Le juge Goldstone reconsidère les allégations de crimes contre l’humanité contre Israël

Dans un commentaire publié hier dans le Washington Post, le juge sud-africain Richard Goldstone qui avait présidé la mission d’enquête de l’ONU sur l’ Opération plomb durci (2008-2009) accusant Israël d’avoir délibérément ciblé des civils palestiniens reconsidère cette conclusion et affirme que, contrairement au Hamas, il n’y avait ni intention, ni politique israélienne de prendre les civils pour cible.

(Extraits)

Aujourd’hui, nous en savons beaucoup plus sur ce qui s’est passé dans la guerre de Gaza de 2008-09 que lorsque je présidais la mission d’enquête établie par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui a produit ce qui serait appelé à être connu comme le Rapport Goldstone. Si j’avais su alors ce que je sais maintenant, le rapport Goldstone aurait été un autre document.

Le rapport final du comité d’experts indépendants des Nations Unies – présidé par l’ancien juge de New York Mary Davis McGowan – qui a fait le suivi des recommandations du Rapport Goldstone a constaté qu ‘«Israël a consacré d’importantes ressources pour enquêter sur plus de 400 allégations d’inconduite opérationnelle à Gaza » tandis que «les autorités de facto (c’est-à- dire, le Hamas) n’ont pas mené d’enquêtes sur le lancement d’attaques à la roquette et au mortier contre Israël ».

Notre rapport met en évidence des crimes de guerre présumés et «peut-être des crimes contre l’humanité» commis par Israël et le Hamas. Il va sans dire que les crimes présumés du Hamas étaient intentionnels – ses roquettes visaient délibérément et sans discernement des cibles civiles.

Les allégations d’intentionnalité contre Israël se fondaient sur le décès et les blessures de civils dans des situations où notre mission d’enquête ne disposait d’aucune preuve lui permettant de tirer quelque autre conclusion raisonnable. Alors que l’enquête publiée par l’armée israélienne et reconnue dans le rapport du comité de l’ONU a établi la validité de certains incidents que nous avons étudiés dans les cas impliquant des soldats particuliers, elle indique également que les civils n’ont pas été délibérément pris pour cible en vertu d’une politique à cet effet.

Par exemple, l’attaque la plus sérieuse sur laquelle s’est concentré le Rapport Goldstone fut la mort de quelque 29 membres de la famille al-Simouni dans leur maison. Le bombardement de la maison fut apparemment la conséquence de l’interprétation erronée d’un commandant israélien d’une image de drone et un officier israélien est sous enquête pour avoir ordonné l’attaque. Bien que la durée de cette enquête soit frustrante, il semble qu’un processus approprié soit en cours et je suis convaincu que si l’on conclut que l’officier a été négligent, Israël réagira en conséquence. Le but de ces enquêtes, comme je l’ai toujours dit, est d’assurer l’imputabilité pour des actes illégitimes, et non pas de remettre en question, avec le bénéfice du recul, les commandants qui prennent des décisions difficiles sur le champ de bataille.

Si je me réjouis des enquêtes israéliennes sur les allégations, je partage les préoccupations exprimées dans le rapport McGowan Davis que peu d’enquêtes israéliennes n”ont été conclues et crois que les procédures auraient dû avoir lieu dans un forum public. Bien que les preuves israéliennes qui ont fait surface depuis la publication de notre rapport ne nient pas les pertes tragiques de vies civiles, je regrette que notre mission d’enquête n’ait pas eu à sa disposition de telles preuves expliquant les circonstances dans lesquelles nous avions dit que des civils à Gaza avaient été ciblés, car cela aurait probablement influencé nos conclusions sur l’intentionnalité et l’existence de crimes de guerre.

Le manque de coopération d’Israël avec notre enquête a eu pour effet que nous n’avons pas été en mesure de corroborer combien de Gazaouis tués étaient des civils et combien étaient des combattants. Les nombres fournis par l’armée israélienne se sont avérés être semblables à ceux récemment fournis par le Hamas (même si le Hamas peut avoir ses raisons de vouloir gonfler le nombre de ses combattants).

Comme je l’ai indiqué dès le début, j’aurais accueilli favorablement la coopération d’Israël. Le but du rapport Goldstone n’a jamais été d’établir une conclusion préjugée contre Israël. J’ai insisté sur la modification du mandat initial adopté par le Conseil des droits de l’homme qui était biaisé contre Israël. J’ai toujours été clairement d’avis qu’Israël, comme tout autre État souverain, a le droit et l’obligation de se défendre et de défendre ses citoyens contre des attaques externes et internes. (Article intégral en anglais)



Categories: Diplomatie, Moyen-Orient

Tags: ,

7 replies

  1. Bon MIdi Soleil Honorable tout le Monde !

    Grands mercis pour cette Récusation du Juge Goldstone sur ce Rapport qui, portant son Nom, délégitimait (Délégitime tjrs, hélas !) Israël, qui se défendait des Roquettes provenant de Gaza !

    Bien qu’il soit “admirable” de se Récuser, il est bon d’aller présenter des Excuses autorisées à Israël, de même qu’à toute la Communauté juive et humaine, qui ont été vexéEs par ce Rapport Loufoque, Déroutant, Insensé ; un Rapport qui avait été, préalablement, dénoncé de partialité et de désinformation par Israël, et qui doit être jeter dans la Poubelle de l’Histoire-Mémoire !

    Le fera-t-Il ? – 10 avril 2011 / 6 nissan 5771 –

  2. 1 Nisan 5771,

    On tente maintenant de sauver le soldat Richard Goldstone et son employeur le Conseil des droits de l’Homme de l’O.N.U. en mettant le blâme sur les tendancieux témoignages des O.N.G. ; Human Rights Watch, Amnesty International, B’Tselem, Breaking the Silence , Adalah, le Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme, et Al-Haq., qui ont toujours été comme étant partiaux et manquant de crédibilité.

    Rien maintenant ne changera le fait que ce scandaleux, Rapport Goldstone, restera pour la mémoire de l’histoire, l’œuvre bâclée du Conseil des droits de l’Homme de l’O.N.U..

    Après cette bavure aux droits de l’Homme, que pouvons nous nous attendre sur les nouvelles créations de commissions d’enquêtes sur la Libye et la Côte d’Ivoire et ceux éventuellement sur la Syrie et le Yémen.

    Il faudra à l’O.N.U. par son Conseil des droits de l’Homme, de prendre un important temps de réflexion, à la suite du fallacieux Rapport Goldstone pour qu’elle puisse garder un minimum de crédibilité.

    Israël avait décrié au départ de cette enquête sur Plomb Durci que ce n’était pas le bon personnage pour mener une telle enquête de la part du Conseil des droits de l’Homme et c’est pour cette raison qu’Israël n’y avait pas participé. Il faut reconnaître aujourd’hui qu’il avait raison pour son appréhension.

    Un grand coup de balai s’impose au sein de l’O.N.U., qui est devenu une entité burlesque incroyable et qu’il doit, seul, en porter l’odieux.

  3. Bonsoir David, bienvenu au club ! À plusieurs reprises, j’ai, tenté d’y laisser des coms sur le blogue à hétu, mais toujours censuré ! Je dois dire que sur la plus part des blogues j’ai été censuré sans raison. Juste parce que je rétablie la vérité dans cet océan de haine et de perversion de la vérité.

    Petit mot de consolation : nous sommes pas les seuls censurés sur ce blogue. Je connais des gens qui sont censurés depuis longtemps. À qui se plindre ? Je ne sais pas. Je sais qu’une personne a écrit à la presse et rien n’a changé Et, si par bonheur votre com passait, attendez-vous à une pluie d’insulte. du style : nazisioniste ; terroriste et assassin ; spolieur, squatteur, propagandiste de l’a hasbara… et j’en passe. Et tout cela, sans qu’hétu ne réagisse !…

    Un jour, une personne disait sans mot couvert qu’Israel , était le cancer et qu’il, devait disparaître ! Ce com a demeuré là tant qu’une personne n’a pas protesté pour qu’Il soit enlevé !
    À mon avis , tout les antisémites et les haineux se retrouve sur ce blogue. C’est une véritable honte pour cyberpresse qui laisse faire depuis longtemps sans réagir contre le modérateur de ce blogue…

  4. Bonjour,

    Merci David de prendre le temps d’alimenter ce blog. Un vent de fraicheur que sont vos idées, et pour ce, mille fois merci! Bien sur, les medias de la Belle Province préfèrent alimenter leur antisionisme (lire antisemitisme)ailleurs, puisqu’ici, vous nous apportez des faits.

    Mais bon, le but de mon intervention est de porter à la lumière du jour les dérapages que l’ont peut lire sur le blog de Richard Hétu, concernant le même sujet (Goldstone). Monsieur Hétu est il conscient de ces dérapages? De cette haine basique et répétée que l’ont peut lire presque unanimement sur son blog. Je ne peux conclure que oui, puisque j’ai essayé d’y laisser un commentaire plus tot aujourd’hui….sans succès.

    À qui puis-je porter plainte? Cette complicité tacite de la part de Hétu est indéfendable. Aucune mise au point de sa part trahissent sa prise de position, ainsi que son manque total d’éthique journalistique.

  5. Pardon, fallait lire : Baradeï…
    “Le New-York Times a refusé de publier la rétractation de Goldstone ».

    http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=24439

    Cela fait longtemps que l’on dit à qui veut bien entendre que ce rapport est tronqué…

  6. @souverainiste=sioniste, je n’en reviens pas comment vous êtes aussi bien informé. Tout comme moi, je suppose que le P.O vous passionne et que vous suivez tout ce qui s’y passe et se déroule… Rare hélas ceux comme vous et moi à être aussi bien informés.

    Savez-vous, que Mohamed Baradaï à déclaré : « que si Israel faisait un II plomb fondu l’Egypte ne resterait pas les bras croisés et , qu’elle attaquera Israel !

  7. 28 Adar II 5771,

    Ce Rapport Goldstone, n’aurait jamais du être publié et l’O.N.U., son maître d’œuvre qui donna un pouvoir d’enquête sur l’Opération Plomb Durci à un juge Juif sud-africain Richard Goldstone, doit en être la première blâmée. Le plus important pour l’O.N.U. c’est qu’il ait été Juif.

    On sent chez Richard Goldstone un désir profond de se refaire une virginité de conscience mais pour cela il faudra, vu qu’il démontre que son jugement est souvent faussé par omissions volontaires de preuves, qu’il accepte de rétracter les jugements des 23 procès de noirs qu’il a envoyé à l’échafaud durant le régime de l’apartheid d’Afrique du Sud, des années 1980-1990. Il aimait bien mentionner après ses verdicts de mort, que la potence est le seul élément dissuasif pour les tueurs.

    Il reste à l’O.N.U., de foutre à la poubelle le Rapport Goldstone et de prendre le blâme de sa publication qui a déjà fait un tort irréparable à Israël.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: