Liberté et démocratie en Afrique du Nord et au Moyen-Orient

Le Journal de Montréal publie ce matin une carte des régimes politiques dans le monde arabe fort éloquente: dictatures, simulacres de démocratie et “démocraties limitées”.

Voilà le voisinage dans lequel évolue la minuscule démocratie libérale israélienne taxée par la bien-pensance occidentale de “colonialisme” et d’ “impérialisme”.

Freedom House, considérée par Fareed Zakaria (Newsweek) comme un guide indispensable de l’état de la liberté dans le monde, publie cet index de la liberté en Afrique du Nord et au Moyen-Orient dans lequel il appert qu’Israël est la seule société libre de cette immense région:

 

 

 



Categories: Moyen-Orient

Tags: ,

14 replies

  1. Chabbat Chalom Soleil Honorable tout le Monde.

    Grands meercis pour ce Tableau GéoPolitique (Carte-Map, de WordPress) relatif au Monde de Liberté-Démocratie entourant, ou pas loin de, Israël ; un Monde menaçant, inquiétant !

    De ce Tableau, ce Mot :

    Il est et demeure Impressionnant d’Apercevoir ce tout minuscule-petit Pays qui, entrelacé d’Amis Voraces ou sans Scrupule, se Démarque par sa Constitution-Régime-Politique ainsi que par son Territoire ; ce Pays de “Lait et de Miel” qu’on appelle Israël ! Pays à aimer et à visiter … Chalom !

    Devant ou sur et contre ce Pays, comment, du Québec par exemple, Expliquer tant de Haïne-Hostilité envers tout autant Israël qu’envers la Communauté et les AmiEs ?

    Comment s’explique ce Genre d’Attitudes Anti Israël que les PAJU, l’ensemble des Médias, les Amir-Khadir, le Monde des IdiotEs Utiles d’Inutilités investissent ?

    Désolant !

    Vive Israël chalom ! – 22 jan 2011 / 17 chevat 5771 –

  2. Voyez tous les actes de vandalisme et les actes criminels auxquels sont soumis la communauté chrétienne de Judée-Samarie. Pas surprenant que la population chrétienne de Judée-Samarie diminue alors que la population chrétienne d’Israel a plus que triplé.

    Mai 2009- Plus de 70 tombes chrétiennes profanées dans le village de Jiffra, près de Ramallah.

    Mai 2008- Des agresseurs anonymes font exploser une bombe devant l’école chrétienne Zahwa Rosary School à Gaza.

    Février 2008- Des incendiaires mettent le feu à une bibliothèque de la YMCA, brûlant 10.000 livres.

    Octobre 2007- Rami Khader Ayyad, chrétien éminent à Gaza, est enlevé et poignardé à mort après avoir reçu des menaces pendant des mois de la part de musulmans locaux.

    Juin 2007- Des extrémistes musulmans attaquent l’école chrétienne Zahwa Rosary School ainsi que l’église latine à Gaza.

    Avril 2007- Le centre de la Société Biblique Palestinienne est bombardé.

    Septembre 2006- Cinq églises sont bombardées et incendiées en Cisjordanie et à Gaza.

    Février 2006- la Société Biblique Palestinienne est obligée de fermer temporairement son centre et sa bibliothèque à Gaza suite à une menace à la bombe. Plus tard, deux bombes-tuyaux explosent, faisant des dégâts mais pas de blessés

    Septembre 2005- Des centaines d’hommes musulmans incendient maisons et véhicules chrétiens dans un village en Cisjordanie.

    http://ambisrael.fr/les-chretiens-disparaissent-de-cisjordanie-de-la-bande-de-gaza/

  3. Juste un mot en passant.
    Je viens de tomber là-dessus, je vous le fais partager…
    http://www.liberation.fr/monde/01012314753-un-vent-de-xenophobie-souffle-sur-israel
    C’est un article du journal Libération…Ce journal appartient au Baron de Rothschild, il est difficile d’en faire un brûlot antisémite ou antisioniste.
    Bien cordialement.

    • L’article de Libé est réservé aux abonnés; j’espère qu’il note que les manifestations de xénophobie sont dénoncées en Israël par tous les secteurs de la société civile, religieux inclus.
      Au fait, vous croyez que le propriétaire du journal contrôle son contenu?
      Dites-moi, en France, le Front National ne récolte-t-il pas toujours autour de 15% des intentions de vote?
      On devrait parler d’un vent permanent de xénophobie sur la France.

      • Réponse à David Ouellette.
        Désolé. C’est vrai que l’article de Libé que je voulais vous faire connaître est réservé aux abonnés…
        Bien sûr que ces actes de xénophobie, essentiellement dirigés contre les arabes israéliens et les réfugiés africains sont dénoncés en Israël, c’est d’ailleurs en s’appuyant sur ces dénonciations et condamnations émanant d’Israël, que Libé a écrit son article…j’en cite la fin :
        “…Les organisations de défense des droits de l’homme (en Israël) accusent pourtant le gouvernement, dominé par les partis nationalistes et religieux, d’entretenir le phénomène. Elles dénoncent les propos ouvertement racistes de certains députés, à l’origine de lois discriminatoires contre les Arabes israéliens, et la décision récente de Benjamin Netanyahou de créer un centre géant de rétention pour les immigrants africains dans le Néguev. «Un vent mauvais», titrait le quotidien Haaretz dans un de ses éditoriaux. Et son auteur, Ari Shavit, de résumer : «Lieberman [le ministre des Affaires étrangères], le [parti religieux] Shas et les rabbins pernicieux de droite menacent de détruire tous les principes de Theodore Herzl et de David Ben Gourion […], un État juif qui garantissait l’égalité à tous ses citoyens et respectait toutes ses minorités.»
        …Que le Baron de Rothschild épluche tous les articles de Libé, j’en doute. On peut cependant penser que si la direction du journal adoptait une ligne éditoriale résolument anti-israélienne ou antisémite, il remettrait sans doute les pendules à l’heure…Il aurait raison !
        Chez nous en France, concernant le front national, qui bien qu’il s’en défende est un parti xénophobe et antisémite – la récente sortie (pas la dernière hélas sans doute) du “président d’honneur “sic)” JM Le Pen à propos du “nez” d’un journaliste présumé juif se passe de commentaires, c’est lamentable !
        Vous le faites remarquer et vous avez raison, le front national, à qui j’ai du mal à mettre des majuscules, représente un potentiel électoral de 15 à 18 ou 20%, c’est le signe d’un profond malaise dans la classe dite “populaire” de notre pays la France.
        Il y a peu, après m’avoir fait aimablement remarquer, c’est fort généreux de votre part et je vous remercie de votre immense bonté et de votre indulgence, que vous tolériez les commentaires ineptes dont j’inondais votre blog, vous insistiez sur le fait, hors le député Shamir, que le Canada n’envoyait pas de “radicaux” au parlement…
        Vous aurez noté qu’au parlement français, il n’y a aucun député ou sénateur qui porte la casaque d’un parti extrémiste…Nous n’allons pas ici faire l’inventaire de la Knesset, mais reconnaissez qu’il y aurait peut-être matière à réflexion…

        Vous aurez noté aussi, que aussi peu brillante qu’elle soit, Madame Michèle Alliot-Marie, notre toute nouvelle ministre des Affaires Étrangères, est loin d’être aussi « radicale » que Monsieur Avigdor Lieberman son homologue israélien.
        Bien cordialement, et vous remerciant d’avoir pris la peine de répondre à mon commentaire,
        Alain DRIESSENS.

      • Cher Alain,

        L’objectif de ce blogue n’est pas de peindre une image d’Epinal d’Israël, mais de contrer la vilification injuste dont ce pays est l’objet, notamment de la part d’extrémistes obsédés par la dénonciation d’Israël et la vitupération de ses amis.

        Alors, quand assis en France, vous venez plaider pour un droit de réplique sur mon blogue pour l’un des politiciens les plus médiatisés du Québec qui s’acharne contre une simple vendeur de chaussures et son gagne-pain (qu’il a aujourd’hui assimilé au grand méchant lobby), vous m’excuserez si j’ai qualifié vos interventions d’inepties.

        Je suis heureux que vous reconnaissiez comme moi que la société israélienne n’est pas désemparée devant les extrémistes que toute société démocratique compte en son sein.

        Vous savez qui d’autre est d’accord avec nous? Ces milliers de malheureux réfugiés africains qui entrent illégalement en Israël, au risque d’être abattus par les soldats égyptiens qui patrouillent le Sinaï, mais qui bravent ce danger justement parce qu’ils savent que ce pays est la seule démocratie de la région.

        David

        P.S. Sauf erreur, je crois comprendre que votre Assemblée nationale compte 13 députés du Parti communiste français. Ça vous fait 12 extrémistes de plus que l’AN du Québec.

  4. Selon les critères de Spritzer, les noirs aux USA, les Amérindiens au Canada et les Gitans en France ou en République Tchèque seraient des citoyens de deuxième ordre. Les agglomérations noires, amérindiennes ou gitanes de ces pays, les habitants sont généralement plus pauvres, moins développées, etc. que les agglomérations blanches. Pourtant personne ne compare à l’Afrique du Sud ou ne s’en scandalise comme si c’était une bizarrerie surréelle.

    La situation des Arabes en Israel est à la fois comparable à celle des noirs, amérindiens, gitans sus-mentionnés et à la fois, BIEN SÛR, différente, tout comme la situation des noirs, dans les pays sus-mentionnés, est à la fois comparable et différente de celle des gitans, des amérindiens ou des arabes israéliens.

    Attendez donc qu’il y ait 50 ans de paix de suite au Moyen-Orient avant d’exiger la lune d’Israel. Eu égard à ce qu’Israel vit et a vécu depuis 64 ans, eu égard aux priorités urgentes qui se sont imposées à elle: accueil et intégration de millions de réfugiés venant de 70 pays différents et parlant 30 langes différentes, le tout SANS AUCUNE AIDE de l’ONU, impératifs militaires douloureusement dispendieux, guerres et terrorisme incessants), vos attentes me semblent un peu irréalistes, etc.

    Sur l’intermariage, vous devriez jeter un coup d’oeil à la communauté druze. Mais vous ne la critiquerez pas, bien sûr. Pourquoi? Parce qu’elle n’est pas juive. Sur les différences socio-économiques, vous devriez comparer les arabes chrétiens d’Israel aux arabes musulmans d’Israel. Mais vous ne critiquerez pas ces différences, car ces chrétiens ne sont pas juifs. En somme, vous prenez un pays qui subit une situation exceptionnelle et unique depuis sa naissance et vous ne vous montrez satisfait que s’il répond aux exigences les plus aigus de pays ne vivant aucune situation conflictuelle.

    En passant, sur les différences de budget scolaire, vous devriez faire une comparaison, aux USA, entre la moyenne pour les villes qui sont 90 % noires et la moyenne pour les villes qui sont 90 % blanches.

    Israel est un pays qui n’est ni mieux ni pire que les USA, le Canada, la France ou la République Tchèque, mais qui a a toutes les raisons du monde d’être pire, étant donné sa géographie et son environnement socio-politique.

    David a entièrement raison de faire la remarque intelligente qu’il n’y a pas consensus sur la légalité des implantations juives en Judée et en Samarie.

  5. Éducation:

    The Follow-Up Committee for Arab Education notes that the Israeli government spends an average of $192 per year on each Arab student compared to $1,100 per Jewish student. The drop-out rate for Arab citizens of Israel is twice as high as that of their Jewish counterparts (12 percent versus 6 percent). The same group also notes that there is a 5,000-classroom shortage in the Arab sector.[205]

    In 2001, Human Rights Watch issued a report that stated: “Government-run Arab schools are a world apart from government-run Jewish schools. In virtually every respect, Palestinian Arab children get an education inferior to that of Jewish children

    Santé:

    … As yet the Israeli government has not seen fit to address this disparity through equitable budget allocations: in the 2002 budget, Israel’s health ministry allocated Arab communities less than 0.6% of its 277 m-shekel (£35m) budget (1.6 m shekels {£200,000}) to develop healthcare facilities.

    Travail:

    Of the 40 towns in Israel with the highest unemployment rates, 36 are Arab towns.[62] According to the Central Bank of Israel statistics for 2003, salary averages for Arab workers are 29% lower than for Jewish workers.

    Intermariage:

    Intermarriage is prohibited by the Jewish Halakha.[187] In the case of mixed Arab-Jewish marriages, emotions run especially high. A 2007 opinion survey found that more than half of Israeli Jews believed intermarriage was equivalent to national treason. A group of Jewish men in Pisgat Zeev have started patrolling the town to stop Jewish women from dating Arab men.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Arab_citizens_of_Israel#cite_note-205

    Ce n’est pas l’Afrique du Sud de l’époque de l’Apartheid, mais ce n’est pas non plus la situation qu’on retrouve dans les démocraties occidentales.

    Vous n’aimez pas David l’occupation et la colonisation. Excellent, mais de grâce ne venez pas dire qu’il n’y a pas consensus sur l’illégalité de la colonisation, ou du transfert de population comme stipulé dans la Convention de Genève. Vous êtes assez intelligent pour vous rendre compte que ce qui empêche les États-Unis de taxer cette colonisation d’illégale est le poids et l’influence du lobby juif américain.

    • Éducation et décrochage: n’est pas aussi valorisée chez les Arabes musulmans que chez les Arabes chrétiens ou les Juifs, d’où un taux de décrochage plus élevé.
      Chômage: plus élevé chez les Arabes musulmans dont les femmes souvent restent à la maison et les Juifs hassidiques dont les hommes ne travaillent pas
      Disparité dans les allocations budgétaires: oui, c’est un des expressions de discrimination que les gouvernements successifs israéliens tentent de redresser depuis le début des années. Voilà en quoi malgré ses tares Israël est une démocratie libérale: le public et les élus reconnaissent le problème et tentent d’y remédier.
      Mariages mixtes: à la fondation d’Israël les dirigeants laïcs ont fait des compromis avec les religieux, notamment en droit de la famille. Les mariages sont la responsabilité exclusive des autorités religieuses juives, musulmanes, chrétiennes, etc. Ce que de plus en plus d’Israéliens contestent. Cependant, des Israéliens de confessions différentes qui se marient à l’étranger, beaucoup choisissent Chypre pour sa proximité, voient leur mariage reconnu à leur retour en Israël.

      La convention de Genève s’applique aux transferts forcés de population dans un territoire souverain occupé.

      • The Occupying Power shall not deport or transfer parts of its own civilian population into the territory it occupies. – Convention de Genève (IV) article 49

        C’est clair comme le jour nous éclaire.

      • Pas si clair que ça pour les juristes en droit international. Par exemple:

        To the Editor:

        I apologize for an error in “Agreements Don’t Bar West Bank Settlements” (letter, March 18), on the legality of Israeli settlements in the West Bank, which states that “international lawyers differ on whether the 1949 Geneva Convention applies to the Israeli occupation of the West Bank, because Israel is not a signatory.” Both Israel and Jordan did sign and ratify the convention, Israel with a reservation.

        The error does not affect my argument, however. Article 2 of the convention provides that the agreement applies “to all cases of partial or total occupation of the territory of a high contracting party.” Thus the convention cannot apply because the West Bank, East Jerusalem and the Gaza Strip have never been generally recognized as territories of Jordan. Jordan administered them as a belligerent occupant between 1948 and 1967, after a war of aggression against Israel in 1948. Jordan’s attempt to annex these areas in 1950 was recognized only by Britain (except for Jerusalem) and perhaps by Pakistan.

        In any event, Jordan has formally renounced whatever claims it may have had to the territory, which is a residual part of the Palestine Mandate and therefore subject to the rights of “the Jewish people” to make “close settlement” on the land. I regard this aspect of the controversy as legally more important than arguments based on the Geneva Convention.

        EUGENE V. ROSTOW Distinguished Fellow, United States Institute of Peace Washington, March 23, 1992
        http://www.nytimes.com/1992/04/01/opinion/israeli-settlement-and-the-geneva-convention.html

      • Si la Chine était Israel, Spritzer verrait dans le Chinatown de Vancouver un exemple de “deport and transfer of its population”! Si l’Irlande était Israel, il verrait dans la communauté irlandaise d’Amérique un exemple de “deport and transfer of its population” !

        Les gens mieux éclairés voient assez facilement que ces Chinois et ces Irlandais, ont fait des choix individuels d’aller vivre ailleurs, exactement comme les fondateurs et les habitants des diverses localités juives de Judée ou de Samarie.

        Le résultat final peut prendre les apparences d’un “deport and transfer” aux yeux de certains, mais certainement pas aux yeux quiconque ne confond pas vessies et lanternes.

        La dernière phrase de David était pourtant tout à fait claire et tout à fait correcte.

  6. Quels Arabes israéliens sont-ils donc des citoyens de deuxième ordre? Ceux qui siègent à la Cour supérieure israélienne? Ceux qui sont ambassadeurs et consuls d’Israël? Ceux qui sont élus à la Knesset? Ceux qui sont ministres? Les professeurs, médecins, scientifiques? Je ne nierais pas qu’il n’y pas de discrimination à leur encontre, mais dans quelle démocratie n’y a-t-il pas de discrimination envers les minorités? Parler de citoyens de deuxième ordre implique une discrimination légiférée ou la brimade de facto de tout individu au sein d’un groupe de citoyens. Rien de la sorte n’existe en Israël.

    Blocus de Gaza: si le Hamas n’avait pas transformé ce territoire évacué en 2005 par Israël en base terroriste, il n’y aurait pas de blocus.

    Je n’aime pas les colonies de peuplement ou l’occupation. Il n’y a cependant aucun consensus sur leur illégalité. Depuis 1967, toutefois, Israël s’est retiré du Sinaï, de Gaza, de parties de la Cisjordanie et du Liban-Sud. Une fois en échange de la paix avec l’Égypte. Les autres, en échange d’une recrudescence d’attaques par les groupes islamistes armés… Le voisinage d’Israël a tout à voir avec l’état de guerre continu. Quand Israël se retire de territoires arabes, ses ennemis mortels les investissent.

  7. Le problème ce n’est pas la liberté à l’intérieur d’Israël, même si les arabes israéliens sont des citoyens de deuxième ordre et que par le fait même la démocratie israélienne en est une de second ordre si on la compare à ce qu’on retrouve en Occident. Malgré tout, en général c’est tout de même mieux que dans le voisinage.

    Mais que ce voisinage ne jouisse pas de la même liberté qu’en Israël n’explique pas pourquoi cette dernière occupe et colonise illégalement depuis 43 ans la Cisjordanie et maintient un blocus de Gaza depuis près de 4 ans.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: