“Je ne suis pas antisémite, je suis antisioniste”

“Je ne suis pas antisémite, je suis antisioniste”
Caricature publiée le 1er janvier 2011 sur Al-Manar, site de la chaîne de télévision du Hezbollah

 

“Le Hezbollah est sans doute moins fanatique que le Hamas ou que le gouvernement Ahmadinejad en Iran (…) Mais dire du Hezbollah et du Hamas qu’ils sont ce qu’ils sont, ne disqualifie en rien leur droit de résister à l’oppression”. – Amir Khadir, 22 décembre 2010.

 



Categories: Islamisme

Tags: , ,

9 replies

  1. C’est fou le nombre de gens qui, se disant “antisionistes”, éprouvent le besoin de préciser qu’ils ne sont pas antisémites !

    • à Marcoroz

      Je suis allé sur votre blogue. Où vous montrez des photos de ce véritable « camp de concentration » que serait devenu Gaza. On y voit de fort belles plages. Et des marchés aussi bien pourvus en fruits et légumes que le marché Jean-Talon de Montréal. Curieux enfer !

      Mais il faut croire les belles âmes, quand elles affirment que les Palestiniens sont littéralement affamés par Israël…

      • B. Vallée,

        Les photos que je montre ont été prises et publiées par les Gazaouites eux-mêmes !

        Il y en a pas mal d’autres dans le genre : plage, piscine olympique, hôtel de luxe, université flambant neuve, étalage d’orfèvrerie, étals de bonbons, fruits secs, gâteaux… le choix a été difficile !

        Je ne me suis pas préoccupé des droits de reproduction, mais comme vous le savez sans doute, en tant que citoyen français et européen, je subventionne déjà largement ces gens là avec mes impôts…

  2. Voici un vrai résistant, un homme qui résiste à la vraie oppression. Au lieu de la licence mortifère de résistance que Khadir accorde au Hamas et au Hezbollah, c’est le Bahrainien Dhiyaaa Al-Musawi qu’il devrait encourager, à l’exclusion totale du Hezbollah et du Hamas:

  3. La caricature est immonde.

    Et ce cher Amir mériterait qu’on l’affiche dans son bureau, bien en vue, question de lui rappeler de quel genre de merveilleux « résistants » il prend la défense.

    Par ailleurs, voulez-vous bien me dire quelle espèce de « compromis » les Israéliens pourraient attendre d’un mouvement (le Hezbollah) qui les assimile à Satan ? Avec de pareils « vis-à-vis », je vois mal quelle issue raisonnable on pourrait encore trouver à un conflit qui s’éternise, malheureusement.

    Pour la gauche mondiale, l’Iran ou le Hezbollah sont un mal relatif. Mais Israël est encore, et toujours, un mal absolu.

  4. Pour les relativistes BCBG qui abondent en commentaires dans bien des blogues québécois (le Hétutistan, par exemple), le danger le plus imminent est… l’islamophobie!

    http://www.jihadwatch.org/2011/01/just-released-new-york-2009-report-hate-crimes-against-jews-251-hate-crimes-against-muslims-11.html

    De quel chapeau sortent-ils ce lapin? Cela m’a toujours échappé.

    Ces commentateurs sont tellement myopes que, dans leur bulle:

    1) le monde vit un équilibre des extrémismes; aucun extrémisme n’est pire qu’un autre; les atrocités islamistes (attentats-massacres à répétition contre églises, mosquées sunnites, synagogues, pizzérias, autobus…) sont balancées par des atrocités judaîques ( construire un logement à Jérusalem-Est; obstruer la vue d’un sniper palestinien à l’aide d’un mur de sécurité; contrôler l’importation de missiles antitank et antiaériens par le Hamas).

    2) toutes les cultures sont équivalentes: une culture qui procure brevets, inventions découvertes, prix Nobel, droits de l’homme, instruction pour tous et démocratie est équivalente à une culture mysogyne totalitaire largement illettrée qui ne produit aucun brevet, aucune invention, aucune découverte, aucun prix Nobel. Car la culture mysogyne totalitaire largement illettrée qui ne produit rien possède, selon le dogme relativiste, des charmes et des atouts qui contrebalancent ses petits défauts et la rendent au total égale ou supérieure à la culture occidentale.

    Ne cherchez pas à prétendre le contraire, vous seriez traité de raciste fasciste par ces relativistes anti racistes!

  5. Les Justes des années 30, comme Jean-Charles Harvey, luttaient contre les boycotteurs de boutiques juives québécoises ou contre les médecins pure-laines qui refusaient tout soin aux patients de l’hôpital Notre-Dame parce que le chef résident était juif. Entre autres…

    Les boycotteurs des années 30 avaient les mêmes buts fantasmagoriques qu’Amir Khadir: “résister à l’oppression et l’apartheid juif” (une oppression et un apartheid qui n’existaient que dans leur imagination imbue de théories du complot).

    Les Justes du 21 ème siècle luttent contre les boycotteurs de produits israéliens et de boutiques québécoises tenant quelques produits israéliens.

    Les boycotteurs du 21ème siècle, Amir Khadir en tête, croient “résister à l’oppression et l’apartheid”. Ils sont la copie conforme des boycotteurs des années 30. L’oppression juive des années 30 s’est simplement métamorphosée en oppression israélienne. Le roi “humanitaire” a renouvelé ses vêtements, mais il est tout aussi nu en dessous, et ses phobies toutes aussi fictives. Il poussera la fantasmagorie jusqu’à dénoncer avec égal outrage un attentat-massacre qui déchiquète 21 personnes devant une église d’Alexandrie, et un mur de 8 m de hauteur qui protège les femmes enceintes de snipers palestiniens tirant des 2ème et 3ème étage de maisons sous autorité palestinienne.

  6. Bien dit David,
    très belle illustration, elle prouve bien que l’on peut se déguiser en juif pour faire le procès de “ses semblables” sans avoir subi d’injustice, d’antisémitisme, de discrimination, d’injures et surtout sans connaître véritablement l’histoire d’Israel.

    comme on ne peut plus dire “mort aux juif”, les gens disent “mort aux sionistes”, sauf que, demandez leur ce qu’est un sioniste et ils vous définiront le sioniste comme un juif lambda. Ajoutez à cela que dans le PAJU, il y a majoritairement une mouvance ultra-gauchiste-fasco-communiste. En bref, si vous voulez trouver les quelques juifs du PAJU qui, cultivant le masochisme en ne disant que du bien de leur futurs bourreau espèrent enfin rêvé que la chanson d’Elton John “Imagine” pourra s’appliquer à Israel.
    Bref, utopisme plus masochisme = PAJU..
    je crois qu’ils ont trouvé le futur slogan pour le prochain holocauste qui sera, sans doute plus subtile, il s’intitulera :
    TUONS LES SIONISTES (et il n’y aura que des juifs dedans.)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: