Quand le cynisme onusien sert d’alibi éthique

Si la pestifération d’Israël, corollaire de la cynique politisation de la défense des droits de l’homme à l’Onu, ne vous convainc pas de l’effritement inquiétant du concept même des droits de l’homme, peut-être serez-vous convaincu par cette réponse du PDG de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, à la question du journaliste Martin Patriquin (Maclean’s) sur le caractère éthique de la construction en Libye d’une prison par la firme québécoise.

Maclean’s: Dans quelle mesure vous êtes vous interrogés sur le respect des droits de l’homme par la Libye avant d’accepter le projet ?

Pierre Duhaime: La Libye était membre de la commission des droits de l’homme des Nations Unies.

Source: Macleans / Traduction: Blogue de Jean-François Lisée



Categories: Diplomatie

Tags: ,

1 reply

  1. Aux Nations-Unies, la Libye était un leader mondial concernant le respect des droits de la personne comme l’Arabie Saoudite, responsable du dossier des droits des femmes à l’ONU est un exemple à suivre pour l’émancipation de la femme…..

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: