La Presse se fait le relai d’une théorie du complot initiée par le Hamas

Dans un article intitulé “Les salafistes auraient-ils été manipulés?”, la journaliste Judith Lachapelle rapporte que “le professeur de sociologie à l’UQAM et observateur du Proche-Orient” Rachad Antonius se demande “qui a vraiment tué Vittorio Arrigoni?” Vittorio Arrigoni est ce militant pro-palestinien enlevé jeudi dernier par le groupe islamiste “Monothéisme et Djihad” et qui a revendiqué quelques heures plus tard dans une vidéo l’exécution du malheureux Italien. Le groupe avait exigé la libération de leurs membres incarcérés par le Hamas en échange de la vie d’Arrigoni.

Mais selon Rachad Antonius, qui loin d’être un simple observateur du Moyen-Orient est en fait un vétéran du militantisme anti-israélien, «Ils (le groupe islamiste) auraient pu être manipulés par des services secrets saoudiens, jordaniens, ou peut-être même israéliens, pour embarrasser le Hamas et faire peur à l’International Solidarity Movement. Ce n’est pas une accusation, mais c’est une possibilité.»

Cet assassinat d’un sympathisant pro-palestinien embarrasse évidemment au plus haut point le Hamas et les mouvements internationaux anti-israéliens. C’est pourquoi dès l’annonce de l’exécution d’Arrigoni un haut dirigeant du Hamas, Mahmoud Zahar, a immédiatement concocté une théorie du complot en déclarant qu’ “un crime aussi horrible ne pouvait avoir eu lieu sans des arrangements entre toutes les parties intéressées à maintenir le blocus imposé sur Gaza”. L’International Solidarity Movement, l’organisation militante dont était membre Arrigoni, a pris le relais du Hamas et avancé dans des propos semblables à ceux de Rachad Antonius que l'”allié saoudien” d’Israël avait fait assassiner le militant italien pour intimider les participants à la “Flottille de la liberté II” qui tentera de forcer l’embargo militaire sur le Hamas au mois de juin prochain.

Évidemment, tout est toujours possible. Je pourrais avancer qu’il s’agit d’un complot ourdi par le Fatah pour embarrasser le Hamas rival, mais en l’absence de la moindre preuve ou de tout indice, je répandrais une théorie du complot qui ne mériterait guère d’être rapportée dans un média sérieux. En revanche, il serait juste de souligner que l’extrême radicalisation et la glorification tous azimuts de la violence au sein de la société palestinienne est une réalité qui dérange quand elle se retourne contre ses sympathisants et de rappeler que la violence palestinienne contre des militants pro-palestiniens n’est pas inédite. Le 4 avril dernier un militant israélo-arabe pro-palestinien a été abattu à Jénine. En août 2006, un autre militant italien, Angelo Frammartino, a été poignardé à mort à Jérusalem par un membre du Djihad islamique palestinien. L’an dernier, un militant palestinien de Cisjordanie aurait tenté de violer une sympathisante américaine de la cause palestinienne.

Reste qu’on comprend mal pourquoi La Presse rapporte comme des doutes légitimes une théorie du complot dont le but évident est de sortir de l’embarras le Hamas et l’International Solidarity Movement.



Categories: Médias

Tags: , , , , , ,

5 replies

  1. Cher Rodolphe Bourgeoys

    Désolée de vous décevoir mais Rachad Antonius est loin d’être l’analyste objectif que vous nous présentez.

    Il s’abreuve essentiellement à une source, celle de la propagande style ALTER –INFO. On dirait du M’balah M’balah…

    Son indignation est très sélective. Heureusement pour nous Rachad Antonius ne façonne pas l’opinion publique comme vous le dites. Son indignation du moment est aussi prétexte à augmenter l’audience et à orienter le sens du vent de ladite opinion publique.

    Ce site n’est certes pas le lieu de proposer une étude sur le cas « Rachad Antonius» mais ses nombreuses interventions scabreuses à propos du sujet israélo-palestinien mériteraient un jour une étude critique.

    J’ai le plaisir de lire depuis de nombreuses années des sites palestiniens ou pro-palestiniens et pas un seul d’entre eux ne propose la théorie du complot d’Antonius à savoir que :

    « Dans l’assassinat de M. Arrigoni, Rachad Antonius n’exclut donc pas que des services secrets de la région aient joué un rôle. «Ils auraient pu être manipulés par des services secrets saoudiens, jordaniens, ou peut-être même israéliens, pour embarrasser le Hamas et faire peur à l’International Solidarity Movement. Ce n’est pas une accusation, mais c’est une possibilité.»

    Judith Lachapelle de La Presse n’a pas fait ses devoirs. Elle se contente de rapporter les propos fumeux de Rachad Antonius sans même vérifier d’autres sources. Pour cela elle aurait dû consulter de véritables chercheurs et spécialistes du monde arabo-musulman, comme Sami Aoun ou Marie-Joelle Zahar de l’UDM.

    Voir dans l’assassinat de Vittorio Arrigoni, membre de l’ONG International Solidarity Movement la main d’Israël est simplement déraisonnable.

  2. Voici la réponse à Rachad Antonius.

    Les Palestiniens assassinent leurs partisans

    par Daniel Pipes
    National Review Online: The Corner
    15 avril 2011

    Remarquez la constante du comportement des Palestiniens qui assassinent les groupies et ceux qui font leur apologie alors que ces derniers se joignent à eux pour les aider à réaliser leur rêve d’éliminer Israël.

    Malcom Kerr, président de l’Université américaine de Beyrouth, fut tué en janvier 1984, peut-être par des Palestiniens.
    Ziva Goldovsky, une Israélienne âgée de 18 ans, « activiste de la paix » » fut étranglée et le feu fut mis à son corps, en août 1988, par un ami de son petit ami palestinien.
    Angelo Frammartino, un Italien, fut tué à coups de couteau à Jérusalem-Est en août 2006 par une personne affiliée au Jihad islamique palestinien.
    Juliano Mer-Khamis, qui semble avoir été un citoyen israélien, fut tué au début d’avril 2011 à Jénine par des personnes inconnues.
    Vittorio Arrigoni, un autre Italien, fut tué ces jours-ci à Gaza par un groupe salafiste le tenant en otage.
    (Les lecteurs sont invités à envoyer d’autres exemples que j’ai peut-être omis, et cette liste sera mise à jour si nécessaire.)

    Commentaires: (1) Ces meurtres résument parfaitement l’excitation et la perversion de la société palestinienne, sûrement la plus malade existant sur cette terre, avec son usine à suicide, sa célébration de terroristes, et son culte de la mort. (2) En accord avec cette morbidité, cela dévore aussi ses admirateurs.

  3. En somme, pour les belles âmes c’est n’importe quoi sauf Israël !

  4. Je réprouve l’affirmation selon laquelle la théorie de Mr Antonius ne mérite pas d’être rapporté dans un média “sérieux”. Un média “sérieux” est censé raporté tels quels les faits impliquant soit un évènement raisonnablement sérieux, soit des personnes qui font parti de la vie publique. Mr Antonius s’est bâtit depuis plusieurs années une cérdibilité auprès des québécois lorsque des évènements surviennent dans le monde arabo-musulmans. Qu’il ait raison ou tort dans sa théorie, tout fait éclairant sa crédibilité devrait être connu du public et être pris en compte pour évlauer la valeur à donner à ses prochains commentaires sur disons, la prochaine opération Plomb durci. Mr Antonius contribue à façonner l’opinion publique québécoise. S’il se livre à des propos tordus ET CE, DANS LE MÊME DOMAINE OÙ IL FAÇONNE L’OPINION PUBLIQUE, cela doit être rapporté.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: