Les Frères musulmans en leurs propres mots II

Le Mufti de Jérusalem avec Adolf Hitler

Tariq Ramadan, le petit-fils du fondateur des Frères musulmans, Hassan al-Banna, a affirmé le 4 février dernier à François Brousseau (Radio-Canada) que les Frères musulmans ont toujours été un mouvement “pacifique” et que la seule violence qu’ils aient jamais cautionnée fut la “résistance” en  Palestine.

Je pourrais réfuter les propos de Tariq Ramadan en citant les exhortations au djihad et au martyre de Hassan al-Banna ou son désir de créer une “industrie de la mort” pour restaurer l’honneur des musulmans, mais je me contenterai de citer un discours historique de Hassan al-Banna qui éclairera le lecteur sur le sens à donner à “la résistance” en Palestine, telle que comprise par le grand-père de Tariq Ramadan, et au caractère “pacifique” des Frères.

En 1946, le Grand Mufti de Jérusalem Hadj Amin Al-Husseini, allié des nazis et recruteur de musulmans au sein de divisions bosniaques des SS, est recherché pour crimes de guerre par les Britanniques et fuit l’Europe avec le concours de la France pour trouver refuge au Liban. Au nom des Frères musulmans, qui soutinrent  la collaboration d’Al-Husseini avec les nazis pendant la guerre, Hassan Al-Banna prononça un discours dithyrambique sur le Mufti, enjoignant la Ligue arabe de lui permettre de s’installer dans le pays arabe de son choix.

Extraits du discours de Hassan al-Banna:

Le coeur des Arabes a palpité de joie à la nouvelle que le Mufti avait réussi à atteindre un pays arabe. La nouvelle a eu l’effet d’un coup de tonnerre aux oreilles des tyrans américains, britanniques et juifs. (…) La valeur du Mufti est égale à celle de tout le peuple d’une nation entière.  Le Mufti est la Palestine et la Palestine est le Mufti. O Amin ! Quel grand homme tenace, formidable et merveilleux tu es! Toutes ces années d’exil n’ont pas affecté ton esprit combatif.

La défaite d’Hitler et de Mussolini ne t’a pas effrayé. Ta chevelure n’est pas devenue grise de frayeur et tu es encore plein de vie et de lutte. Quel héros, quel miracle d’homme! Nous voulons savoir ce que feront la jeunesse arabe, les ministres, les hommes riches et les princes de Palestine, de Syrie, d’Iraq, de Tunis, du Maroc et de Tripoli pour être dignes de ce héros. Oui, ce héros qui a défié un empire et combattu le sionisme avec l’aide de Hitler et de l’Allemagne. L’Allemagne et Hitler ne sont plus, mais Amin Al-Husseini poursuivra le combat.

Source: The Flight of Intellectuals, Paul Berman, Melville House 2010

Hassan al-Banna pouvait-il savoir en 1946 que le combat contre le “sionisme”  du Mufti avec l’aide d’Hitler était une opération génocidaire?  Il répond lui-même par l’affirmative lorsqu’il termine son discours en accusant les États-Unis de perpétrer un génocide contre les Arabes en prenant modèle sur les nazis:

Elle (l’Amérique) parlait de liberté lorsqu’elle combattait elle-même une bête sauvage. Maintenant, elle cherche à asphyxier les Arabes et adopte les méthodes des nazis!

De plus, Hassan al-Banna ne pouvait avoir ignoré l’appel du Mufti au génocide des Juifs diffusé en masse et à répétition dans le monde arabe sur les ondes de Radio Berlin pendant la Guerre:

Tuez les Juifs partout où vous les trouverez. Ceci plaît à Dieu, l’histoire et la religion. Ceci sauve votre honneur. Dieu est avec vous.

Source: Nazi Propaganda for the Arab World, Jeffrey Herf, Yale University Press, 2009



Categories: Islamisme

Tags: , , , , , , , ,

4 replies

  1. je vous propose une exellente analyse sur guysen tv émission focus du 07-02-2011

  2. Ce que je trouve consternant, n’est pas que Ramadan cache ses véritables pensées, c’est surtout que les journalistes, DONT C’EST LE MÉTIER D’ÊTRE AU COURANT, avalent ces bobards et les font avaler à leurs lecteurs .La mièvrerie, la tolérance, pour ne pas dire la lâcheté des correspondants de presse, qui ont peur d’être lynchés par la foule des barbares de la place Tahrir , en dit long sur leur capacité d’analyse…Qui n’a pas compris que les barbus sont en embuscade, n’ont rien compris à ce qui attend le 21e siècle .

  3. « La valeur du Mufti est égale à celle de tout le peuple d’une nation entière. Le Mufti est la Palestine et la Palestine est le Mufti. »

    Le culte de la personnalité a quelque chose de mortifère et de terrifiant. Si le Mufti vaut à lui seul tout un peuple, ça veut dire qu’on peut sacrifier tout un peuple pour la gloire du Mufti…

  4. Bon Matin Neige Soleil tout le Monde,

    Grands mercis pour ce “Pacifisme” des Tariq et des Muslim BrotherHood’s qui, d’exemples “monstrueux”, encourage le Monde vers ou-bien le nihilisme, ou-bien l’ ‘innocentisme”, ou-bien l’Obscuratisme nébuleux ou sceptique et despotique..

    Double Langage ? Double Face ?

    Vive ce “Pacifisme” ?

    Brrrrrr ! – 6 fé 2011 / 2 adar1 5771 –

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: