La portée des roquettes palestiniennes en perspective



Categories: Antisionisme, Moyen-Orient

Tags: , ,

16 replies

  1. Avez-vous lu l’article infecte de 2 philosophes bien assis dans leur fauteuil respectif donner une leçon à Israel au fait comment il devrait réagir ? Où je devrait plutôt écrire: comment il devrait ne pas réagir ? dans le devoir: défendre qui défendre quoi ? Faut tu être idiot et ignorant pour écrire de telles sornettes ! Selon eux, faut protéger Israel de lui-même, devenu une machine à tuer, devenu incontrôlable assoifé de sang palestiniens… Imbuvable…
    Par contre, ces imbéciles “grands humanistes” du dimanche, nous expliquent pas ce qu’Israel doit faire … Où plutôt si. Ne rien faire, et se laisser massacrer et bombarder… Non mais pincez moi quelqu’un ! Selon eux cela ne donnera rien parce que en 2006 au Liban n’a rien donné ni en 2008/2009 à Gaza. Mais…. eh oui, il y a un mais… C’est que si l’occident se mêlait de ce qui lui regarde, et n’empêchait pas Israel de terminer le boulot, cela ne serait pas toujours à recommencer… Ils nous parlent de paix, alors que les pays voisins ce sont islamisés à vitesse grand V, et que la charte du hamas toujours en vigueur, prône litéralement le génocide des juifs… Même le président Morssi a participé à une prêche qui le réclammait dans laquelle il a crier: “amen” !

    C’est triste, il faudra bien un jour qu’Israel lave plus blanc que blanc, si il veut la paix. C’est une guerre idéologique. Et pour gagner, il faut un vaincu et un vainqueur.

  2. 2 points: M Ouellette: , si nous en sommes encore au même point qu’en 2008/2009 c’est uniquement parce que l’occident a exigé d’Israel un cessé le feu inconditionnel. Et qu’en plus, ces mêmes occidentaux qui n’accepteraient pas le quart d’Israel, lui a promis de veiller à ce que le hamas ne se réarme plus ! Aujourd’hui on voit ce que cela a donné ! Si Israel ne détruit pas totalement le hamas, cela recommencera dans un ou 2 ans ! Tout comme au Liban, les loies votées à l’o.n.u et la FINULE présente, devait empêcher le heizbollah de se réarmer. Pourtant, il est plus armée que jamais aujourd’hui. En fait. les occidentaux devraient se mêler de leur affaire. Car plus ils s’en mêlent plus ils ont empiré les choses… Aujourd’hui Israel fait face à un hamas plus organisé et mieux armé, on en voit les fruits avec des missiles qui atteindent maintenant Tel-Aviv et Jérusalem ! La même chose se reproduira avec le heizbollah….
    Comme il est curieux de constater qu’il ne viendrait à l’esprit de pas grand monde de plaindre les habitants d’une Allemagne nazie lorsque la chute de celle-ci
    s’accompagnait d’une tempête de bombes sur ses populations civiles. Qui a pleuré Dresde? Et curieux surtout de constater à quel point sont nombreux ceux
    qui plaignent, non pas les civils israéliens vivant sous une incessante pluie d’explosifs en provenance de Gaza, mais les “pauvres civils de Gaza”. Vous
    ne voyez pas où je veux en venir?

    Eh bien, rappelons tout de même que c’est la population de Gaza, et personne d’autre, qui a mis au pouvoir par les urnes en 2006 le mouvement islamonazi
    du Hamas. Par conséquent, tout comme pour les Allemands du IIIe Reich, la population de Gaza se doit d’assumer la responsabilité des ripostes aux agissements
    terroristes de son gouvernement de criminels.

    Rappelons également, par ces temps où il nous faut tout rappeler sans cesse, que le Hamas a pour programme la destruction d’Israël et plus largement celle
    des Juifs, et qu’au quotidien ses attaques visent quasi-exclusivement des cibles civiles.

    Maintenant, sentimentalisme humaniste oblige, je suis très heureuse que l’Armée de Défense d’Israël ne prenne jamais pour cible des civils innocents, qu’elle
    cherche à éviter au maximum que des civils puissent devenir des victimes collatérales de ses très légitimes ripostes, et qu’elle prévienne la population
    de Gaza, autant que faire se peut, de l’imminence d’une attaque.

    Tel est l’honneur de Tsahal, du gouvernement israélien mais aussi de sa population.

  3. vOICI l’ARTICLE de lisa Ravary
    Devrait-on s’inquiéter du présent conflit entre le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, et son ennemi juré, l’État d’Israël ? Avec l’arrivée au pouvoir des ses frères islamistes en Égypte, le Hamas doit se sentir émoustillé: Et si l’Égypte de Mohammed Morsi volait à son secours ?

    Cela relève de la science-fiction. Ça n’arrivera pas. Morsi ne va pas échanger les milliards de dollars en aide versés par les Américains pour un bout de terrain. Surtout qu’il n’a pas envie de voir des Palestiniens s’installer chez lui. C’est triste mais c’est comme ça: Ils ont mauvaise réputation dans les pays de la région.

    Petit retour sur le Hamas. Souvent cité, si mal connu.

    Le Hamas, une excroissance des Frères musulmans, est reconnu comme entité terroriste par le Canada, les États-Unis, le Japon et par tous les pays de l’union européenne. La charte du Hamas exprime avec clarté les objectifs du mouvement: La destruction de l’État d’Israël et l’instauration d’un état islamique, sous la charia, sur tout l’ancien territoire de la Palestine mandataire (pré 1948) incluant Israël, Gaza et la Cisjordanie.

    Le Hamas n’a jamais eu l’intention de signer un quelconque accord de paix avec Israël et s’est opposé avec force aux accords d’Oslo en 1993.

    De 1994 à 2005, le Hamas a organisé 42 attentats-suicide contre des cibles civiles en Israël.

    Depuis 2005, ce qui correspond grosso modo è la construction de la barrière de sécurité, le Hamas a remplacé sa stratégie des attentats-suicide par celle des roquettes et des missiles tirés sur des cibles, encore une fois, civiles. On parle de 5 000 roquettes environ depuis 2005, portant des charges explosives d’une centaine de kilos. Ce ne sont pas des tire-pois, comme les bien-pensants se plaisent à les décrire.

    En 2005, Israël a évacué la bande de Gaza, un territoire sous contrôle militaire égyptien conquis par Israël pendant la guerre des Six-jours en 1967. Pour la première fois de leur Histoire, les Gazaouis obtenaient l’entière maîtrise de leur destin.

    Malheureusement, au lieu de construire un état palestinien modèle, ils ont décidé d’attaquer leur voisin avec des roquettes et des missiles.

    En 2006, le Hamas a remporté une petite majorité des voix aux premières élections libres dans les territoires palestiniens. Ce fut la panique. Israël ne voulait pas d’un groupe terroriste voué à sa disparition au pouvoir. Pas plus que les principaux donateurs à la Palestine, les États Unis et l’union européenne. Pour coiffer le tout, un conflit a éclaté entre le Hamas islamiste et le Fatah, le parti laïc de l’Autorité palestinienne.

    Des centaines de morts palestiniens plus tard, les deux groupes se sont partagé les territoires. Gaza est allé au Hamas et la Cisjordanie au Fatah. La situation demeure très tendue entre les deux à ce jour. Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déjà accusé le Hamas de vouloir instaurer ‘un émirat fanatique et fondamentaliste à Gaza’. Un état soumis à la charia sous la gouverne d’un mouvement qui croit que le problème sioniste ne se réglera que par le djihad.

    Lorsque le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza, Israël ET l’Égypte ont mis en place un blocus économique, chacun de leur côté.

    Pendant trois semaines en 2008-2009, Tsahal a lancé une offensive contre Gaza pour que cessent les tirs de roquettes quotidiens et pour stopper l’importation illégale d’armes de combat à Gaza.

    Ce qui se passe maintenant, est une répétition des évènements de 2008-2009. Des zones habitées, des hôpitaux, des écoles du sud d’Israël continuent de recevoir des milliers de roquettes et de missiles chaque année. Surtout le matin, quand les enfants s’en vont à l’école.

    À cause la proximité des rampes de lancement, les habitants n’ont que 15 secondes pour trouver refuge. Si ces armes peu sophistiquées ne frappent pas toujours leurs cibles, et qu’Israël a mis au point des systèmes de défenses efficaces, elles créent un état de terreur permanent parmi la population. Mais elles tuent de plus en plus souvent et leur rayon d’action atteint maintenant Tel Aviv.

    Le Hamas sait très bien qu’ils peut gagner une guerre contre Israël avec des roquettes Kassam. Pourquoi attaquer et s’assurer des représailles alors ? Parce que le Hamas ne ratera jamais une occasion de ternir la réputation d’Israël dans le monde. Quand Israël se défend, le Hamas l’accuse de massacre.

    Quel pays ne se défendrait pas ? Imaginez un instant que le Hamas s’est installé à Khanawake et qu’il lance des roquettes jour et nuit sur Montréal et la banlieue. Nous ferions quoi au juste ?

    Le Hamas et autres groupes armés installent leurs lance-roquettes entre des maisons de Gaza, sachant qu’Israël n’osera pas riposter et, s’il y a riposte, on pourra l’accuser de crimes contre l’humanité. La victimisation sert bien les intérêts du djihad, même si cela coûte la vie à des civils palestiniens.

    Le Hamas souhaite peut-être aussi influencer les résultats des élections israéliennes en janvier prochain: Plus le gouvernement est à droite, plus les groupes armés sont satisfaits. La dernière chose qu’ils souhaitent, ce sont des négociations de paix. Tout mais pas ça ! Ça pourrait réussir.

    Peut-être aussi que le Hamas veut torpiller les efforts de son ennemi l’Autorité palestinienne pour obtenir un statut spécial à l’ONU à la fin du mois ?

    Le Hamas a certainement interprété comme un signe de faiblesse la retenue d’Israël face aux 800 roquettes tirées depuis Gaza depuis le début de l’année. Erreur: Mercredi, quand Israël en a eu ras-le-bol, elle a éliminé le chef militaire du Hamas. Israël ne cible pas les civils.

    Qui sait ce qui mijote dans la tête de djihadistes nourris à la haine depuis le berceau ? Mais il y a une chose dont on est certains: Depuis la guerre de Gaza en 2008-2009, des dizaines de sondages sérieux réalisés en Palestine indiquent qu’entre 60 et 70 pour cent des Palestiniens s’opposent à ces attaques à la roquette qui, disent-ils, ne servent pas leurs intérêts.

    Du point de vue humain, le conflit israélo-palestinien est un des grands drames de notre époque. C’est aussi un conflit d’une très grande portée symbolique. Deux peuples appartenant à la même terre. Une terre sacrée. Aucun dirigeant palestinien n’a su conduire son peuple sur le chemin de la cohabitation avec Israël, tel que l’avaient prévu l’ONU et les Juifs lors de la création de l’État en 1948.

    Vous connaissez la boutade ? Les Palestiniens ne ratent jamais une occasion de rater une occasion.

    Les leaders palestiniens continuent de leur faire miroiter au peuple qu’Israël finira bien par disparaître. Que ce n’est qu’une question de temps. À ce jour, une majorité de Palestiniens rejettent la solution des deux États. Préférant un État unique dans lequel la démographie arabe galopante ferait le travail que les terroristes et djihadistes n’ont pu accomplir à ce jour.

    À la fin du mandat de Bill Clinton, ce dernier a réuni Yasser Arafat et le premier ministre israélien Ehud Barak. Barak a dit oui à toutes les revendications historiques d’Arafat et de l’OLP, incluant le partage de Jérusalem. Mais Arafat a refusé la main tendue par Israël, tournant ainsi le dos à l’Histoire et à un destin d’homme d’État.

    Une telle occasion ne reviendra pas de sitôt. La paix n’a jamais semblé si lointaine. Et les Palestiniens continuent de souffrir, attendant le chef qui les mènera à leur tour à leur terre promise. Mais ce n’est pas pour tout de suite. Au mieux, d’ici quelques jours, il y aura une trève. Juste une trève.

  4. je vous invite a voir l’article de Lisa ravary du Journal de Montreal qui dit ben toute lka verite du conflit et qui mentionne le besoin et la neccssite d';Israel de se defendre…Bien mieux que Agnes Gruda qui dit que ce conflit est provoque a cause des elections.

  5. À Bernard : Bien que la création (sic ? Terme inadéquat compte tenu de l’Histoire-Mémoire : Torah, Tenack) de l’État juif d’Israël ait été contestée depuis ses origines, il est d’intérêt de rappeler que les “palestinos” constituent ou sont utilisés comme un “souffre-douleur” pour-par le Hamas et, aissi, par-pour l’AP-OLP !

    De plus, Israël, conformément aux mitsvoth l’y associant, présente toujours la Paix à l’Ennemi avant d’entrer en guerre, s’il y a lieu (un exemple super yahou que bien des Nations ne font pas dans des circonstances similaires).

    Du même souffle, il est bien de se redire qu’Israël ne s’attaque pas ni n’attaque les “palestinos” mais seulement ces terroristes qui, contrôlant GaZa, en particulier, visent ou cherchent son éradication et ce, sans discussion sensée de paix préalable (histoire de roquettes, autres),

    Des “palestinos” qu’on tire comme des “lapins” ? ou … qu’on utilise comme des “boucliers-humains” qui, hélas ! (?), sont, volontairement ou non, placés dans la Trajectoire de tirs entre-croisés ? … !

    Libre à vous d’aimer ou non Israël, libre à nous, aussi, d’aimer ou non vos histoires !

    Am Israël Hai ! – 16 nov 2012 / 2 kislev 5773 -

  6. Avez-vous vu ce matin dans les médias du monde entier ? Selon eux, la défense d’Israel ne serait pas dû aux centaines de missiles lancés, mais à l’opportuniste de Netanyahu et aurait des raison, purement électoraux ! Faut tu avoir un parti pris flagrant pour désinformer à ce point les populations ! Nous pouvons lire aussi selon ces mêmes merdias la chronologie des événements, favorable bien sûr au hamas. Parce que selon eux, le hamas a toujours fait que répliquer aux bombardements de l’armée israélienne…
    On peut également lire un indigné de salon dans le devoir qui écrit: “honte à Israel” ! Honte à quoi ? de se défendre ? de refuser de se laisser détruire et génocider comme en 39 45 ?

    ce que la haine envers un peuple peut faire… Sommes-nous revenu dans les années 40, M. Ouellette ? Hier, des manifs à MTL ont eu lieux ; des manifs sont prévues en europe ce W-E. Bande d’hypocrites ! Oui, bande d’hypocrites ! Où êtes-vous lorsque la syrie tue plus de 28000 civils, dont 700 civils palestiniens ? Où êtes-vous pour manifester pour le Darfour, les tibétains sous la botte des chinois ? Vous me lever litéralement le coeur !

  7. Bonsoir M. Ouellette. que voulez-vous, lorsque nous sommes aveuglé par la haine, on ne voit rien. Une preuve de plus que les pro-palestiniens, ne veulent pas la paix, mais la guerre et la destruction d’Israel, donc, un génocide. l’armée israélienne , a téléphoné les résidents de Gaza et a envoyé des milliers de tracks, pour prévenir de quitter les zones qui seront bombardées. Connaissez-vous beaucoup d’armée, monsieur bernard l’idigné de salon qui font cela ? Qui donne l’électricité, la nourriture et soigne dans leurs hôpitaux gratuitement ceux-là même qui désir les détruire ? Pensez-vous que les USA et l’OTAN en Afghanistan nourri les talibans et soigne gratuitement al quaïda ? Une preuve de plus si on en avait besoin que ces hypocrites se fichent comme de leur première chemise des palestiniens et du sort des civils… En Syrie, plus de 28000 civils tués, dont plus de 700 palestiniens civils tués dans les camps en Syrie… les avez-vous vu faire des manifs, appeler au boycott la Syrie, verser une larme pour ces gens ? la réponse est bien sûr, non. Alors vos larmes de crocodile, ailleurs s.v.p…

    Pendant ce temps, un petit bébé de 8 mois est entre la vie et la mort, parce que une roquette que nos antisémites de services aiment bien nommer des pétards mouillés a atterri dans sa chambre !…
    Moi, je vous propose à tous de vous envoyer dans le sud d’Israel, afin de vivre le quotidien de ces gens pour que vous puissiez mieux apprécier les exploies de vos amis le hamas et on pourrait vous placer au front, afin que vous puissiez mieux les défendre… qu’en dis-tu monsieur Bernard l’indigné de salon ?
    à vomir

  8. “Israël a le droit et le devoir de protéger ses citoyens.”

    Peut-on dire la même chose pour les Palestiniens qui se font tirer comme des lapins?

    • Israël cible des terroristes, le Hamas et ses acolytes des civils. Le Hamas et ses collaborateurs islamistes qui vouent la même haine envers tout Occidental qu’envers les Israéliens et les Juifs, ont choisi l’escalade de la violence. C’est malheureux et difficile à accepter pour les supporteurs inconditionnels des Palestiniens, mais depuis plus de six décennies, la véritable source du malheur du peuple palestinien demeure le radicalisme de ses dirigeants qui ne contribue qu’à éloigner les Palestiniens de la sécurité et de la paix qui découlerait de leur acceptation de la solution de deux États pour deux peuples. Il ne tient qu’aux islamistes de Gaza de cesser leur barrage de missiles sur les villes israéliennes pour que le calme revienne à Gaza.

      • Merci pour la réponse David. Dommage que mon commentaire d’avant hier n’est pas été publié, j’y détaillais le début de cette confrontation selon les sources que j’avais pu consulter, et cela contredisait la première phrase de votre réponse. De toutes façons l’information est facilement disponible.

    • Il n’y aurait pas d’intervention de l’armée israélienne à Gaza si des roquettes n’étaient pas lancés par des fanatiques extrémistes.

      Je vous pris de regarder la carte de M. Ouellette M. Dufresne…. Si les missiles et des roquettes viendraient des États-Unis et s’abattaient en tout impunité sur l’Île de Montréal, que ferais le maire de Montréal ? Que ferais le gouvernement du Québec ? Du Canada ?

      Poser la question c’est y répondre.

      Jason

    • Réaction d’Amir Khadir à l’opération Plomb durci en décembre 2008.

      *** ll sera intéressant de voir la réaction qui semble inévitable (!) d’Amir Khadir à l’opération “Pilier de défense”.

      Un communiqué ?, Un twit ? Une paraphrase “lyrique” anti-sioniste ?

      • On peut s’attendre à des manifestations pro-palestiniennes à Montréal.

        Est-ce que ce sera poli, pacifique, sans slogan anti-sioniste et sans haine ? Je le souhaite mais je crains le contraire.

        Les réseaux sociaux tendent parfois (et même souvent) à faire sortir les gens dans les manifs plus fou qu’ils sont véritablement. (voir les manif de carrés rouge qui n’ont pas été toujours pacifique)

        Ah ! Le mystère de la nature humaine…

        Question: est-ce que Gabriel-Nadeau Dubois nous fera une apparition dans une manif …pro-palestinienne avec …Alternative ou la …CSN avant le 22 novembre (comme tout les 22)?

        Jason

  9. Saisissante perspective ce tableau qui met en situation géographique la Réalité des Zones israéliennes et québécoises, dont l’une est sous attaque, l’autre, en paix !

    De cette perspective, il est à espérer que le Monde s’ouvre les Yeux et agisse en conséquence de chalom !

    Yahou ! – 15 nov 2012 / 1 kislev 5773 -

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: