La Baie se dissocie de tout boycott anti-Israël

La présidente de La Baie, Bonnie Brooks, a affirmé aujourd’hui que La Baie réintroduira les produits de beauté israéliens Ahava ce printemps alors que ces produits feront peau neuve avec une nouvelle image de marque.  Madame Brooks a précisé que La Baie “n’a jamais ‘cédé à des pressions politiques’, pas plus aujourd’hui que demain” et ajouté que  “la HBC ne participe pas à des boycotts politiques de biens provenant de pays avec lesquels le Canada entretient des relations commerciales ouvertes et bien établies tels qu’Israël”.

Le groupe de pression anti-Israël CJPMO avait annoncé plus tôt que “la Baie a tranquillement informé les clients qui s’étaient opposés au stockage des produits AHAVA par le détaillant qu’il ne le ferait plus dorénavant”.

Lire la déclaration originale



Categories: BDS

Tags: , , ,

6 replies

  1. Bon Matin Soleil Neige tout le Monde !

    Grands mercis pour cette Position de La Baie, qui se dissocie, respectueusement et sans préjudice, de tout Boycott anti-Israël, une Position à saluer des Mains et des Chapeaux !

    De cette Position, il est à espérer que le Monde de l’Idiotie Inutile soit et demeure CONFONDU dans la Poursuite de ses Activités Hostiles tout autant du Monde de la Démocratie-Citoyenneté que Celui de la Commercialisation autorisée, libre et volontaire ce, entre les États dûment constitutionnels (ex.: Ententes Canado-Israël).

    Bravo à La Baie pour cette honorable Position ! – 16 jan 2011 / 11 chevat 5771 –

  2. David: JF Lisée vous a répondu sur son blogue. J’ai répliqué ceci à une de ses affirmations:

    JFL affirme: “il ne fait aucun doute qu’Israël occupe un territoire qui n’est pas le sien (acquis en riposte à des agressions et dont l’occupation serait compréhensible dans l’optique d’une occupation transitoire en attente d’un accord de paix) et qu’il y installe routes et colonies qui ne devraient pas y être, légalement et moralement.”

    Son énoncé n’est partagé par aucun expert bienveillant (l’expert bienveillant se distingue du malveillant par un esprit non pusillanime, des yeux moins bloqués par des oeillères gauchistes, et des anticorps contre la légalite aigue).

    1) Israel occupe, en Judée-Samarie (pourquoi vous entêtez-vous à le nommer Cisjordanie?), un territoire DISPUTÉ. Il n’est peut-être pas le sien, mais il n’est le territoire de personne d’autre, d’où la nature “disputée” du territoire. En conséquence, ceux qui l’occupent et y vivent présentement, juifs et Palestiniens, ont le droit d’y installer routes, maisons et villages. N’accorder ce droit qu’aux occupants palestiniens est discriminatoire.

    Notez le contraste avec le Sinai, qui lui, était le territoire de quelqu’un d’autre (l’Egypte).

    2) Tout ce qu’on sait, c’est que, selon la résolution 242, Israel doit se retirer d’une partie des territoires occupés en 1967; or, Israel s’est déjà retiré de 90 % des territoires occupés en 1967. Nul ne peut dire qu’Israel n’a pas rempli plusieurs conditions de la résolution 242.

    3) Qui vous dit que l’occupation du territoire disputé n’est pas largement transitoire en attente, justement, d’un accord de paix qui tarde à venir du côté palestinien (1)? On ne doit pas mesurer les choses géopolitiques à l’auge d’une petite vie humaine bien éphèmère. Israel existe depuis 3 000 ans et cette occupation existe depuis 43 ans. A l’échelle d’un homme qui vit 80 ans, c’est l’équivalent d’une occupation d’1 an: même pas le temps de faire un cours collégial!

    Reparlons-nous en dans 3 ans à l’échelle humaine (un petit cours universitaire), c.-à-d. dans 112 ans à l’échelle de la longévité israélienne. On verra alors que l’occupation aura été tout aussi transitoire que les mines d’amiantes ou les IGA à Thetford-Mines.

    En passant, le Canadian Jewish News diffame Jean-François Lisée. En effet, le CJN prétend que « le terme apartheid ne s’applique pas à Israel selon Jean-François LIsée ». Au contraire, le long billet de Lisée penchait entièrement du côté de l’apartheid. La tendance Israel = apartheid était si forte dans le billet de M. LIsée que David Ouellette et M. Marceau se sont sentis obligés, à bon droit, d’y donner la longue réplique que M. Lisée présente ici avec une transparence qui l’honore. M. Lisée, gauchiste par réflexe mais quand même pas stupide, concluait, comme il l’affirme de nouveau dans le présent billet, en disant qu’il ne peut se prononcer ,n’étant pas un spécialiste du sujet.

    Parions que M. Lisée ne va pas se plaindre de cette diffamation bienveillante de la part du CJN!

    http://www. cjnews.com/index.php?option=com_content&task=view&id=20633&Itemid=86

    (1) Les Palestiniens vivent la lubie de l’état des croisés, qui a duré 200 ans. Ils s’imaginent (cela prend un peu de manochisme) que le temps joue en leur faveur et que d’ici 200 ans Israel va disparaitre. D’où leur refus de compromis raisonnables.

    Malheureusement pour eux, c’est l’inverse: le temps joue en faveur des Israéliens. Si les gauchistes pouvaient convaincre leurs amis palestiniens de ce fait, la paix serait obtenue d’ici quelques années, à mon avis.

    Allez, gauchistes, osez, soyez audacieux: menez vos amis palestiniens dans le droit chemin au lieu de persister à leur donner de faux espoirs quasimaximalistes.

    • Nous n’avons peut-être pas la même idéologie concernant Québec via Canada mais je dois admettre humblement que votre dernier commentaire, fait ma journée.

  3. Je me réjouis de cette déclaration convaincante de la part de La Baie. Cependant, sans préjudice pour personne, Il serait intéressant d’essayer de confirmer avec la compagnie Ahava elle-même, quant à la “peau neuve et la nouvelle image de marque”.

  4. Rectif:>>>La présidente de La Baie, Bonnie Brooks.

    Excusez mon erreur sa nomination est récente.
    ____________
    Ex-première vice-présidente

    Excellente nomination.

  5. C’est exactement ce que je vous disais hier. Ces gens sont des amis Israël. Faut pas s’en faire. Faisons leur confiance. Ils ont le droit de vendre ce qu’ils veulent au moment où ils le veulent. C’est eux qui savent. Ils ont aussi le droit de négocier serré. Ça se dit à son client : « Y’a des antisémites sur un nos territoires pauvres qui correspondant à 10% de nos ventes.

    Ahava va répondre: tant mieux cela nous fait une bonne campagne de promotion su’l bras des idiots utiles

    Héhé

    En passant Madame Brook est membre en règle du C.A, à titre de première vice-présidente dûment nommée par les actionnaires de LA BAIE. J’ai enquêté hier.

    BROOKS, BONNIE ADMINISTRATEUR
    VICE-PRÉSIDENT

    On peut la croire sur parole. De toute façon Ahava va bien voir que les ventes ont progressées au québec en 2011au lieu de reculer. Sont pas cons. Ce sont maintenant ces produits que je vais offrir à ma blonde et à mes petites sœurettes gauchistes.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: