“Hamas 101″ ou désinfo 101 à Radio-Canada?

J’ai reçu aujourd’hui une réponse de Radio-Canada à ma lettre sur le récent et piteux exercice en désinformation sur le Hamas signé Jean-François Lépine.

Parmi toutes les acrobaties intellectuelles pour justifier sa piètre performance ressort cet aveu candide: 

“Jean-François Lépine n’est pas un spécialiste du Proche-Orient et on ne lui demandait pas de faire l’exégèse du conflit entre Palestiniens et Israéliens”.

On s’en doutait, mais alors, pourquoi lui permettre de présenter une leçon intitulée “Hamas 101″ qui masque les véritables intentions génocidaires du Hamas ?

P.S. Le même jour, Radio-Canada a bel et bien demandé à Lépine de faire la genèse du conflit: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/11/21/007-questions-gaza-lepine.shtml

via le Centre consultatif des relations juives et israéliennes

Lettre à l’ombudsman de Radio-Canada

Monsieur,

Le 22 novembre 2012, l’émission Désautels a invité le journaliste de Radio-Canada Jean-François Lépine à donner des explications sur les origines et les objectifs du Hamas. Regrettablement, lors de cet entretien intitulé “Hamas 101” ce vétéran des affaires étrangères a dressé un portrait du Hamas truffé d’erreurs, de fabulations et d’omissions.

D’entrée de jeu, M. Lépine affirme erronément que le fondateur du Hamas, Ahmed Yassine, a été assassiné au début des années 90, soit à l’époque de la conférence de Madrid et des accords d’Oslo, alors qu’il a été éliminé par Israël en 2004 en représailles à la campagne d’attentats-suicides du Hamas contre la population civile israélienne.

Yassine, était le « leader d’une opposition très féroce à l’endroit de l’occupation israélienne », prétend M. Lépine.  En fait, le journaliste multiplie les euphémismes comme si le véritable objectif du Hamas lui était imprononçable. « L’objectif de tout temps, c’est de créer un État palestinien sur le territoire ancestral des Palestiniens, ça c’est leur objectif premier », affirme-t-il, sans noter que ce même territoire est également la terre ancestrale des Juifs, ou encore, « un mouvement qui par la violence, entre autre, veut provoquer la naissance d’un État palestinien sur le territoire d’Israël, en fait, et sur les territoires occupés par Israël ».

Or, la charte fondatrice du Hamas ne s’embarrasse pas d’euphémismes et de circonlocutions. Citant les Protocoles des sages de Sion, faux antisémite destiné à présenter les Juifs comme les ennemis du genre humain, la charte affirme sans ambages que le Hamas aspire à la destruction d’Israël et des Juifs eux-mêmes, où qu’ils se trouvent. « Israël existe et continuera à exister jusqu’à ce que l’islam l’abroge comme il a abrogé ce qui l’a précédé », lit-on dans le prologue de sa charte. De plus, le Hamas inscrit cette lutte dans celle du « mouvement de la résistance islamique » mondial, lequel aspire, toujours selon la charte,  « à l’accomplissement de la promesse de Dieu, quel que que soit le temps que cela prendra », c’est-à-dire, la réalisation eschatologique du Jour du Jugement qui passe par la destruction des Juifs : « Le Prophète, qu’Allah le bénisse, a dit : ‘Le Jour du Jugement dernier ne viendra pas avant que les musulmans ne combattent les Juifs, quand les Juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres. Les rochers et les arbres diront, O Musulmans, O Abdallah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer. »

Non content d’obscurcir les motivations anti-juives et l’objectif destructeur du Hamas, M. Lépine se fait l’écho de « théories » voulant que « les services secrets israéliens ont collaboré à la naissance du Hamas en finançant indirectement, par des sources indirectes, sa naissance pour nuire à l’OLP, à l’époque, qui était le mouvement dominant, qui est encore, un peu… le descendant  de l’OLP, le Fatah, sont encore un peu au sein du monde palestinien la force reconnue par la communauté internationale ».

Or, Israël n’a jamais financé directement ou indirectement le Hamas. M. Lépine fait ici écho à des théories du complot indignes d’un journaliste sérieux. Au début des années 1970, les islamistes palestiniens ont fondé la Mujama al-Islamiya (Association islamique), association entièrement pacifique et en apparence apolitique qui prodiguait des services sociaux à la population gazaouie. La Mujama, qui construisait notamment des écoles, des bibliothèques et des clubs de jeunesse, était reconnue par l’administration israélienne comme un organisme de bienfaisance mais ne recevait aucuns fonds du gouvernement israélien. Ce n’est qu’en 1987, soit au début de la première intifada, que la Mujama al-Islamiya devint le Ḥarakat al-Muqawamah al-Islamiya  (Mouvement de la résistance islamique, mieux connu sous l’acronyme arabe HAMAS) qui commettra sa première attaque contre Israël en 1989 en enlevant et assassinant deux soldats israéliens qui se solda par la première arrestation d’Ahmed Yassine.

En outre, en identifiant le Fatah comme le descendant de l’OLP, M. Lépine dévoile sa profonde méconnaissance de l’histoire du conflit israélo-arabe et de la scène politique palestinienne. Le Fatah a été fondé en 1959 par Yasser Arafat. L’OLP a été fondée  en 1964. Le Fatah est aujourd’hui la plus importante faction au sein de la confédération de groupes palestiniens, mais en aucun cas son descendant. De même, M. Lépine a tort d’affirmer que le Fatah a reconnu Israël. C’est l’OLP qui a signé les lettres de reconnaissance mutuelle et non le Fatah, qui comme d’autres factions au sein de l’OLP (le Front populaire de libération de la Palestine, par ex.) ne reconnaît pas Israël et dont la charte continue d’appeler à la destruction d’Israël.

Enfin, en décrivant Gaza comme une « prison à ciel ouvert », M. Lépine ignore que les Gazaouis peuvent quitter Gaza via le poste frontalier égyptien de Rafah, travestit la nature du blocus partiel de Gaza (jugé légitime et légal par le comité d’enquête sur l’arraisonnement du Mavi Marmara institué par le Secrétaire général de l’Onu) pour enrayer l’armement du Hamas et d’autres factions djihadistes et fait sienne une expression tirée de la rhétorique militante pro-palestinienne.

Pour toutes ces raisons, nous croyons que les propos de M. Lépine, loin d’informer le public sur le Hamas, contreviennent aux normes d’exactitude et d’équilibre de Radio-Canada.

Meilleures salutations,

David Ouellette
Directeur associé, affaires publiques (Québec)
Le Centre consultatif des relations juives israéliennes



Categories: Antisionisme, Islamisme, Médias

Tags: , , ,

20 replies

  1. Une blague la response. On peut les poursuivre pour ne pas suivre leur norme…pourquoi ne pas s excuse envers ses auditeurs pour la desinformation

  2. D’un cote l’information et la rigueur, et de l’autre la desinformation et la manipulation.
    D’une part la haine, la revanche et la destruction aveugles meme de ses enfants-le chaos-, de l’autre l’empathie, la mesure, le sens de la vie et le portage de valeurs universelles.
    Deux visions de Soi, du monde et de son passage dans le monde.
    L’une parle de la haine de soi, l’autre de l’estime de soi.
    Barbarie contre civilisation.

  3. Aurait-on pu espérer que l’intention des dirigeants de l’Autorité palestinienne rejoigne un tant soit peu l’esprit de paix d’Anouar el-Sadate?
    SADATE – novembre 1977 : «A chaque homme, à chaque femme et à chaque enfant d’Israël je dis : Encouragez vos dirigeants à lutter pour la paix. Faisons
    en sorte que tous les efforts soient canalisés vers la construction d’un édifice de paix, plutôt que vers celle de forteresses et des abris protégés par
    des fusées. [...] Présentons au monde entier l’image de l’homme nouveau de cette région de façon à ce que nous puissions offrir un exemple pour l’homme
    contemporain, un homme de paix. Faites de l’espoir un code de conduite, car la volonté des peuples est issue de la volonté de Dieu. Je suis venu ici pour
    transmettre un message. Et, Dieu m’en est témoin, j’ai transmis le message [...] »

    le président palestinien maintenant: «L’objectif du peuple palestinien est la réalisation de ses droits nationaux
    inaliénables dans son État indépendant de Palestine, avec Jérusalem-Est comme capitale, sur tout le territoire de la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est,
    et la bande de Gaza, occupée par Israël pendant la guerre de juin 1967», il fait également plusieurs références dans son discours à «la récente agression
    israélienne» contre Gaza, affirmant que l’armée israélienne s’était comportée «de manière barbare et horrible». «Le moment est venu pour le monde de dire
    clairement : assez d’agression, d’implantations et d’occupation», a-t-il déclaré. «Les vies innocentes qui ont été prises par les bombes israéliennes –
    plus de 168 martyrs, principalement des enfants et des femmes, dont 12 membres d’une même famille, la famille Dalou, dans la bande de Gaza – sont un rappel
    douloureux au monde que l’occupation coloniale et raciste fait de la solution de deux États et de la perspective de la réalisation de la paix un choix
    très difficile, voire impossible.»

    A la suite de ce discours, Benjamin Netanyahu a déploré le manque de discernement du Président Abbas face aux terroristes du Hamas: «Abou Mazen n’a pas
    jugé bon de dire un seul mot à propos de l’incitation au terrorisme ni à propos des tirs de roquettes dirigés contre les citoyens israéliens, ce n’est
    pas le discours d’un homme qui appelle à la paix» 

    Où voyez-vous un quelconque compromis ? Pire, il traite les israéliens de barbares qui se défendent contre le terrorisme. Aucune condamnation des tirs sur Israel, aucune reconnaissance d’Israel dans ce discours, aucune condamnation du hamas qui utilise des boucliers humains, qui tirs aveuglément sur des civils, aucune main tendue, juste des reproches, de la haine, des mensonges, la négation de l’autre, pas un mot sur la charte du hamas qui est génocidaire envers un peuple, rien, nada.

  4. Voici une tres belle artcile de jACQUES BRASSARD
    (Chronique parue le 30 novembre dans le Journal de Québec)

    Il y a donc une trêve au Moyen-Orient. Une qui fait suite à d’autres. Et qui ne sera pas respectée par les brigades terroristes nazislamistes du Hamas qui vont s’empresser de reconstituer leurs stocks de missiles (en provenance d’Iran surtout) et reprendre ensuite, d’ici peu de temps, leurs tirs sur les populations civiles d’Israël. Et alors, Israël, à bout de patience, ripostera de nouveau par des opérations très ciblées dans le but de réduire à néant la nouvelle puissance de feu des terroristes.

    Le 21 novembre dernier, le Secrétaire Générale de l’ONU, en visite à Jérusalem, s’inquiétait des victimes civiles. «Malheureusement, lui répondit le PM israélien, Benjamin Netanyahu, le Hamas et le Jihad Islamique et les autres groupes terroristes, ne partagent pas votre inquiétude. Ils ciblent délibérément et sans discrimination nos civils et ils se cachent délibérément derrière leurs civils. Les terroristes ciblent nos enfants et ils utilisent leurs enfants comme boucliers humains.»

    Comment se fait-il que la médiacratie occidentale (journalistes amnésiques, reporters aveugles, experts complaisants) soit incapable de reconnaître ces faits d’une évidence pourtant aveuglante : des escadrons terroristes, pétris de haine des Juifs, et aux intentions génocidaires, arrosent des populations civiles d’un État démocratique d’une pluie de missiles, pendant des mois et des mois, et quand l’État démocratique décide en toute légitimité de riposter, les terroristes islamonazis installent leur lance-missiles au milieu des civils, à proximité d’écoles et d’hôpitaux?

    Que se passe-t-il quand la caste intello-médiatique ignore ces faits? Elle renvoie les belligérants dos-à-dos. Cette aberrante équivalence morale donne alors naissance à une abjecte inversion : l’agresseur se métamorphose en victime et l’agressé devient l’agresseur.

    Lorsque l’État d’Israël, ne pouvant plus tolérer ces tirs de missiles en continu, riposte avec beaucoup de retenue, ciblant les dépôts d’armes et les tireurs de roquettes, soudainement, la médiacratie occidentale sort du coma et se précipite aux côtés des terroristes islamistes et de leurs boucliers humains, «malheureuses-victimes-d’un-État-malfaisant».

    À chaque rupture de cessez-le-feu, cette mascarade médiatique me lève le cœur. Quand donc les borgnes intello-médiatiques prendront-ils la juste mesure du Hamas, une organisation terroriste, barbare, antisémite, totalitaire et génocidaire?

    «L’idéologie du Hamas, écrit Jacques Tarnero, un essayiste français spécialiste du terrorisme, écrite en toutes lettres dans sa charte n’a qu’un seul but : l’anéantissement d’Israël et l’assassinat des Juifs. Le Hamas n’est pas une organisation de résistance mais le bras armé de l’offensive islamiste planétaire dont Israël constitue la ligne de front.»

    Croire à une prétendue symétrie entre un État démocratique et un régime terroriste et génocidaire, c’est se voiler la face devant les intentions proclamées des jihadistes du Hamas, qui carburent à la haine des Juifs, «d’effacer Israël de la page du temps», pour parler comme le très tolérant président iranien. Cet objectif est d’ailleurs largement partagé par le monde musulman. Croire à cette fausse symétrie, c’est rejoindre la cohorte des idiots utiles qui fraternisent avec les suppôts du Hamastan.

    Heureusement, cette fois-ci, plusieurs États, dont le Canada (félicitations, M. Harper!), ont reconnu sans équivoque le droit et la légitimité d’Israël de défendre son territoire et sa population contre des barbares islamistes qui s’attaquent aux civils et qui s’en servent comme bouclier humain.

    La prochaine fois, peut-être faudra-t-il liquider le Hamas et remettre les clés de Gaza à L’Autorité Palestinienne! J’entends déjà les hurlements planétaires…

    Jacques Brassard

  5. je crois que l’emission que radio Canada veut mettre Mardi soir…c’est le reportage degoutant
    Cinq Camera Brise

  6. mr David Ouellette…je suis tellement degoute de radio Canada avec tous ces reportage….j’ai ecris constemment a tous les representant Federaux pour enlever les subvention et de faire quelque chose a tous ces Gauchiste a radio canada….La que va faire de plus radio Canada …a ajouter un reportage Mardi Soir sur les palestinien …pour denigre et deligitimer Israel…c’est un reportage tous fais Ignoble…C’est un REPORTAGE DEGOUTANT.
    Merci…

    Si nous faisons rien l’antisemtisme va continue de monter au quebec et cela grace a radio Canada

  7. Mahmoud Abbas a menacé Israël de porter plainte au Tribunal Pénal International de La Haye si jamais une nouvelle agression se produisait . En revanche
    , l’Autorité Palestienne se dit prête à revenir à la table des négociations si Israël cesse les constructions de logements dans les territoires disputés.
    (Guysen.International.News)
    Ca y est, selon abbas Israel doit se laisser pilonner de missiles sur la tête. La voilà la véritable raison du pourquoi il voulait le stattut à l’o.n.u. Et ceux qui ont voté pour, ne sont pas mieux.

    Il se dit prêt à revenir à la table de pour parler, si… toujours si… pourtant, Israel à gelé 10 mois la construction dans les implantations, ce qu’aucun gouvernement avant Netanyahu avait fait, même pas ceux de gauche ! Qu’a fait abbas ? rien, il a refusé de négocier, prétextant que c’était un piège que les israéliens lui tendaient ! si ca ce n’est pas de la mauvaise foi, c’est quoi ? Jusqu’à quand les occidentaux fermeront-ils les yeux devant le manque de sérieux des palestiniens ?

    Qu’Israel se prépare. Car la prochaine guerre le hamas sera non seulement justifié, mais complimenté par ce même abbas. D’ailleurs, il a remercié et félicité le hamas sur la “victoire” sur Israel. Même cyberpresse en n’a parlé, c’est tout dire. Et remarquez bien: il parle d’agression d’Israel ! cet homme a un sacré culot, en tout cas.

    Mais non. C’est Bibi qu’on accuse de ne pas voulloir la paix. Pourtant, lorsqu’on écoute les 2 discours, ce n’est pas trop difficile de voir lequel la désir et lequel fait tout pour l’éloigner…

    Ne soyez pas optimistes. La paix n’est pas pour demain, hélas !

  8. Encore du trouble de notre communiste
    Le député Amir Khadir, de Québec solidaire, a invité l’Assemblée nationale à aller plus loin en appuyant une motion pressant «le gouvernement canadien à se joindre aux nations – comme la France, comme l’Australie, comme la Belgique – qui ont soutenu l’initiative» de l’Autorité palestinienne

  9. Voilà, j’ai partagé sur Twitter à @JFrancoisLepine @desautelsrc

  10. Grands mercis pour ce Mot à l’Ombudsman de R.-C. sur les propos de Lépine à l’Émission de Désautels !

    De ce Mot, une double Question :

    Quel est cet Objectif visé par ce Mot destiné à l’Ombudsman ?

    Une Dénonciation ? Un Constat d’Infraction à l’Éthique de R.-C. ? Une “parlote” de citoyen honnête et pro-Israël ?

    Chose certaine, si nous étions cet Ombudsman, ce Mot aurait été considéré, de notre part, comme une simple opinion étant donné qu’Il ne contient aucune Demande de rectification ni des Mesures disciplinaires souhaitées ni à Désautels (pour avoir aidé à répandre de la “désinformation” “lépineenne”) ni à Lépine (pour des motifs liés au Monde de la Désinformation et de l’Antisémitisme), comme un peu fut de l’Affaire Fabi qui, ce dernier promptement “dénoncé”, a carrément contrevenu à des Normes !

    Am Israël Haï ! – 28 nov 2012 / 14 kislev 5773 -

  11. J’espere que l’ombudsman va vous repondre car ces jours ci il ne repondent a rien..

  12. je vous felicite Mr David Ouellette….Mais ce que je peut vous dire . C’est que tous reportage etais bourre d’erreur, de demi verite. Et deux chose qui sont passe Inapercue a radio Canada…
    1- C’est L’histoire de Jacque Fabi
    2- C’est le video et la Photo des 6 collaborateur palestinien qui ont ete Tues et trainer dans la rue…

    C’est vraiment devenu radio Palestine..Hier seulement j’;ai pu voir tous la tribune internationale etait pratquement sur Gaza 2 article sur le status palestinien et 2 article sur arafat…
    J’aurais aime que Mr Ouellette aille au debat de la Crtc et disent comment Radio Canada manipule l’information du cote ultra gaucshie et Pro-Khadir..

  13. Un autre possibilité de ces erreurs factuelles, c’est que Lépine veut garder les portes “ouvertes” pour avoir l’opportunité un jour de faire des entrevues complaisantes avec des dirigeants du Hamas et d’autres factions jihadistes.

    Jason

  14. On espère seulement qu’il va avoir un minimum de décence comme journaliste: s’excuser personnellement sur son compte twitter.

    Jason

  15. Vous êtes victime de supposition de personne et de libelles sur Cyberpresse 2 actes criminelles. Probablement d’antisémite ou de troll sérieux.

    Exemple
    David.Ouellette

    28 novembre 2012
    03h28

    Je pense que le système israélien serait l’idéal pour le Québec et j’ajouterais que les Américains, contrairement aux Québécois, apprécient et reconnaissent les études.

    David Ouellette, membre du conseil des relations juives et israéliennes.

  16. Je vous félicite pour avoir su corriger les propos erronés et simplement faux de cet éditorialiste sans scrupule qui n’hésite pas a condamner Israel sans raison pour justifier les ambitions impérialistes du Hamas.

  17. Merci monsieur Ouellette!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: