Égypte pour la libre circulation des biens.

    Cette réunion soutenue par l’Égypte est de bonne augure car elle établira un rapport de force plus sain entre Israël et les palestiniens. Ces derniers ont quelqu’un de pesant maintenant qui les appui et Israël devra en tenir compte, ce qui ne peut être que bénéfique pour les futurs négociations, de quelques sortes qu’elles soient. À long terme ce sera une bénédiction pour les deux parties, et en ce sens il faut louer l’implication de l’Égypte.

  4. Ne soyons pas dupes, cette réconciliation Fatah-Hamas en sera une que de façade (hypocrite) pour se pavaner devant l’Assemblée Générale de l’O.N.U. à l’automne le temps de revendiquer un État Arabe en Palestine.

    Il ne pourra jamais y avoir d’amalgame de ces deux entités terroristes Arabe. Trop de différents, idéologiques et sanguinaire fratricides, historiques, ne peuvent présager une telle fraternité.

    L’envie du pouvoir unilatérale reprendra rapidement l’objectif des deux factions arabes et ramènera tout le monde à une réalité, comme celle d’hier.

    Tout ce vaudeville arabe est pour faire diversion à l’endroit des idiots utiles de l’O.N.U., qu’ils en ont un pays présentement et il se nomme, Jordanie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: