Une banque accusée de liens avec le Hezbollah sera acquise par la Société générale

Le 10 février dernier, je faisais écho aux accusations de blanchiment de narcodollars portées par le Trésor américain contre la Banque canado-libanaise. Les autorités américaines accusent la banque de blanchir des centaines de millions de dollars par mois pour un réseau de trafic de drogue lié au Hezbollah et ont annoncé qu’elles fermeraient l’accès de la banque aux marchés financiers américains.

Or, la presse libanaise et l’Agence France-Presse rapportent qu’il y aura fusion entre la filiale libanaise de la Société générale (grande banque française) et la Banque canado-libanaise.  Le gouverneur de la Banque centrale du Liban, Riyad Salameh, a expliqué la logique de cette fusion comme suit :  “Nous avons discuté de plusieurs options pour sauver la banque et la meilleure façon était de fusionner la Banque canado-libanaise avec une autre”.

Décidément, la Société générale est à la hauteur de son slogan: “on est là pour vous aider”.



Categories: Islamisme, Moyen-Orient

Tags: , ,

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: