Une nouvelle campagne syndicale anti-israélienne à Trois-Rivières

Le Comité de solidarité de Trois-Rivières légitime le terrorisme anti-israélien dans Le Nouvelliste, 27 juillet 2006

Il se passe des choses à Trois-Rivières qui illustrent l’actualité de mon survol historique de l’antisionisme comme doctrine antisémite soviétique épousée par le mouvement syndical et nous rappellent que les syndicats n’ont pas abandonné leur campagne d’endoctrinement antisioniste parmi les enseignants et les étudiants. De retour d’une visite en Cisjordanie organisée par la Fédération nationale des Enseignants et Enseignantes du Québec (CSN), Alternatives et le Comité de solidarité de Trois-Rivières, deux enseignants invitent les Trifluviens à boycotter Israël et planifient des “conférences” sur le sujet. L’un d’entre eux a même écrit dans son blog dans la meilleure tradition soviétique de nazification d’Israël: “Comment se fait-il que le gouvernement israélien fasse subir lui-même aux Palestiniens ce que le peuple juif a subi lui-même sous les nazis”. Il a depuis retiré ces propos haineux.

Le Nouvelliste de Trois-Rivières a publié cette réplique du Comité Québec-Israël aujourd’hui:

Le Nouvelliste (Trois-Rivières)
Opinions, mercredi 17 novembre 2010, p. 11

C’est une campagne de boycott d’Israël

En réponse à l’article “Il ne reste presque plus rien de la Palestine” publié le 8 novembre.

De gauche à droite, Daniel Landry, professeur au Collège Laflèche et Alain Dumas, professeur au Cégep de Trois-Rivières, en compagnie de Brian Barton, président du Comité de Solidarité/Trois-Rivières.

Le conflit israélo-arabe intéresse beaucoup de Québécois et les informations à son sujet abondent dans nos médias. Il est aussi vrai que ce conflit polarise l’opinion publique, ce qui est parfaitement légitime dans une démocratie libérale comme la nôtre. En revanche, offrir une tribune sans la moindre perspective critique à des activistes partisans de retour d’une activité militante en Cisjordanie contrevient à la rigueur journalistique coutumière du Nouvelliste.
Car messieurs Alain Dumas et Daniel Landry, les deux enseignants interviewés par Le Nouvelliste, ne sont pas des observateurs objectifs du conflit israélo-arabe, mais des militants qui promeuvent une campagne idéologique de boycott d’Israël orchestrée depuis des années par la Fédération nationale des Enseignants et Enseignantes du Québec (FNEEQ) dans les cégeps du Québec.
En effet, la délégation d’enseignants qui a visité la Cisjordanie a été organisée par la FNEEQ, apparemment davantage mobilisée par sa “détestation” de l’État juif que par le taux de décrochage alarmant de nos jeunes, et le Comité de solidarité de Trois-Rivières, dont le président a déjà légitimé les attentats terroristes du Hezbollah et d’autres organisations islamistes.
Cette campagne de boycott d’Israël s’alimente de mensonges éhontés comme celui de “l’apartheid israélien”. L’apartheid est un crime contre l’humanité que la communauté internationale punit par des sanctions économiques. Si un tel régime existait réellement en Israël, messieurs Dumas et Landry n’auraient pas besoin de se substituer à la communauté internationale et de militer sous de faux prétextes pour le boycott d’Israël.
Si Israël était vraiment un régime d’apartheid, une société de droit comme le Québec n’entretiendrait pas d’ententes de coopération scientifique, économique et culturelle avec Israël.
L’ “apartheid” imaginé par messieurs Dumas et Landry n’existe que dans l’esprit de militants peu épris de vérité et si radicaux qu’ils souhaitent davantage l’élimination d’Israël plutôt que la création d’un État palestinien qui vivrait en paix et en sécurité avec son voisin israélien.
Aussi, l’article expose-t-il crûment l’ignorance des militants anti-israéliens et leurs entorses impudentes à la réalité du conflit. Gaza et la Cisjordanie ne comptent pas 130 000 habitants, mais plutôt 3 959 540 selon les derniers estimés officiels.
Le “mur” est en fait une barrière composée à 97 % de treillis qui a mis un terme à la vague d’attentats terroristes qui ont tué des centaines de civils israéliens et blessé des milliers. Selon le Fonds monétaire international, les Palestiniens vivent un essor économique sans précédent avec un taux de croissance de 9 % au premier semestre de 2010.
Or, cet essor économique palestinien est largement redevable à l’étroite coopération sécuritaire entre l’Autorité palestinienne et Israël qui a grandement amélioré la sécurité des Palestiniens et des Israéliens et permis de lever plusieurs restrictions.
La coopération israélo-palestinienne, qui dépasse le champ sécuritaire et s’étend, par exemple, à l’éducation, à la culture et même aux relations de travail, est encore le meilleur gage de rapprochement et de paix entre les peuples palestinien et israélien.
Il est ironique que monsieur Dumas se plaigne au Nouvelliste d’avoir “été arrêté et interrogé brutalement” alors que sur son blogue monsieur Landry écrit : “Avons-nous trop paranoïé? Peut-être bien. Toujours est-il que le passage a été plus facile que prévu… dans mon cas. Les jeunes douaniers ont été moins harcelants à mon égard que je l’avais prévu. On vérifie les tampons dans mon passeport (au cas où j’aurais visité un pays de “terroristes” dans les dernières années) et on me pose quelques questions d’usage dès la sortie de l’avion. Et c’est tout!”
Quarante ans de campagnes syndicales anti-israéliennes n’ont contribué ni à rapprocher les Palestiniens de leurs aspirations nationales, ni à faire progresser la paix.
Elles ne servent qu’à importer un conflit lointain chez nous au lieu de contribuer à réaliser l’idéal d’une juste paix fondée sur deux États pour deux peuples.
David Ouellette
Comité Québec-Israël
Montréal


Categories: Antisionisme, ONG, Syndicats

Tags: , , , ,

11 replies

  1. Présentement, j’ ai honte d’ être canadien car le gouvernement con conservateur
    agi comme le caniche de riche d’ Israël et du con congrès américain… tout ça pour
    un pied à terre dans les ressources de l’ orient. Le gouvernement israélien ne veut
    pas être mesuré selon sa propre règle ; les israéliens ne veulent pas être chassés
    des terres qu’ ils ont volées aux palestiniens ; mais, comme ils n’ ont pas tenu
    compte de la démographie à l’ époque, ils n’ ont pas le droit de demander d’ en
    tenir compte aujourd’ hui ; pas plus que des voleurs n’ ont le droit de demander de
    garder leur butin volé ! Et toutes frontières sont défendables quand on fait de ses
    voisins des amis dont on respect le territoire… au lieu d’ agir en conquérant trop
    stupide pour s’ enrichir honnêtement ! Et, en plus, ils font les hypocrites qui jouent
    les saints défenseurs des droits de la personne tout en volant et expulsant les
    familles palestiniennes… Là – dessus, ils n’ ont pas de leçon à donner aux petits
    tyrans des pays arabes ! Mais, si Dieu existe, ils devraient tous savoir qu’ ils n’ y a
    pas de saints hypocrites au paradis ; et le terrorisme à cravate et étatique n’ est
    pas plus acceptable que celui des pauvres fous… même si les gouvernements de
    nos pays occidentaux sont complices.
    Car si, après plus de 60 ans d’ injustice subi par les familles palestiniennes qui n’
    ont pas vraiment ému nos politiciens, nos élus qui sont au pouvoir sont ” révoltés ”
    que les palestiniens demandent l’ aide à l’ O.N.U., c’ est là un aveu de leur complicité
    dans le vol des territoires palestiniens !

    Ce n’ est pourtant pas avec des valeurs de la droite croche de caniche de riche qu’
    on inspirera le monde ; et ce n’ est pas en prenant parti pour des voleurs de terre
    qu’ on améliorera la sécurité mondiale ! Car si, maintenant, les palestiniens n’ ont
    pas le savoir technologique pour se défendre efficacement, les choses finiront par
    changer et nos enfants hériteront des conséquences des positions stupides de nos
    politiciens ; mais on peut en réduire les conséquences malheureuses en élisant des
    gens qui écouteront la voix de la sagesse comme a souvent Barack Obama. C’ est
    pourquoi je crois qu’ il faut imposer les frontières d’ Israël d’ avant la guerre de
    1967 comme base de pourparlers pour la paix. Sinon, je crois que les palestiniens
    aussi ont le droit de défendre leur territoire et qu’ on devrait appuyer militairement
    un gouvernement élu démocratiquement en Palestine pour recouvrer ces frontières
    et faire cesser le terrorisme. Quant à moi, tous les politiciens qui sont contre mon
    point de vue, je les enverrais bien sur le champ de bataille de la guerre contre le
    terrorisme qu’ ils provoquent maintenant… pour un contrat sans fin !

    …Stéphane René Gallant, de Drummondville

    P.S.
    C’ est mal interpréter les écritures que de croire que les élus de Dieu qui recouvriront
    leurs terres au retour du messie sont ceux qui ne croient pas en Jésus – Christ… comme
    les juifs d’ Israël. Mais le Coran des palestiniens reconnaît, en Jésus – Christ, le messie !
    Donc, selon cette logique, ceux qui s’ opposeront à ce que les palestiniens recouvrent
    leurs terres ( et prennent le camp des voleurs de terre ) se retrouveront dans le camp
    des adversaires du messie… et en subiront les conséquences prédites au roi du nord !
    Surtout que, bientôt, et grâce aux I.R.M.f. utilisés en médecine, un détecteur de mensonge
    infaillible sera mis au point et le règne de l’ hypocrisie dans les coulisses du pouvoir prendra fin.

  2. Je sais qu’il faut choisir ses combats, et qu’on ne peut tout changer dans l’opinion publique en même temps. Je ne blâme donc pas David pour avoir écrit “De retour d’une visite en Cisjordanie organisée par…” dans son texte, mais le nom correct de cette région est la Judée-Samarie, n’en déplaise à 99 % des journalistes. Comment sait-on qu’elle se nomme la Judée-Samarie? C’est dit explicitement dans la résolution 181 de l’ONU qui partageait la Palestine occidentale en un état arabe et un état juif.

    Voici les frontières de l’état arabe tel que décrites par la résolution 181:

    “Deuxième partie : Frontières
    A. L’État arabe
    La région de l’État arabe comprise dans la Galilée occidentale est limitée (…) La frontière sud-ouest de la partie de l’État arabe comprise dans la Galilée (…)

    La frontière de la région accidentée de Samarie et de Judée part du Jourdain, au confluent de l’oued Malih, au sud-est de Beissan et prend franchement la direction ouest jusqu’à atteindre la route de Beissan à Jéricho (…)

    La limite nord de la partie arabe de la plaine côtière, partant d’un point situé entre (…) »

    http://www.un.org/french/documents/view_doc.asp?symbol=A/RES/181(II)&Lang=F

    http://www.un-echo-israel.net/Resolution-181-sur-le-partage-de

    N’en déplaise, donc, aux journalistes qui veulent tout faire pour délégitimer la présence juive en Judée-Samarie en nommant Cisjordanie cette région(un nom qu’on ne trouve nulle part dans la résolution 181), on devrait, autant que faire se peut, la nommer le plus souvent possible “Judée-Samarie”, comme on le faisait dans la résolution 181.

    Après tout, la Cisjordanie n’existe plus depuis 1967. Nous sommes 43 ans plus tard. Les journalistes nommaient-ils le Canada “Nouvelle-France” en 1803? Je ne crois pas.

    Encore une fois, je comprends David: il écrit pour se faire comprendre et ne veut pas être inutilement provocateur en donnant aux lecteurs une trop grosse dose de réel en 1 article.

    Cependant: plus nous serons nombreux à nommer “Judée-Samarie” la Judée-Samarie, plus les gens s’habitueront à cette façon correcte de décrire les choses.

    En Hétutistan, Hétu parlait de “gel de la colonisation”, il y a quelques jours, afin de mieux démoniser Israel. Un commentateur s’est mis à utiliser l’expression “gel de la construction”, qui est plus correcte parce que moins idéologique; cette expression a été ensuite répétée plusieurs fois dans les commentaires subséquents. Le lecteur moyen a tendance à tout simplement reproduire ce qu’il vient de lire. A nous de l’aider à reproduire les bonnes expressions…

  3. Merci M. Ouellette. Je ne suis pas juive mais mon coeur crève à chaque fois que ces groupes, dont Khadir, démonise l’Israel en propageant mensonges et rumeurs.

    Peu de gens connaissent la vérité et comprennent l’histoire réelle de cette région du Moyen-Orient. Malheureusement, les québécois en général préfèrent accorder leur temps à leur bière, leur télé et aux mensonges progagés.

    • Effectivement, le Moyen-Orient ne fait pas partie des préoccupations de la plupart des gens, ce qui est normal. Mais je doute que la plupart des Québécois partagent la haine de ces groupes. Je crois même que de plus en plus de gens comprennent mieux à quoi Israël fait face.

  4. Un élément clé de la réplique de David Ouellette:

    “L’apartheid est un crime contre l’humanité que la communauté internationale punit par des sanctions économiques. (…) Si Israël était vraiment un régime d’apartheid, une société de droit comme le Québec n’entretiendrait pas d’ententes de coopération scientifique, économique et culturelle avec Israël.
    L’ »apartheid » imaginé par messieurs Dumas et Landry n’existe que dans l’esprit de militants peu épris de vérité et si radicaux qu’ils souhaitent davantage l’élimination d’Israël plutôt que la création d’un État palestinien qui vivrait en paix et en sécurité avec son voisin israélien.”

    Q. E. D.

    Les ennemis d’Israel n’utilisent pas les mots pour leur sens mais pour leur sonorité. Cela leur “fait du bien” et leur donnent une bonne conscience toutefois purement imaginaire. En effet, qui ne se sentirait pas bien à avoir la conviction de lutter en même temps contre le racisme, le nazisme, le fascisme, le colonialisme, l’impérialisme et l’apartheid, comme les meilleurs superhéros des bandes dessinées? Et ce, par la magie d’un seul bouton à presser? Sauf que le bouton sur lequel ils pressent (le bouton “Israel = racisme, nazisme, fascisme, colonialisme, impérialisme et apartheid”) est imaginaire sur toute la ligne.

    Cet “héroisme humanitaire” ressemble à l’héroisme tout aussi imaginaire de ceux qui se croient de grands généraux parce qu’ils dirigent dans leur salle de jeu une vaillante armée victorieuse de centaine de petits soldats en plastique. Mais en moins productif. Car le dirigeant un peu fou d’une armée de soldats en plastique, le soir dans sa salle de jeu, ne fait de tort à personne.

    Les Alain Dumas, Daniel Landry et Brian Barton de ce monde font un tort immense parce qu’ils retardent l’avènement d’une paix durable dans la région en encourageant les Palestiniens à se figer dans des positions rigides totalement irréalistes.

  5. Je suis heureuse de connaître votre blogue puisque récemment j’ai commenté sur mon blogue la synagogue à Laval ou on a pris plaisir à déverser volontairement des litres d’huile d’un réservoir et la communauté juive doit absorber les coûts du récupérage de ce déversement en plus de décontaminer le sol. Je regrette mais c’est inaceptable et intolérable au Québec. Par contre, je n’étais nullement au courant qu’on moussait des idéologies anti-israélienne ailleurs au Québec.

    Le Québec doit voir le conflit entre Israël et la Palestine avec un regard sain et non une recherche à continuer à soulever les Palestiniens contre les Israéliens en dehors de leur propre territoire. Bravo pour votre blogue et soyez assuré que je le suivrai régulièrement.

    Simplecitoyenne

  6. (corrigé) La photo tenue par l’agitateur-propagandiste Brian Barton trompe le public. Elle donne l’impression qu’Israel (en blanc) ne cesse de s’agrandir depuis 1946.

    La réalité est tout autre. Depuis 1967, Israel ne cesse de rétrécir:

    1) retrait du Sinai vers 1980 et démantèlement des implantations israéliennes qui s’y trouvaient. Rappelons que la torah a été donnée à Moise sur le mont Sinai. Perte de 90 % des territoires occupés à ce moment-là

    2) retrait de Gaza en 2005 et démantèlement de toutes les implantations israéliennes de Gaza, dont certaines étaient nées bien avant 1947. En “remerciement” pour cette concession, les Palestiniens ont augmenté le nombre de tirs de roquettes et de mortier sur Israel!

  7. La photo tenue par l’agitateur-propagandiste Brian Barton trompe le public. Elle donne l’impression qu’Israel (en blanc) ne cesse de s’agrandir depuis 1946.

    La réalité est tout autre. Depuis 1967, Israel ne cesse de rétrécir:

    1) retrait du Sinai vers 1980 et des implantations israéliennes qui s’y trouvaient. Rappelons que la torah a été donnée à Moise sur le mont Sinai. Perte de 90 % des territoires occupés à ce moment-là

    2) perte de Gaza en 2005

  8. Comment se fait-il que la journaliste du Nouvelliste se soit faite la porte-parole si consentante des inepties de ces obscurantistes. N’a-t-elle aucun esprit critique?

    Rappelons-nous le drame sous-jacent à cet article:

    dans 95 % des pays de la planète (dans tous les pays où la communauté juive est anémique ou inexistante), il n’y aurait vraisemblablement PAS eu de réplique à l’article diffamatoire. Les mensonges véhiculés par la journaliste trifluvienne auraient pénétré l’esprit du public.

    Les mensonges massivement diffusés sur Israël à l’échelle planétaire par une certaines engeance islamo-gauchiste en mal de romantisme révolutionnaire ne sont habituellement réfutés (et seulement à un certain degré) que dans 7 pays : les Etats-Unis, le Canada, la France, la Grande-Bretagne, l’Argentine, l’Australie et Israël.

    Partout ailleurs (cela veut dire dans environ 190 pays), ces mensonges répétitifs peuvent être diffusés la plupart du temps sans rétablissement des faits. La conséquence est connue depuis longtemps: l’assemblée générale de l’ONU prend souvent l’apparence d’une maison de fous, ou d’incultes, quand il est question d’Israël.

    La Fédération de Recherche en Santé du Québec n’est pas aussi obscurantistes que les professeurs de sociologie de Trois-Rivières: en juillet dernier, la FRSQ a organisé un colloque à Jérusalem sur le thème de la découverte et du développement des médicaments, en collaboration avec le minisière de la santé israélien.

  9. BRAVO !!! J’habite la mauricie, et régulièrement dans notre publi-sac, nous recevons des circulaires, et des journaux gratuits de la région. Le journal ”La Gazette de la Mauricie”, en coopération avec ”le comité de solidarité de trois-rivières”, a régulièrement des articles de propagande féroce contre Israël. J’ai déjà déposé des plaintes, mais il y a un noyeau dur de militant , qui se targe de faire partie d’un journal indépendant. Tout leurs articles sur israël, (bien qu’en y réfléchissant, la majorité du temps ils aiment mieux employés le mot palestine, par déni total d’Israël), sont très féroce, fortement militant et cruel envers l’état hébreux. Je vous remercie d’avoir trouver la justesse des mots pour leur répliquer. J’aimerais bien avoir ce talent !!!! Et je comprends mieux d’où leur viens cette haine, à ces gauchistes syndicalistes avec vos derniers articles. Encore bravo, c’est une très belle analyse du mouvement syndicale québécois que vous avez fait. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi ces gauchistes syndicalistes avaient une telle haine pleine de hargne envers Israël… pourtant ici au québec, il faut vraiment être arrogant pour dicter la conduite aux autres pays, quand au québec on s’est comporté, ( et que l’on se comporte toujours), avec tant d’injustice avec notre propre population autochtone.

    En passant, dans la gazette de ce mois-ci, en mauricie, il y a un article d’Yves Lawler sur Daniel Landry et Alain Dumas, encore affreusement pleins de mensonges et de rhétoriques propagandistes, où il écrit même ceci : ””” Je suis très sévère à l’endroit de l’état Israélien. Il n’y a aucune raison de soutenir ce gouvernement. D’ailleurs, plusieurs juifs s’opposent aux politiques israéliennes de colonisation. Mon commentaire ne vise à excuser ou endosser aucun des actes de violence que des Palestiniens pourraient perpétrer à l’endroit d’Israël. MAIS IL VISE ASSURÉMENT À MIEUX LES COMPRENDRE. ””” ”Fin de la citation. J’ai mis en majuscule ce qui me donne envie de vomir…. tellement que j’appréhende désormais chaque venue de ce journal gratuit de propagande chez moi……..(déjà que je le détestais avant). Si vous voulez son adresse couriel à ce pseudo journaliste, il la laisse dans l’article, alors si vous la désirez, je peux vous la donner.

    Encore bravo pour vos articles, j’espère qu’il y aura de plus en plus de monde pour démonter cette propagande haineuse de la gauche !!!
    Caroline.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: